Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

La Bolt sera l'Opel Ampera-e en Europe

Jeu 11/02/2016   —   La vraie révolution électrique commencera en 2017.
Opel Ampera-eOpel Ampera-eOn savait que la Chevrolet Bolt allait venir en Opel sous l'écusson d'Opel, mais on ne savait encore sous quel nom. C'est Mary Barra, PDG de GM, qui l'a révélé lors d'une visite en Allemagne. L'Opel électrique s'appellera l'Ampera-e. On aurait souhaité un nom plus original. Et on comprend mal pourquoi Opel a voulu associer à ce nouveau modèle le nom de l'Ampera aujourd'hui abandonnée, mais la raison toute simple est qu'Ampera est un nom absolument fantastique pour une voiture électrique. C'est même le meilleur nom qu'on puisse trouver ! Avec Volt, bien sûr. GM a pu arrêter une auto qui n'a pas su trouver sa clientèle, mais il fallait conserver le nom. On peut parier qu'à terme le petit e final disparaitra, et qu'on ne parlera plus que de l'Opel Ampera, en soulignant la délicatesse du constructeur américain, qui n'aura pas voulu froisser les propriétaires de l'Ampera originale.

Quant à l'auto, la meilleure nouvelle est que dans son communiqué, Opel écrit prix abordable. 2 mots qui font plaisir à lire. Comme nous l'avions déjà écrit, l'Opel Ampera-e sera moins chère qu'une BMW i3, alors qu'à son volant, un parisien pourra aller au Touquet par l'autoroute. Le problème de l'autonomie, qui était central, va devenir secondaire. A condition bien sûr d'avoir des bornes rapides, parce qu'une batterie de 60 kWh ne se recharge pas (ou mal) sur une prise ordinaire.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Opel ; voiture-electrique