Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Les hybrides Toyota en hausse en Allemagne

Dim 17/07/2016   —   Effet positif du scandale Volkswagen ?
Toyota Yaris hybride en AllemagneC'était une anomalie, mais les hybrides de Toyota n'avaient pas encore percé en Allemagne. Toyota en vendait plus en France. Chauvinisme ? Méfiance vis-à-vis de cette technologie ? Croyance en la supériorité de la technologie nationale ? Le scandale Volkswagen a sérieusement écorné tout cela, et Toyota en a clairement profité. Les ventes de Toyota en Allemagne étaient en hausse de 16 % au premier trimestre, celles des hybrides étaient en hausse de 22 %. Toyota a réalisé 39 % de ses ventes en Allemagne avec des hybrides sur la première moitié de 2016.

Dans le détail, qui est important puisque Toyota est le seul à proposer le choix entre essence, diesel et hybride, sur la Yaris, l'hybride a convaincu 58 % des clients, et 66 % de ceux de l'Auris et 67 % de ceux du RAV4. L'Allemagne est donc définitivement dans le rang des pays où les automobilistes ont une sensibilité à l'écologie, comme la France, puisqu'au niveau européen, la proportion d'hybrides n'est que de 31 %. Elle est toutefois en hausse de 44 % ! Soit moins que la Prius, puisque ses ventes avaient beaucoup baissé du fait du succès de l'Auris. La Prius 4 a tout changé, et même si elle n'était pas disponible en début d'année, les ventes de Prius ont plus que doublé (+ 117 %) en Europe au premier semestre. On relativisera ce succès pourtant, puisque sur ces 6 mois, Toyota aura vendu 8958 Prius (Prius III et Prius IV, Prius+ non inclus), mais 17 063 RAV4 Hybride (54 663 RAV4 toutes motorisations confondues).

Toyota envisage raisonnablement de faire une vente sur deux en hybride en 2020, en Europe.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; commerce-distribution







Dernières actualités de l'écologie automobile :


27-06-2019 — SUV mild-hybride, le grand retour de la Ford Puma — Plus grand public.

26-06-2019 — BMW réinvente sa M1 en hybride rechargeable — Concept Vision M Next.

26-06-2019 — Pollution de l'air : la France fautive de n'avoir pas respecté le droit européen — Rien d'autre.

25-06-2019 — Blablabus, un potentiel à prouver — Et un gros challenge.

24-06-2019 — La Lada Niva homologuée Euro 6d-Temp en WLTP — L'ancêtre fait de la résistance.

23-06-2019 — La Pininfarina Battista fait son show à Turin — L'hypercar silencieuse.

22-06-2019 — Taxer les voitures au poids, la fausse bonne idée — Contre le progrès.

21-06-2019 — Un accord de circonstance avec Waymo pour Renault-Nissan ? — Et les technologies existantes ?

20-06-2019 — La Renault Triber avec les avantages et inconvénients du tiers-monde — Pas pour l'Europe.

20-06-2019 — Peugeot 2008 & e-2008, ils voient grands — 4,30 m de longueur.

19-06-2019 — La Honda e : tout pour le plaisir... De courte durée — Le grand risque.

18-06-2019 — La nouvelle Renault Zoé est-elle assez nouvelle ? — Toujours pas de recharge rapide.

16-06-2019 — Avec Northvolt, la plus grande usine de batteries en Europe sera en Suède — Grâce à Volkswagen.

15-06-2019 — Nissan e-NV200, plus de batterie, plus de succès — 10 000 ventes.