Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Renault Arkana, le prix de l'hybride à la mode

Ven 05/03/2021   —   Le premier SUV coupé d'une marque française.
Renault ArkanaQuand BMW a lancé le X6, de nombreuses personnes ont crié à l'anomalie. Cela n'avait aucun sens que de mettre une ligne de toit sportive sur un SUV, et d'en réduire les aspects pratiques. Mais cela s'est bien vendu, et tous les autres constructeurs allemands ont suivi. Aujourd'hui, c'est au tour de Renault. On précisera cependant qu' il existe déjà une Renault de ce nom en Russie, mais hormis le style, elle n'a rien à voir avec l'Arkana qui arrive aujourd'hui en France. La première chose à en dire est qu'elle arrive de loin. On connaissait la Clio importée de Turquie, mais cette Arkana vient de plus loin encore, puisque son usine est en Corée du Sud. Cela paraît incroyable, Hyundai n'aurait jamais l'idée de fabriquer en France les voitures qu'il vend à Séoul, mais chez Renault, on n'a vu aucun mal à produire en Asie des autos destinées à l'Europe de l'ouest...
Renault ArkanaPourquoi produire en Corée, on voit déjà que ce n'est pas pour vendre moins cher, puisqu'avec un prix de base de 29 700 € (31 200 € pour la version hybride), à finition et motorisation égales, l'Arkana est plus chère qu'une Megane break. Alors qu'en principe, elle devrait être moins chère à produire puisqu'elle repose sur la plate-forme plus petite de la Clio. C'en est même étonnant, mais cela prouve la versatilité et l'adaptabilité du châssis, puisque l'Arkana est bien plus grande, avec une longueur de 4,57 m. Elle est donc 8 cm plus longue qu'un Kadjar. Mais avec une largeur de 1,82 m et une hauteur de 1,57 m, elle est plus étroite de 2 cm, et plus basse de 5 cm. Deux motorisations sont proposées au lancement. Un 1400 de 140 ch associé avec une boîte automatique EDC à 7 rapports, et un groupe propulseur hybride non rechargeable de 145 ch. Le premier est donné pour une accélération de 0 à 100 km/h en 9,8 secondes, avec une consommation moyenne WLTP de 5,8 l/100 km, rejets de CO2 de 131 g/km, tandis que les valeurs du second sont 10,8 secondes ; 4,9 l/100 km et 111 g/km de CO2. Tout ceci est donc prometteur, et avec ce style à la mode de SUV coupé, l'Arkana devrait convaincre un bon nombre d'automobilistes européens.
Renault Arkana

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; voiture-hybride