Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Impressionnante nouvelle Volkswagen Passat

Sam 05/07/2014   —   Très haute technologie accessible. Ou presque.
Volkswagen Passat Volkswagen PassatIls auraient pu choisir Rome ou Marbella, mais c'est à Postdam que Volkswagen a dévoilé sa huitième génération de Passat. L'évènement s'est tenu dans le studio de design avancé de VW, et l'idée dominante est que la Passat, naguère grande berline sage, est de plus en plus un bijou de haute technologie. Le design est très sobre, mais l'équipe de Walter Da Silva a soigné les détails. Nous apprécions tout particulièrement l'intégration des portières au pli de la carrosserie sur les flancs. Les dimensions extérieures n'évoluent que de quelques petits millimètres, mais le volume habitable augmente plus sensiblement grâce à l'adoption de la plateforme MQB (celle de la Golf et de l'Octavia) qui a accru l'empattement à 2791 mm. Le plus étonnant est une masse réduite. Dans sa version de base, 1400 turbo-essence de 150 ch et boite manuelle 6 vitesses, la Passat ne fait que 1312 kg à vide. C'est très peu pour une berline de 4,77 m !
Volkswagen PassatCette version de base est créditée d'une moyenne de consommation officielle de 5,0 l/100 km, avec des rejets de 116 g/km de CO2. Mais le panel de motorisations, et d'équipements est très large. C'est ainsi que la plus puissante diesel, un TDI 2 litres de 240 ch avec 500 Nm de couple (nouveau record !), 5,3 l/100 km et 139 g/km de CO2, n'est disponible que dans la finition la plus haute, avec la transmission intégrale et la boite DSG à 7 rapports. Elle fait 334 kg de plus que la Passat de base !

Il est vrai que l'équipement peut atteindre des sommets, avec un combiné d'instruments constitué d'un écran digital de 1440 par 540 pixels, d'une assistance à la conduite dans les embouteillages (conduite automatisée dans la même file jusqu'à 60 km/h), d'une assistance au stationnement (la voiture se gare toute seule), d'une assistance au remorquage (pour les marches arrières), de feux tout LED, cela fera beaucoup d'options, et on devine que ce seront des options chères.

On verra aussi l'année prochaine une déclinaison hybride rechargeable, reprenant le groupe propulseur de la Golf GTE, tandis que la Passat la plus puissante aura un 4 cylindres 2 litres TSI de 280 ch. La commercialisation en France débutera au salon de Paris, en octobre.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volkswagen ; essence-diesel