Connexion réussie Le nouveau moteur Jeep n'est pas celui qu'on attendait

Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Le nouveau moteur Jeep n'est pas celui qu'on attendait

Dim 02/01/2011   —   Mais le rapport performances-consommation progresse, c'est cela qui compte.
Mercedes classe CLe Jeep Patriot, et son faux-jumeau, le Compass, était motorisé par un diesel TDI de 140 ch acheté à Volkswagen. Un bloc injecteur-pompes, d'ancienne génération qui ne répondait plus à la nouvelle norme antipollution Euro 5. Pour le remplacer, nous attendions le 2 litres 140 ch de l'Alfa Rome Giuletta, puisque Jeep a intégré le groupe Fiat. Mais surprise, Jeep est allé chercher un moteur Mercedes. Il s'agit d'un 2,2 litres de 163 ch, soit 16 % de puissance en plus. Le couple grimpe aussi, avec l'avantage d'un maxi de 320 Nm, au régime très bas de 1400 tr/mn.

Mercedes classe CBien mieux dépollué que l'ancien bloc, ce nouveau moteur n'est hélas pas plus sobre. La consommation moyenne reste à la valeur identique de 6,6 l/100 km, seules les émissions de CO2 s'améliorent très légèrement, descendant de 175 à 172 g/km. Le Patriot est également revu à l'intérieur, avec de nouveaux plastiques de plus belle facture partout. Enfin, le Patriot reste ce qu'il a toujours été, soit une vraie Jeep, avec une traction intégrale permanente à gestion électronique. En cette saison où l'adhérence est précaire, et où les services de déneigement se focalisent sur les grands axes, on s'abstiendra bien de critiquer les 4x4 pour tous les ruraux.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Jeep ; essence-diesel