Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Un nouveau record d'autonomie avec des batteries

Sam 21/11/2009   —   556 km sans recharger, dans une auto construite par des amateurs. Tous les détails.
Prototype Daihatsu Mira électrique
Nous ne connaissions pas le Japan Electric Vehicle Club (JEVC), mais la compétence de ses membres ne fait aucun doute. Ces hommes ont acheté une petite voiture utilitaire essence, la version 2 places de la Daihatsu Mira, et ils l'ont brillament converti à la propulsion électrique. La Mira est au Japon classée comme une voiture-kei, qui bénéficie d'un statut fiscal particulier, du fait de ses toutes petites dimensions. Elle ne fait en effet que 1,47 m de large ! On comprend donc une voiture légère, avec une faible surface frontale. L'équipe du JEVC a rapidement enlevé le groupe propulseur essence de l'auto, et ils l'ont remplacé par un moteur électrique qui leur était accessible, soit un élément à courant continu. C'est un tout petit moteur, synchrone sans balais, il délivre une puissance de 14 kW, avec tout de même 35 kW en crête. Ce moteur et son contrôleur sont sous le capot, à peu près seuls, puisqu'il n'y a pas plus d'assistance de direction, que de climatisation.

Prototype Daihatsu Mira électrique
Le tour de force est ailleurs, il est d'être parvenu à loger toutes les batteries dans le soubassement de l'auto. C'est avec un nouveau plancher à l'arrière, mais il parait fort peu surélevé. Ces batteries sont des lithium-ion fabriquées par Sanyo, de type 18650, même type que celles des Tesla, et les japonais sont patients, ils en ont assemblé 8320 (!), à la main (!), pour former 2 packs d'une capacité cumulée théorique de 74 kWh. A noter l'excellente densité énergétique de ces batteries Sanyo, puisque les cellules seules ne pèsent que 391 kg. Dans l'auto, il faut bien sûr ajouter la masse des casiers, et du système de gestion. La voiture était chaussée de pneumatiques Toyo Eco Walker à faible résistance au roulement, et elle a roulée de Tokyo à Osaka sans devoir recharger ses batteries. Durée du voyage : 13 heures et demie, distance parcourue : 556 km. Il n'y a qu'un mot : BRAVO !

Avec notre correspondant japonais pour la traduction, et crédit photos : Car Watch.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Daihatsu ; voiture-electrique ; competition-manifestation