Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

BMW 740d, propre et puissante

Dim 28/06/2009   —   La série 7 reçoit de nouvelles motorisations diesel, plus puissantes et plus sobres, plus haut de gamme.
BMW 740d
Il y avait naguère une BMW 740d équipée d'un moteur V8 de 4 litres, on ne verra plus ce bloc moteur. Il est remplacé par une nouvelle évolution du 6 cylindres en ligne de 3 litres. Dans la série 7, ce moteur existait déjà dans une version 245 ch, avec un turbocompresseur unique. Mais il existait par ailleurs (dans la série 3 et d'autres modèles) une version à double suralimentation de 286 ch. Le moteur de la 740d est une évolution significative de ce moteur à double turbo (de dimensions distinctes, ils fonctionnent l'un après l'autre), avec plus de puissance. 306 ch (225 kW) et 600 Nm de couple. Soit plus de 100 ch/l et 200 Nm/l ! Vous avez dit diesel ? Le couple énorme est typique du diesel, mais la puissance au litre est au niveau d'un très bon essence. Ainsi motorisé, cette grosse limousine de 2 tonnes accélère de 0 à 100 km/h en 6,3 s, et il faut un limiteur pour l'empêcher de dépasser les 250 km/h.

BMW 740d
Côté reprises, le couple maxi est une droite de 1500 à 2500 tr/mn, et avec une boite automatique rapide, la 740d ne craindra pas grand monde sur ce plan, tandis que la consommation est de 6,9 l/100 km, avec des rejets de CO2 de 181 g/km. C'est élevé dans l'absolu, mais rapporté aux prestations, c'est mieux que ce que propose Mercedes ou Lexus. Enfin, la 730d évolue elle aussi significativement, ses émissions de CO2 descendent à 178 g/km (192 auparavant), et elle peut recevoir en option le système de dépollution BluePerformance grâce auquel elle répond à la norme antipollution Euro 6, qui est prévue pour entrer en application en 2014. Dommage cependant, la technologie BluePerformance n'est pas disponible sur la 740d. Il faut se contenter de la 730d, mais elle constitue déjà de quoi faire un quotidien qui fera bien des envieux.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : BMW ; hautes-performances