Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Le CO2 se porte bien, merci

Dim 20/01/2008   —   Les bilans de l'année 2007 sont sans appel : les voitures qui rejettent le plus de CO2 ont cartonné. Plusieurs records de ventes ont été établis.
La plus petite Ferrari, la F430, rejette 420 g/km de CO2, la plus grosse, la F599 GTB, 490 g/km. Ferrari a établi un nouveau record de ventes en 2007, la marque au cheval cabré a en effet vendu plus de 6400 voitures. C'est un résultat en hausse de 15 % par rapport à 2006. La plus petite Lamborghini, la Gallardo, rejette 400 g/km de CO2, et la plus puissante, la Murcielago LP640, produit 495 g/km de CO2. Lamborghini n'avait jamais vendu autant de voitures qu'en 2007. Avec 2406 ventes dans le monde, la marque progresse elle aussi de 15 % par rapport à 2006, qui n'avait vu que 2087 autos vendues. La Rolls Royce Phantom ensuite, rejette 385 g/km de CO2, et elle ne s'était jamais aussi bien vendue qu'en 2007. 1010 clients satisfaits. C'est la quatrième année consécutive de hausse des ventes. Nous sommes heureux de constater que toutes ces autos sont très chères. Ceux qui les achètent doivent aussi avoir les moyens de compenser leurs fortes émissions de CO2.

Le concept de la Venturi Fetish, celui d'une GT haut de gamme zéro pollution, a été repris par Tesla, mais la concrétisation se fait attendre, et pour l'heure, super-luxe rime avec super-émissions de CO2, quoique la Lexus LS600h (219 g/km de CO2) ait fait une percée étonnante. Cette auto étant cependant très récente sur le marché, on attend de voir si elle va confirmer... Mais il y a un problème quand les plus belles autos du marché, les voitures qui font rêver tout le monde, sont celles qui rejettent le plus de CO2. Peut-être le législateur devrait-il considérer le CO2 au même titre qu'un polluant toxique, comme le monoxyde de carbone, avec une limite d'émission par voiture. Mais électriques où à hydrogène, nous attendons toujours des voitures de rêve zéro pollution.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ferrari ; ecologie ; commerce-distribution