Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

La Ford Mustang sera hybride en 2020

Mer 04/01/2017   —   Une évolution souhaitable, mais qui ne fera pas l'unanimité.
Ford Mustang 1966En prélude au salon de Detroit de la semaine prochaine, Ford a annoncé un vaste programme d'investissements dans des autos électrifiées, avec l'arrivée pour l'horizon 2020 de versions hybrides du pick-up F150, un gros engin de plus de 2 tonnes qui est depuis plus de 30 ans, le véhicule le plus vendu aux Etats-Unis, et de la Mustang, l'icône de Ford.

Une Mustang hybride, c'est un choc pour les puristes, pour qui la Mustang a toujours été synonyme voiture à moteur V8. La Mustang est aujourd'hui proposée avec un choix de 3 moteurs, 4 cylindres turbo, V6 et V8, mais en France comme partout, c'est le V8 qui fait la majorité des ventes. On se demande d'ailleurs pourquoi Ford ne propose pas sa Mustang qu'avec des V8. A l'origine (illustration), il y en avait 3. Le V8 de base avec un petit carburateur double corps qui faisait 200 ch, le V8 standard avec un carburateur quadruple corps pour sortir 225 ch, et le V8 hautes performances de 271 ch. Le V8 d'aujourd'hui délivre 435 ch, et on peut affirmer que les clients préfèreraient une version dégonflée à 300 ch de ce V8, plutôt que n'importe quel 4 cylindres turbo ou V6. Avec une gestion moteur électronique comme on sait le faire aujourd'hui, on peut aboutir à ce qu'un gros moteur pas stressé ne consomme guère plus qu'une petite mécanique fortement sollicitée.

Mais pour consommer beaucoup moins, Ford a validé le développement d'un groupe propulseur hybride pour sa Mustang. Elle est pour 2020, ce qui signifie probablement pour la prochaine génération du modèle. Et si le V8 sera assurément conservé pour les inconditionnels, la version hybride s'en passera. Ford indique toutefois la puissance d'un V8, et on le croit volontiers, mais quid du bruit ? Si une Mustang hybride est une bonne idée sur le papier, Ford a un sacré challenge pour qu'elle soit une auto qui fasse rêver comme le fait la Mustang traditionnelle. Pour réduire la consommation d'énergie, on souhaite pourtant qu'il y parvienne !

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Ford ; voitures-hybrides