Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Renault lance l'électrique sans oublier l'essence

Lun 26/09/2011   —   On saura bientôt si le pari de l'électrique était une bonne idée.
Carlos Tavares et Carlos GhosnLe salon de Francfort fut l'occasion de voir ensemble Carlos Tavares et Carlos Ghosn, mais à côté de la Twingo restylée, qui n'est qu'une demie nouveauté, le fait le plus important était que par rapport à l'édition 2009, la surface du stand dédiée aux voitures électriques avait été réduite. De plus, par rapport au discours extremement engagé en faveur de l'électrique d'il y a 2 ans, on peut se montrer surpris qu'il n'y ait toujours aucune voiture électrique Renault disponible.

La situation va heureusement changer, et ce n'est même plus qu'une question de jours. La production du Kangoo électrique a en effet débuté lundi 12 septembre à Maubeuge, et les premiers clients doivent être livrés en octobre. Mais quelques chiffres ne sont pas inutiles pour préciser l'importance de l'électrique. L'objectif de production du Kangoo est entre 20 et 30 000 unités. Il faut y ajouter la Fluence Z.E. et bientôt la future Zoé, mais même dans l'hypothèse la plus optimiste, la part de la voiture électrique dans les ventes mondiales de Renault en 2012, sera inférieure à 5 %.

Pour augmenter ces volumes, il est certain que le choix de Renault ne pas proposer les batteries à la vente ne va pas aider. A moins d'un revirement de dernière minute en effet, il ne sera pas possible d'acheter une Renault électrique complète, avec sa batterie. Celle-ci fera l'objet d'un contrat de location à part. Il faudra payer tous les mois, à un coût qu'on intercalera entre celui du prix d'achat de l'auto, et les factures d'électricité. Il n'y a qu'une seule chose de sûre avec cette méthode de vente : cela ne plait pas à tout le monde. Smart a récemment annoncé qu'il proposerait lui aussi de louer les batteries de ses futures modèles électriques, mais il sera également possible de les acheter comptant. Renault ne pourrait-il suivre cet exemple ?

Un bon point tout de même : le vaste réseau de distribution de Renault. Il sera en effet possible d'acheter, et de faire entretenir, une Renault électrique dans tout le réseau Renault en France. Si l'entretien requiert une intervention que le site Renault n'est pas qualifié à réaliser, Renault se chargera de l'acheminer vers un site expert Z.E. en toute transparence pour le client. Bravo pour le service ! Après le Kangoo disponible le mois prochain, ce sera au tour de la Fluence en novembre, puis du petit Twizy en décembre.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; voiture-electrique