Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Ford lance l'EcoBoost en Europe

Dim 20/09/2009   —   La vedette du stand Ford à Francfort n'était pas une voiture, mais un moteur.
Moteur Ford EcoBoost

Ford C-Max
Ford a choisi le salon de Francfort pour présenter la nouvelle génération de son monospace compact, le C-Max, d'emblée en 2 versions. Le 5 places en jaune, le 7 places en gris. Plus tellement compact, et avec moins de personnalité que le modèle actuel, nous sommes vite passé sur ce modèle, mais son moteur a retenu toute notre attention. Il s'agit des versions européennes des moteurs EcoBoost que Ford avait annoncé en janvier 2008, à Detroit. Il y en aura 3. Ce sont le 1600 et le 2 litres qui ont été lancés à Francfort, des moteurs qu'on va retrouver partout. Ils vont motoriser les Fiesta, les Focus, les Mondeo... On les verra sous les capots de toutes les Ford européennes, et un peu plus tard sur quelques modèles américains, puis australiens.

Ford C-Max
Ce sont des 4 cylindres essence, avec injection directe haute pression, distribution variable à l'admission comme à l'échappement, et suralimentation. La Mondeo est actuellement proposée avec un 2,3 litres atmosphérique, le 1600 EcoBoost le remplacerait avantageusement, avec plus de puissance, plus de couple, et un gain d'environ 20 % en sobriété. Ces nouveaux moteurs ont été travaillé pour être fort en couple, avec un maxi en dessous des 1500 tr/mn, comme un diesel, mais avec plus d'allonge qu'un diesel, grâce à un régime de puissance maxi au-delà des 5000 tr/mn. Donnnant plus de 100 ch/h, et plus de 140 Nm/h, ils apparaitront début 2010. Le 1600 sera fabriqué au Royaume-Uni, le 2 litres en Espagne, et le troisième, qui sera de cylindrée inférieure, sera soit allemand, soit roumain.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ford ; essence-diesel