Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Fiat va arrêter son bicylindre Twinair

Lun 22/03/2021   —   Sans avoir jamais convaincu.
Fiat Panda 4x4 TwinairIl y a 14 ans, Fiat avait surpris tout le monde, par l'annonce d'un nouveau moteur pour ses petits modèles : un bicylindre. A priori, l'idée était bonne. Une petite mécanique très légère, avec peu de frottements, c'était prometteur en terme de sobriété. Certains espéraient même un bruit sympathique. La réalisation, hélas, était loin de cet idéal. Le bruit déjà était une déception. Le Twinair de Fiat ne fait pas le bruit des scooters Yamaha qui ont eux aussi un bicylindre en ligne, et même son ancêtre, dans la Fiat 500 première du nom, en 1957, faisait un bruit plus excitant. Alors certes, il a pour lui d'être beaucoup plus puissant, et c'est la moindre des choses après un demi siècle de progrès. Mais le drame est que sa puissance ne sait s'exprimer qu'en montant dans les tours, ce qui met à mal ce qui aurait dû être son premier atout. Hormis dans les conditions très spécifiques d'un test d'homologation sur un banc à rouleaux, en usage réel, le Twinair de Fiat n'a jamais consommé moins qu'un 4 cylindres équivalent.
Fiat Panda 4x4 TwinairFiat n'a pas tardé à s'en rendre compte, et moins de 5 ans après l'entrée en production du bicylindre, il lançait le développement d'une nouvelle famille de petits moteurs FireFly. Le bicylindre Twinair n'est plus disponible aujourd'hui que sous le capot de la Fiat Panda 4x4, ses jours sont comptés. Certains en seront attristés, en expliquant que les motoristes pourraient se remettre à l'ouvrage, et améliorer substantiellement ce moteur, mais pour quel retour sur investissement ? Il y a énormément à faire pour redresser Fiat, on peut discuter longtemps des solutions, mais pour le Twinair, tout le monde voit qu'il est sur une voie de garage. Personne ne devrait le regretter.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Fiat-Alfa-Romeo-Lancia ; essence-diesel