Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Déjà 2 sites de production pour les Renault électriques

Sam 07/11/2009   —   Renault branche Flins, près de Paris, et Valladolid, en Espagne.
Renault électriqueOn s'était plusieurs fois demandé ce qu'allait devenir le grand site industriel de Flins, dans l'Ouest parisien, nous sommes heureux d'apprendre qu'il va assurer la production de la future Renault électrique Zoé. Les plus heureux seront évidemment les actuels ouvriers de Flins qui s'interrogeaient sur leur avenir. Car des 4 futures électriques de Renault, la Zoé est clairement celle qui est promis à la plus belle carrière commerciale. Même si Renault n'indique pas encore d'objectif de ventes, et que dans tous les cas, ce n'est pas pour tout de suite, puisque la production ne débutera pas avant 2012. Avant cela, les ouvriers espagnols lanceront la production du Twizy dés 2011. C'est là un évènement ! Le Twizy, cet engin décalé, on a du mal à croire qu'un grand constructeur ait pu valider sa mise en production, mais c'est pourtant ce que Renault a fait.

Renault électriqueCe sera à Valladolid, l'usine qui fabrique aujourd'hui la Modus, et qui sera remplacée en 2013, alors qu'à Flins, Renault va développer tout un ensemble d'activités de recherches, de productions et de recyclage autour du véhicule électrique, notamment ses batteries. C'est une surprise, parce que nous savons que Nissan a conclu une importante joint venture avec NEC, au Japon, pour développer et produire en commun des batteries lithium-ion pour ses modèles électriques. Nous avions alors pensé que les autres sites de production de batteries (un au Portugal, et un autre en Angleterre ont déjà été annoncés), ne seraient que des satellites pilotés par le Japon. Mais non, le site de Flins sera doté d'une liberté d'initiative, et même bien plus, puisque Renault s'associe avec le CEA pour améliorer la technologie, ce qui lui vaut un financement public du Fonds Stratégique d'Investissement. A suivre.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; voiture-electrique