Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Un nouveau moteur pour les Zoé et Kangoo Z.E.

Ven 12/12/2014   —   La raison plus que la passion.
Moteur Renault ZoéOn verra une grande nouveauté sous le capot de la Renault Zoé au printemps prochain : un nouveau moteur. La Zoé actuelle a un moteur électrique synchrone à rotor bobiné, la future aura elle aussi un moteur électrique synchrone à rotor bobiné. La Zoé actuelle a un moteur de 65 kW, le nouveau moteur fera toujours 65 kW. La Zoé 2014 a un moteur qui délivre un couple de 220 Nm, et le moteur de la Zoé 2015 aura exactement la même valeur de couple. Il y a alors de quoi rester perplexe.

La pratique en effet, quand un constructeur présente un nouveau moteur, essence ou diesel, est qu'il soit toujours plus puissant que celui qu'il remplace. Qu'est-ce qui est nouveau, sinon ? Et bien, tout est nouveau, à commencer par la conception qui est désormais 100 % française. On rappellera ici que les Zoé ont un moteur conçu par l'équipementier allemand Continental. Nous ne sommes pas sûrs que l'argument ait beaucoup de valeur, mais la Zoé aura donc un moteur français. Ce nouveau moteur est ensuite un peu plus compact que l'ancien. Plus précisément, le moteur semble de même taille, mais c'est l'intégration des périphériques (chargeur Caméléon, électronique de puissance) qui parait mieux réalisée. Le changement principal serait même à ce niveau, puisque Renault serait parvenu à optimiser le fonctionnement du Caméléon à basse puissance.

De nombreux propriétaires de Zoé l'auront constaté à leur dépens, si la Zoé recharge parfaitement sur une wallbox 32A (l'équipement que nous avions recommandé lors de notre essai à l'hiver 2013), sur une prise de courant ordinaire, cela marche à peu près comme une Clio en 5° à 1000 tr/mn dans une côte. Avec le nouveau moteur, cela chargera mieux à basse puissance. On notera aussi que le refroidissement n'est plus à eau, mais à air, et qu'avec de nombreuses petites optimisations, la Zoé 2015 devrait être légèrement plus efficiente, mais Renault se garde encore de préciser dans quelle proportion.

La meilleure nouvelle est pour le rationalisme économique, puisque ce moteur équipera aussi le Kangoo Z.E., et c'est sans doute là le principal intérêt de ce nouveau moteur, plus excitant pour le comptable que pour l'automobiliste. Nous avons déjà l'exemple de la Nissan Leaf, qui a reçu un nouveau moteur à la mi 2013, et c'est un progrès, mais... Nous aurions préféré avoir une batterie de plus grande capacité.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; voiture-electrique ; batterie-propulsion-electrique