Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Jaguar survitamine son XF diesel

Mar 30/12/2008   —   La Lexus GS450h va avoir une nouvelle redoutable concurrente. Pourtant pas une autre hybride.
La Jaguar XF existe déjà avec une motorisation diesel, c'est d'ailleurs elle qui assure le gros des ventes en Europe. Mais avec 207 ch, elle était un peu faible par rapport à ses concurrentes allemandes. On ne pourra plus dire cela du nouveau moteur, qui est une évolution importante du V6 actuel, et qui existera en 2 versions. D'abord, la cylindrée augmente, elle passe de 2.7 à 3.0 litres. L'alimentation ensuite, adopte une rampe commune de troisième génération, avec des injecteurs piézo-électriques. Le résultat est une hausse de puissance de 14 %, mais grâce à la meilleure technologie, la consommation et les émissions de CO2 baissent de 10 %. Les chiffres sont 240 ch et 179 g/km de CO2. L'antipollution n'est pas oubliée avec des vannes EGR soigneusement positionnées contre les pipes d'échappement, pour profiter de leur chaleur et prévenir toute formation de dépôt de particules. Leur efficacité est ainsi maximisée pour augmenter le rendement, tout en réduisant les émissions d'oxydes d'azote. Et on peut faire plus puissant, c'est ce que propose la version biturbo, qui sera badgée S. Avec 2 turbocompresseurs montés de manière séquentielle parallèle (à l'image du 4 cylindres 2.2 litres 175 ch de Ford/PSA), la puissance atteint les 275 ch, et le couple monte à 600 Nm.

Cette valeur impressionnante est obtenue grâce à un turbocompresseur à géométrie variable, qui est accompagné lorsque le régime passe au-delà des 2800 tr/mn par un second turbocompresseur, plus petit et sans géométrie variable, mais qui permet à ce moteur d'offrir l'allonge qu'on attend d'une berline de grande classe comme la XF. Il reste cependant un diesel et le régime maxi reste modéré, mais on peut rappeller que le 6 cylindres XK de naguère, le moteur sur lequel Jaguar a bâti sa réputation n'aimait pas non plus les hauts régimes... Ce diesel de 275 ch permet à l'auto d'accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes, tout en pouvant l'emmener à 250 km/h. D'après les chiffres Jaguar, ce moteur a exactement les mêmes performances que la Lexus GS450h, et même de meilleures reprises, tout en rejetant un peu moins de CO2 (179 contre 186 g/km). Autre mauvaise nouvelle pour l'hybride japonaise, la voiture anglaise sera moins chère... Ce nouveau moteur sera également disponible chez Land Rover, ainsi que sur le coupé XK. La XF S se différenciera de ses sœurs par ses jantes et un petit becquet arrière, elle sera disponible à compter du printemps.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Jaguar-Land-Rover ; essence-diesel