Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Renault Zoé : le pourquoi d'une nouvelle gamme

Jeu 13/01/2022   —   Temps difficiles.
Renault ZoéSûr que cela a dû leur faire mal. Le 25 février 2021, Renault avait lancé une campagne publicitaire qui vantait le succès de la Zoé, voiture électrique la plus vendue en Europe en 2020. Mais en 2021, la Renault Zoé a perdu sa place de leader, elle s'est faite doubler par la Tesla Model 3, une auto beaucoup plus chère. La Tesla s'est mieux vendu que la Renault en Europe, et même en France. Encore que Renault puisse argumenter que si l'on compte aussi la version commerciale de la Zoé, la petite française reste devant. Mais Tesla est leader si l'on s'en tient aux voitures particulières, ou plus nettement encore, si on regarde les ventes aux particuliers. Renault devait réagir, c'est ce qu'il fait aujourd'hui.

Il y avait 3 niveaux de finition, Life, Zen et Intens, ils sont remplacés par Equilibre, Evolution et Techno. Des nouveaux noms dont il serait logique qu'ils soient prochainement aussi adoptés par la Clio, et les autres modèles du constructeur. Il y a de petits changements dans les équipements, et ils sont globalement au bénéfice du client, avec des tarifs qui baissent très légèrement. Le prix de base qui était de 32 300 € baisse à 32 000 €, et la plus belle Zoé, qui était la Zoé Intens R135 à 36 700 € est remplacée par la Techno R135 à 35 200 €.

Est-ce que ce sera assez pour redonner à la Zoé sa place de leader ? La situation hélas pour elle, n'a plus rien de simple. La Tesla Model Y devrait être disponible en grande quantité en 2022, et il y a surtout l'arrivée de la Megane E-Tech, à peine plus chère que la Zoé, pour des prestations nettement supérieures. Renault a décidé - maladroitement selon nous - qu'il ne remplacerait pas sa Zoé, c'est le début d'une mort lente... Alors qu'elle reste la championne de l'autonomie dans son segment.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; voiture-electrique