Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Une grande joie et de nombreux espoirs, c'est le Mondial 2008

Ouf ! Quand l'actualité n'est pas gaie, avec les gros titres des journaux qui ne parlent que de crise financière, de récession et de baisse du pouvoir d'achat, nous avions une certaine appréhension en franchissant les portes du Mondial. D'autant plus grande que les français roulent moins ! Un sondage fort peu approprié nous le faisait savoir la veille de l'ouverture du salon. Mais samedi matin, nous avons été heureux de voir une foule nombreuse se presser pour acheter ses billets d'entrée. Non, la voiture n'est toujours pas un produit comme un autre, elle continue à faire rêver petits et grands.

Paris, Mondial 2008Les constructeurs le savent bien, ils ont une fois de plus rivalisé d'ingéniosité pour nous présenter les concepts les plus excitants, et ils ont largement réussi. Pour autant, la situation est bien différente d'il y a quelques années, puisque le discours environnemental est désormais partout. Ce qui est une bonne opportunité pour Moteur Nature, puisque comme le paysan doit séparer le bon grain de l'ivraie, il y a désormais besoin de journalistes écologistes pour distinguer les autos réellement plus respectueuses de l'environnement, de celles venant de constructeurs qui ne font que du marketing.

Paris, Mondial 2008Parce que tout n'est pas vert au salon, loin de là, mais heureusement, l'industrie semble avoir aujourd'hui adopté un critère de mesure neutre, il s'agit des émissions de CO2. C'est BMW qui avait commencé le premier, il le fait depuis l'année dernière. La Série 1 du haut de cette page ne rejette que 119 g/km de CO2, la Peugeot 107 ci-dessus, 108 g/km, et la Volvo C30 ci-contre à gauche, 115 g/km. Cela fait des années qu'on mesure les émissions des voitures, mais c'est la première que ce chiffre devient un argument de vente, avec plusieurs constructeurs qui l'écrivent en gros sur la carrosserie.

Paris, Mondial 2008Les émissions de CO2, chiffre déterminant, on l'attendait depuis longtemps. C'est enfin la reconnaissance par l'industrie que les voitures rejettent des gaz à effet de serre, et que les consommateurs doivent en tenir compte, parce que le réchauffement climatique est le plus gros problème que doit affronter l'humanité. N'ayons pas peur des mots, cette médiatisation des émissions de CO2 est une immense victoire. Mais elle n'est malheureusement pas encore célébré par tout le monde. Sur le stand Jaguar, le cabriolet XK60 (ci-dessus) est magnifique, mais ... L'étiquette énergie qui est à-côté le met en rouge.

Paris, Mondial 2008C'est même la norme chez Jaguar, et il est assez fâcheux pour ce constructeur de voir l'alignement des autos sur son stand, toutes avec une étiquette les classant dans la plus mauvaise catégorie, sauf la XF diesel, à peu près raisonnable avec ses 199 g/km. Petite consolation pour les anglais, la situation est pire chez Ferrari et Maserati. La marque au cheval cabré présentait son roadster California, 305 g/km de CO2. A quand une Ferrari électrique ? Ou à l'hydrogène ? Et même pas d'étiquette d'énergie à côté, mais tous les petits garçons savent que les Ferrari sont rouges. On vroudrait penser que personne n'en voudra, mais on se tromperait lourdement (!) puisque toute la production 2009 est déjà vendue, idem celle de 2010.

Paris, Mondial 2008Sans publicité, et personne n'achète à crédit chez Ferrari (comment ? Il y a une crise financière quelque part ?). C'est le constat que si de nombreux constructeurs sont volontaristes, il subsiste des milliers de clients qui ne se soucient pas encore d'écologie. Il n'y a jamais eu autant de 4x4 qu'en cette édition 2008 du salon de Paris. Petite satisfaction cependant, la plupart sont des 4x4 légers, comme le Ford Kuga, qui recevait une nouvelle motorisation plus puissante, ou le petit Toyota Urban Cruiser. Les 3 marques françaises exposaient chacune un modèle, et les étrangers font pire avec Hyundai qui présentait le plus gros tout-terrain qu'il n'ait jamais proposé en Europe. Le iX55, un engin de plus de 2 tonnes emmené par un V6 de 240 ch. C'est là qu'il faut relativiser l'importance du concept de Santa Fe hybride de ce même constructeur. L'iX55 est commercialisé, le Santa Fe hybride ne le sera pas dans cette génération du modèle.

Paris, Mondial 2008Infiniti fait pire en proposant son FX50 de 390 ch, et les chinois encore pire avec le Shuanguan Ceo, 2 tonnes et 270 g/km de CO2, pour le prix d'une voiture familiale. Nous ne pouvons que louer le système bonus-malus, pour indiquer aux gens que ces véhicules ne sont pas opportuns, et que chacun soit responsable de ses actes. Pour notre part, nous ne publierons pas de photos de ces gros 4x4. On critique encore le bonus-malus parce qu'il ne prend en compte que les émissions de CO2, ce salon témoignait une nouvelle fois que les constructeurs se sont occupé du reste. Sur un nouveau modèle comme par exemple la Citroën C3 Picasso, le FAP est de série. Il le sera bientôt sur tous les modèles, et la faiblesse des émissions toxiques des derniers modèles se mesure au désarroi des promoteurs de carburants alternatifs, comme le gaz naturel (GNV) qui avaient l'habitude mettre en avant cet argument.

Paris, Mondial 2008Les promoteurs du GNV exposaient une Smart profondément modifiée par l'ajout d'un système hybride et d'une conversion au gaz, elle rejetait plus de CO2 que la Smart diesel Stop & Start vue l'année dernière à Francfort, et elle ne respectait que la norme antipollution Euro 5. Le GPL a déjà un pied dans la tombe, les partisans du GNV vont devoir faire plus que cela pour ne pas suivre le même chemin. Car les fabricants de diesel sont fiers de montrer que leurs derniers modèles respectent les normes à venir, à commencer par Peugeot qui exhibait sa 407 Euro 5 (ci-dessus, même norme que respecte la Smart au GNV) et les allemands font mieux. BMW et Volkswagen prenaient des commandes pour des voitures diesel Euro 6, une norme antipollution qui ne sera en vigueur en 2014. Aucune voiture essence ne la respectait au salon. L'avenir étant représenté par le break Passat ci-dessus, son BlueTDI de nouvelle génération est Euro 6, et avec lui cette voiture spacieuse ne rejette que 109 g/km de CO2. Peut-on faire mieux ? Oui, les hybrides le peuvent.

Paris, Mondial 2008L'Audi ci-contre, l'A1 Sportback Concept, est la suite du Metroproject Quattro, le concept vu au dernier salon de Tokyo. Ce n'est plus une 4 roues motrices, mais une simple traction avant. Elle associe un 1400 TFSI de 150 ch avec un petit moteur électrique de 20 kW (27 ch), pour permettre une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 8 s, tandis que la moyenne de consommations normalisées n'est que de 3,9 l/100 km, ce qui correspond à 92 g/km de CO2, une excellente valeur. Mais il n'y a pas encore de confirmation quand à une version hybride de la future A1 de série.

Paris, Mondial 2008La Chevrolet Volt, voici une voiture de série, mais elle ne sera pas disponible avant fin 2010 aux Etats-Unis. Il faudra attendre l'année suivante pour l'obtenir en Europe, et c'est peut-être pour cela que son constructeur l'avait disposé sur un pan incliné, ce qui rendait difficile l'appréciation de nombreux de ses détails. Pour la première fois pourtant, on voyait une auto américaine capable de concurrencer le meilleur du Japon, le meilleur du monde. Nous pensons évidemment à la Prius, qui vieillit très bien, mais dont nous nous rappellons la première au salon de New York en avril 2003.

Paris, Mondial 2008Le temps passe plus vite pour les amateurs des dernières technologies... A Paris, Honda frappait le premier avec sa nouvelle Insight, une auto qui se veut directement concurrente de la Prius, et qui selon nous la surclasse (nous parlons de la Prius 2) par un style plus élancé, avec une ligne plus basse. La voiture a un aspect chic, et bon point pour elle, elle ne choque personne. Alors que nous nous rappellons que certains n'avaient pas apprécié la Prius 2 à son lancement, nous n'avons entendu aucune réaction défavorable lorsque cette Insight fut dévoilée.

Paris, Mondial 2008Officiellement un concept-car, l'Insight modèle de série sera révélée au prochain salon de Detroit, en janvier 2009, en même temps que la Prius 3. Nous l'attendons chez les concessionnaires au second trimestre 2009 au plus tôt. La première voiture hybride de Mercedes ne viendra pas avant, il s'agit de la S 400 BlueHYBRID. Nous rappellons qu'il s'agit de la première voiture hybride de série équipée d'une batterie Lithium-Ion, et nous informons qu'elle est la première d'une longue lignée, puisqu'il y a beaucoup d'autres modèles hybrides en développement chez le constructeur allemand, notamment avec des moteurs diesel.

Paris, Mondial 2008Nous sommes heureux d'avoir pu constater qu'il en était de même chez Peugeot. Il présentait 2 concepts inédits de voitures hybrides, dont un qui préfigure un futur modèle de série, le Prologue HYmotion4 (ci-contre). Nous en attendons la version définitive sous le nom de 3008 au prochain salon de Genève (mars 2009), mais sans la motorisation hybride, hélas... Nous remarquons aussi une nette évolution du style Peugeot. Pour ceux qui trouvaient que la 308 ressemblait trop à la 307, ce concept Prologue renouvelle le genre, avec des lignes plus incisives, quoique plus hautes. C'est le tort des monospaces que d'avoir une surface frontale élevée, et... Cela se paye à la pompe.

Paris, Mondial 2008Très fin par contre, le concept RC HYmotion4 (ci-contre, à droite) arbore une ligne d'un dynamisme inaccoutumé sur une berline. Faut-il y voir la future 608 ? Nous le souhaitons... L'architecture hybride attribue une énergie à chaque train, sans les mélanger. La Prologue a un moteur diesel à l'avant, et un moteur électrique à l'arrière. Pour la RC, c'est l'inverse, avec le moteur électrique à l'avant, et un moteur essence à l'arrière. La même technologie. L'idée est de montrer la souplesse de l'architecture HYmotion4, car cette technologie est développée avec l'ambition de la déployer à grande échelle, on la retrouve d'ailleurs aussi chez Citroën. La marque aux chevrons l'utilisait notamment dans une voiture de course.

Paris, Mondial 2008Il s'agissait d'un concept reprenant le look de l'auto de Sebastien Loeb (la C4 WRC, de rally), et qui montre ce que pourrait être une voiture hybride de rally si le règlement acceptait cette technologie (ce qui n'est pas le cas aujourd'hui). Du côté du rêve, le concept Hypnos (ci-contre à gauche) se posait un peu là. Avec un moteur HDI pour les roues avants, et un électrique pour l'arrière, l'Hypnos est très impressionnant parce que si ses proportions sont justes, ses dimensions sont complètement folles. Cet engin fait 2,17 m de large !!! Les roues de 22 pouces n'ont même pas l'air grosses dessus.

Paris, Mondial 2008Il y a un paradoxe entre la volonté affichée de faire des voitures écologiques, c'est pour cela qu'on recourt à la technologie hybride, et d'un autre côté une évolution du style vers le lourd, l'épais, voire l'éléphantesque. Renault faisait la même chose avec son Ondelios (ci-contre). Ce concept recelle plusieurs innovations de style, comme sa face avant qui démarre comme le fuselage d'un avion ou ses portières avec d'immenses surfaces vitrées. Mais avec ses jantes énormes de 23 pouces, et sa ligne générale haute, sa ceinture à hauteur d'homme, il est difficile de le trouver élégant.

Paris, Mondial 2008Il est pourtant hybride, associant un 2 litres diesel de 205 ch avec 2 petits moteurs électriques (un pour chaque train) de 20 kW. Tout cela lui permet d'accélérer de 0 à 100 km/h en 7,8 s avec une consommation moyenne limitée à 4,5 l/100 km, un bon chiffre pour ce vaste véhicule doté de 3 rangées de sièges. Sur le stand Lexus enfin, le LF-Xh, tout en noir mat, a beau être un hybride au top de la technologie avec ses 2 moteurs électriques à haut rendement, il ressemble plus à un engin de guerre qu'à une voiture écologique. Le constructeur explique pourtant qu'il représente la nouvelle incarnation de la L-Finesse. Ce n'est pas convaincant, mais il y avait de quoi se réjouir du côté des voitures électriques.

Paris, Mondial 2008On les attendait les électriques, et beaucoup avaient dit que le Mondial 2008 serait le salon de l'électrique, il faut mettre les pendules à l'heure tout de suite. De toutes les voitures électriques exposées au salon, une seule est actuellement disponible. Disponible, dans le sens où le constructeur peut prendre une commande, et qu'il a effectivement les moyens de construire l'auto. Cette auto est la Venturi Fetish ci-contre. Elle était au salon avec un nouveau moteur, plus puissant, mais hélas toujours avec un tarif qui la place hors de la portée du français moyen. C'est tout, il n'y avait pas d'autre voiture électrique disponible.

Paris, Mondial 2008Il aurait dû pourtant y avoir le roadster Tesla, la marque américaine exposait d'ailleurs au salon 2 modèles, et il était prêt à prendre des commandes. Mais considérant que la majorité des clients qui avaient commandé une auto en 2006 ne l'ont toujours pas eu, nous considérons que la Tesla n'est pas disponible. La Lumeneo Smera (à gauche) l'est par contre, elle sera commercialisée dés novembre. C'est un véhicule français, il est homologué comme une vraie voiture, et avec ses 4 roues, il répond à toutes les définitions d'une automobile. Nous avons néanmoins du mal à le considérer comme tel.

Paris, Mondial 2008Mais si la sémantique pose problème, le concept séduit. Pour la mobilité individuelle, le Lumeneo Smera est une alternative considérablement plus attractive que n'importe quel scooter. Le Lumeneo Smera atteint les 130 km/h, accélère de 0 à 100 km/h en 8 s, et offre 150 km d'autonomie, c'est parfait pour le parisien avec une maniabilité sans équivalent. Passé la Fetish et ce Lumeneo, tous les autres véhicules électriques du Mondial qui sont disponibles à l'achat, sont des voiturettes. De petits autos qui peuvent se conduire sans permis comme la Scarlette ci-dessus. Ces véhicules répondent à un besoin.

Paris, Mondial 2008Le conducteur imprudent qui se sera fait radarisé, et dont le permis aura rejoint les étoiles filantes très haut dans le ciel, pourra toujours se tourner vers eux... Nous avons remarqué l'arrivée sur le marché français de celle qui a séduite les anglais, la version électrique de l'Aixam City (ci-contre à gauche). Déjà commercialisée au Royaume-Uni par la Nice Car Company, cette petite auto est désormais disponible sur le marché français, au prix assez intéressant de 14 990 €, aide ADEME déduite. C'est une 2+2 construite en France, elle peut atteindre les 60km/h et son autonomie est de 80 km.

Paris, Mondial 2008Les batteries sont au plomb (AGM tout de même), mais au final, le principal atout de cette Aixam Mega électrique est d'être disponible. Tout de suite, on peut la commander au salon. La voiture a prouvée sa fiabilité aux mains des habitants de Londres qui l'ont adopté du fait de son exemption du péage urbain, et des facilités de parking que lui ouvre sa propulsion électrique. Pour celui qui n'a pas les moyens de s'acheter une Venturi Fetish, et qui cherche une polyvalence d'utilisation que ne peut offrir la petite Lumeneo Smera, même si elle est bien plus performante, cette Aixam est ce qu'il y a de mieux sur le marché.

Paris, Mondial 2008Mais peut-être pas pour longtemps, puisque Ligier et Microcar présentaient juste en face des prototypes électriques directement concurrents (ci-dessus). Des Ligier électriques, on en avait déjà vu il y a quelques années, mais elles étaient restées à l'état de prototype. Pas celle-ci, dont la commercialisation est annoncée pour février 2009. Sur le même créneau, Venturi présentait une nouvelle version de son Eclectic (à gauche), plus petite, plus mignonne, mais aussi avec une surface de cellules solaires un peu réduite. C'est pour cette auto que le constructeur monégasque va renouer avec ses racines : la France.

Paris, Mondial 2008Venturi va en effet lancer la construction d'une usine dans la Sarthe, la production de cette Eclectic 2 devrait y démarrer fin 2009. Notons que le modèle a été exposé sans porte, sans doute pour marquer la continuité avec l'Eclectic original, mais qu'il est prévu pour en recevoir. L'Eclectic va ainsi perdre un peu de son caractère estival, mais les gens du Nord ne devraient pas s'en plaindre. Plus bas en gamme, le projet SimplyCity (ci-contre à droite) est celui d'un véhicule électrique à 5000 € ! La somme est ridicule, la finition intérieure ne vaut guère mieux. On sort complètement de l'idée de la voiture traditionnelle.

Paris, Mondial 2008Les chinois font la même chose avec la Chika (ci-contre à gauche). De loin, le design est avenant, mais cela fait mal de se rapprocher. Une cuvette qu'on trouvera pour un euro dans un supermarché est faite d'un plastique de plus bel aspect que ceux employés à l'intérieur de ce véhicule. C'est du très, très bas de gamme, et même à prix cassé, il n'est pas certain qu'il y ait une clientèle pour ce type de véhicule en France. Au salon en tout cas, face aux autos des grands constructeurs, la Chika ne pouvait convaincre. L'automobiliste qui se dirige vers la propulsion électrique doit déjà faire une croix sur la vitesse de pointe et l'autonomie, si en plus il doit faire d'énormes concessions sur la qualité...

Paris, Mondial 2008Petit constructeur, mais qui a la pratique de travailler pour les grands, Heuliez faisait preuve d'originalité avec son concept Friendly (ci-contre à droite) qui méritait bien son nom de par son aspect sympathique. Il est la base d'un engin qui servira aussi bien pour le transport de personnes que de marchandises, et Heuliez annonce qu'il prévoit de le produire à 10 000 exemplaires par an dés 2010 ! Nous n'en attendions pas tant ! La configuration de base est à 3 places, conducteur au centre, les 2 passagers en retrait, mais si Heuliez prévoit d'homologuer son Friendly comme une vraie voiture particulière, il ne l'a doté que d'un moteur de 10 kW. Un peu léger, mais il y avait aussi au salon de vraies voitures électriques.

Paris, Mondial 2008Au top, il y avait évidemment la Venturi Volage, et il faut vraiment se mettre derrière cette voiture pour voir qu'il n'y a rien entre les roues. C'est une vision unique, sans équivalent nulle part au monde. Cette prouesse technologique aurait fait de cette auto la star du salon, si... Pininfarina n'était pas venu. Pour la première fois, voici une voiture électrique utilisable par une petite famille (4 places) qui, hormis l'autonomie n'a absolument rien à envier aux meilleures du segment. La Pininfarina B0 (Bolloré Zéro, ci-dessous) est le concept d'une voiture électrique plus belle qu'une Clio ou qu'une 207.

Paris, Mondial 2008Nous attendons la voiture de série au prochain salon de Genève (mars 2009), c'est à ce moment que le constructeur prendra les premières commandes pour des livraisons à la fin de l'année. Il devrait y avoir très peu de différences entre la voiture de série (la B1 ?) et ce concept, dont déjà nous soulignons qu'il s'agit d'une vraie voiture électrique, conçue comme telle de manière originale, et non d'une essence transformée. Réunissant le talent des designers de Pininfarina, et la maitrise technologique des ingénieurs de Bolloré pour les batteries LMP, la B0 est désormais LA voiture électrique de référence.

Paris, Mondial 2008Plus loin, moins beau, La Mitsubishi i MiEV était au Mondial, on nous a confirmé qu'elle sera disponible au Japon l'année prochaine. Mais il n'y a encore aucune certitude pour les marchés européens. Du côté de Renault, Shai Agassi était au salon, il y fut confirmé que Renault-Nissan vendra des voitures électriques en Israël avant de les proposer en France ! Sans doute que M. Ghosn considère que les français ne sont pas pressés d'acheter des voitures qui ne polluent plus... Et puis pour patienter, la marque au losange nous a concocté un Kangoo électrique doté d'un magnifique parebrise vert.

Paris, Mondial 2008Voilà une idée qui est bonne ! Pour faire des voitures écologiques, il n'y a qu'à leur mettre des parebrises verts ! Il y aurait peut-être un souci d'homologation, mais on ne vas s'arrêter sur ces considérations subalternes. D'ailleurs, pour rappeler que son engagement en faveur de la voiture électrique ne date pas d'hier, Renault exposait fièrement une Dauphine électrique. Une voiture d'il y a 50 ans, capot levé avec de belles batteries au plomb en dessous. Peugeot ne faisait ni plus ni moins, puisqu'il présentait une 107 électrique, un écriteau à côté précisant qu'il s'agissait d'un exercice de veille technologique.

Paris, Mondial 2008Quant à Citroën, il présentait une nouvelle version de son concept C-Cactus, cette fois avec une motorisation purement électrique. Mais ce n'est rien de plus qu'un concept de salon. Et hormis le projet de réponse à l'appel d'offres de la Poste, pour lequel le groupe PSA est associé à Venturi, il n'y a pas d'autres projet déclaré de voiture électrique chez le constructeur français. Signalons au sujet de cet appel d'offres que la Poste vient de commander 10 nouvelles voitures, mais qu'il s'agit encore de tests. On ne saura pas avant l'année prochaine qui remporte le marché.

Paris, Mondial 2008Ce qu'on sait aujourd'hui est qu'aucun véhicule Renault n'est en piste pour le remporter. Le groupe Renault-Nissan affirme pourtant son fort engagement dans le véhicule électrique avec le concept Nuvu (ci-contre). C'est une très petite auto, aux formes toutes rondes. Il y a de la sympathie dans la face avant, mais l'ensemble de la carrosserie a une forme bulbeuse qu'il est difficile d'apprécier tant elle est éloignée des canons standards de l'élégance automobile. Avec des batteries Lithium-Ion, cette Nuvu préfigure la technique de la future petite Nissan électrique, celle qui devrait être présentée au prochain salon de Tokyo, en octobre 2009.

Paris, Mondial 2008Nous découvrîmes ensuite une des grosses surprises du salon. Une voiture dont ne nous connaissions rien, d'un constructeur dont nous ne connaissions rien non plus, et venant d'un pays que nous connaissons à peine plus. Cette auto s'appelle avec à-propos la Joule (ci-contre), son constructeur est la société Optimal Energy, c'est une entreprise d'Afrique du Sud, établie au Cap. Il s'agit d'une pure électrique, sur batteries Lithium-Ion (2 gros packs intégrés au plancher), et son constructeur annonce une autonomie de 400 km, ce qui nous parait beaucoup.

Paris, Mondial 2008Mais l'auto exposée était bien finie, et la personne qui a répondu à nos questions très professionnelle. L'objectif de ce constructeur n'est pas pour le moment de monter un programme d'exportation vers l'Europe, mais de faire savoir qu'on sait faire des voitures électriques en Afrique du Sud, et c'est bien vrai que nous ne le savions pas. Alors que pour confirmer les capacités de l'industrie française, connues elles de longue date, Heuliez avait réalisé un formidable concept Will (ci-contre) sur la base d'une Opel Agila, mais où toute la mécanique avait été enlevée, remplacée par des Active Wheels.

Paris, Mondial 2008C'est la technologie de Michelin, la même qu'emploie Venturi pour sa Volage, mais ici avec moins de puissance. Le développement de ce projet a été rendu possible grâce à un financement public pour la recherche (Oséo), la réalisation de 10 démonstrateurs roulants est déjà programmé. C'est un bon départ, mais Heuliez voit déjà plus loin, beaucoup plus loin, puisque la Will pourrait très vite être produite à plusieurs milliers d'exemplaires. Très vite signifiant dés l'année prochaine... Bref, il y a de l'espoir ! Les voitures électriques ne sont pas encore à la porte des concessionnaires, mais elles n'en sont plus très loin.

Paris, Mondial 2008Enfin, la familiale zéro émission n'a plus rien de la science fiction, comme le prouvait la Honda FCX Clarity (ci-dessus). Une voiture superbe, mais qui semblait presque banale au regard de certains concepts, il est vrai qu'il s'agit d'une voiture de série. De toute petite série, puisque les FCX sont quasiment faites à la main, mais quelques autos ont déjà été livrées, tenant la promesse d'une autonomie supérieure à 500 km sans rejeter autre chose que de la vapeur d'eau. Il fallait aussi voir au salon la voiture du team Helios, c'était la meilleure voiture française au dernier World Solar Challenge d’Australie. Avec elle, l'association de Bolloré avec Pininfarina, Lumeneo, Heuliez et Venturi, et le problème du CO2 largement médiatisé sur tous les stands, on peut écrire que l'écologie a avancé au Mondial 2008. Tout le monde peut s'en réjouir.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


31-03-2020 — Le salon de l'auto de Paris victime du virus chinois — Dommage collatéral.

31-03-2020 — BMW confirme qu'il croit toujours en l'hydrogène — Les batteries ne sont pas la seule solution.

29-03-2020 — Coronavirus : quand les toilettes payantes deviennent gratuites — Pour voir le positif.

28-03-2020 — Confinement : c'est interdit de rouler mais c'est tellement bon — Le bon côté de la situation présente.

27-03-2020 — Renault donne des Clio aux personnels soignants — Des essences plutôt que des électriques ?

27-03-2020 — 1723 km en 24 heures sur une Harley Davidson Livewire électrique — Michel Von Tell, un suisse très rapide.

26-03-2020 — 15 millions d'hybrides Toyota — Un succès mondial !

26-03-2020 — Ford a trouvé comment fabriquer des respirateurs en grande série — Les constructeurs contre le coronavirus.

25-03-2020 — Après 22 ans de télétravail... — Expériences vécues.

25-03-2020 — Coronavirus : faire son plein ou brancher, les précautions à prendre — Eviter la contamination.

24-03-2020 — Le poids lourd Toyota-Hino à hydrogène vise les 600 km d'autonomie — 25 tonnes.

24-03-2020 — Porsche se demande qui veut d'une sportive électrique ? — La réponse n'est pas évidente.



Nos derniers essais :


Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
— Des arguments renforcés pour cette électrique.

Hyundai ; voiture-electrique
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides