Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

2 voitures électriques quasi disponibles

Jeu 05/03/2009   —   Plusieurs voitures électriques sont présentées au salon de Genève, dont 2 qu'on peut presque acheter.
Et en plus, elles sont françaises (ou presque). La première est la Bluecar (batteries françaises, auto fabriquée à Turin), celle qui avait été présentée au salon de Paris sous le nom de B0. La voiture exposée à Genève est la même, soit le concept, et non encore le modèle de série, qui reprendra le nom original de Bluecar, mais les différences seront très minimes. La grande nouveauté est ailleurs, elle est dans le fait qu'il soit possible de commander l'auto. Initialement, la Bluecar sera uniquement disponible à la location, contrat de 3 mois minimum, renouvelable, avec un accompte de pré-réservation d'un montant de 330 euros. C'est pour cette proposition que le tandem Bolloré-Pininfarina recherche aujourd'hui des clients. Il est possible de pré-réserver son auto tout de suite en ligne. La seconde voiture électrique disponible à la commande est la Heuliez Friendly. Un petit véhicule plus urbain, et moins sexy que la Bluecar, mais aussi beaucoup plus abordable, puisque le prix de vente de la voiture complète (avec les batteries) est attendu dans une fourchette de 10/12 000 euros. Pour de la vraie mobilité électrique, en provenance d'un constructeur français à l'expérience établie, c'est plus que raisonnable.

Il suffit d'un accompte de 10 euros, et là aussi, on peut pré-réserver l'auto en ligne. Attention, il ne s'agit pas de location, mais de vente. Dans l'absolu, ces 2 offres ne sont pas très satisfaisantes, puisqu'avec aucune, les conditions financières ne sont précisées avec exactitude. Idem les caractéristiques complètes des véhicules. Il y a aussi un certain flou autour de la date de disponibilité des voitures. Début du printemps de l'année prochaine pour Heuliez, 2010 pour Bolloré-Pininfarina. Mais on se réconfortera avec l'idée que dans les 2 cas, l'engagement est modéré. 3 mois de location ou acheter une voiture à 10 000 €. On est encore loin de la facilité des voitures à essence, avec des milliers de concessionnaires où on peut toucher et essayer les autos, mais pour les amateurs de voiture électrique qui se plaignaient qu'il n'y avait rien de disponible en France, ils ne pourront plus se plaindre que de la longueur des délais de livraison. Cela constitue déjà un grand pas en avant.

Si une entreprise commande une dizaine de Bluecar pour ses cadres, ou une dizaine de Friendly pour son personnel, qu'elle contacte notre rédaction. Nous serons heureux de publier un article à son sujet.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Bollore-Bluecar ; voiture-electrique