Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

La Voyah Free arrive avec une facilité inconnue des européens

Lun 09/05/2022   —   Encore une grosse chinoise électrique.
Voyah Free SUV électriqueC'est un nouveau, Voyah. Une marque du groupe chinois Dongfeng. Ils ne fabriquent que des électriques, et ils disaient depuis l'année dernière qu'après leur marché local, ils s'attaqueraient à l'Europe. Nous avons aujourd'hui une date, la marque Voyah ouvrira sa première concession à Oslo, en Norvège le 11 juin, on pourra y essayer et commander l'auto.
Voyah Free SUV électriqueIl y a un modèle pour commencer, c'est la Free, un gros SUV. 4,91 m de long, 1,95 m de large et 1,66 m de haut. Visiblement inspiré des plus beaux européens du segment, la Maserati Levante et la Porsche Cayenne viennent à l'esprit, son design nous semble très réussi. Il y a en Chine une version propulsion de 255 kW, mais l'Europe ne devrait voir que la version Dual Motor, une traction intégrale de 510 kW, avec un couple de 1040 Nm. Avec une batterie d'une capacité de 88 kWh, la Voyah Free accélère de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, et son autonomie NEDC est annoncée à 860 km. Mais cette dernière valeur nous semble très optimiste...
Voyah Free SUV électriqueA côté de la propulsion, Voyah met en avant la connectivité et ses logiciels. Comme un smartphone de dernière génération, l'auto est "5G", elle peut se mettre à jour à distance, et elle est dotée d'un système de reconnaissance faciale. C'est à dire que le propriétaire se fait photographier, et que s'il le veut, plus personne d'autre que lui ne peut démarrer l'auto.
Voyah Free SUV électriqueMais il faut souligner un autre point, nouveau pour l'industrie selon nous. Il s'agit du microprocesseur derrière l'écran central, et qui pilote de nombreuses fonctions de l'auto. La Voyah Free a déjà été commercialisée à un peu plus de 10000 exemplaires en Chine, et certains clients se sont plaint de la lenteur de l'ordinateur de bord. Pour ces clients, Voyah propose une amélioration, avec la pose chez le concessionnaire d'un nouveau microprocesseur, plus puissant, et qui résoud tous les problèmes de lenteur. Il faut donc une architecture qui permette simplement le remplacement du microprocesseur par un autre plus puissant. Nous ne croyons pas qu'il y ait une seule auto européenne où cela soit possible (les nouveaux modèles qui viendront en Europe auront tous le nouveau processeur).
Voyah Free SUV électriqueVoyah commence donc avec la Norvège, et il entend bien ne pas s'arrêter là, mais rien ne serait encore figé pour la suite. On suppose que le constructeur établira sa stratégie future en fonction de ses résultats sur ce premier pays d'Europe.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : voitures-chinoises ; voiture-electrique