Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Renault face au problème des Zoé d'occasion

Jeu 04/05/2017   —   Un premier pas insuffisant.
Renault Zoé occasionEn lançant sa Zoé, Renault a fait un choix étonnant, il a choisi de ne pas vendre l'auto complète, et d'imposer la location de la batterie. Il est le seul constructeur a avoir fait ce choix, et la conséquence immédiate est que la Zoé est une voiture qui ne se vend pas. Plus de 4 Zoé sur 5 sont louées, avec un contrat de 3 ou 4 ans, ce qui fait qu'ajourd'hui, elles retournent en nombre chez les concessionnaires. C'est là qu'il y a problème. Sur le marché de la voiture d'occasion en effet, les vendeurs Renault vont avoir une lourde tâche pour imposer le concept de la location de batterie. Le constructeur en est visiblement conscient, puisqu'il propose une offre de location spéciale Zoé d'occasion, avec le loyer de la batterie réduit à 1 € par mois la première année. On a déjà vu la même chose avec les abonnements ADSL, ou la téléphonie mobile. Un tarif promotionnel très attractif, mais il faut payer plein pot après (plus ou moins 100 € par mois selon les conditions choisies). Nous n'aurions jamais pensé que ce système serait un jour appliqué à l'automobile.

Renault propose cela à compter du 15 mai, à partir de 9600 € pour une Zoé Life d'occasion de 36 mois et 37500 km. L'offre inclut aussi l'installation d'une prise de recharge au domicile du client (plafonné à 500 € HT), et la garantie (12 mois) du label Renault Occasions Z.E. qui est identique au label Renault Occasions. Cette offre sera disponible dans l'ensemble du réseau Renault en France, où un vendeur a été formé aux spécificités de l'occasion électrique. Bref, Renault s'organise bien, et les voitures seront belles, révisées et bichonnées avant de rencontrer leur nouveau propriétaire. On voudrait dire bravo, mais malheureusement pour le constructeur, MoteurNature ne peut conseiller à ses lecteurs de souscrire à cette offre d'une Zoé d'occasion. Pour deux raisons.

La première est qu'on peut louer une Zoé neuve, tout compris avec la batterie, pour moins de 250 € par mois. Et la seconde est qu'on peut facilement trouver sur le marché des voitures électriques sans loyer à payer pour la batterie, à moins de 10000 € (Citroën C-Zéro et Peugeot Ion), ou moins de 15000 € pour une Nissan Leaf. On voit alors les Zoé d'occasion prises en tenaille entre ces deux offres, dans une position difficile, qui le deviendra de plus en plus avec l'âge. Sur le marché des occasions de plus de 7 ans, qui voudra payer un loyer pour la batterie ? Renault devra faire plus, que réduire le loyer au seul début du contrat...


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; commerce-distribution ; voiture-electrique