Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Toyota Motor Triathlon Race Car, Porsche aurait approuvé

Toyota Motor Triathlon Race Car2 bonnes nouvelles

C'est une double grande joie. La première est qu'au salon de Genève de la semaine prochaine, on découvrira un nouveau concept-car de voiture à pile à combustible (PAC). C'est la première fois que le salon suisse a la primeur d'une auto à PAC. Et la seconde bonne nouvelle est que cette auto a été partiellement conçu en France. Cocorico ! Il fallait le souligner, car les voitures à PAC conçues en France se comptent sur les doigts d'une seule main (le Peugeot H2O, le Peugeot Taxi-PAC, et un break Nevada chez Renault). Mais les bonnes nouvelles s'arrêtent là, puisque de l'équipe qui a conçu cette voiture, les responsables ne sont pas français, les capitaux avec lesquels le projet a été financé non plus, et la technologie de même. Tout vient du Japon. De chez qui ? De chez Toyota, bien sûr !

Toyota Motor Triathlon Race CarAprès la FINE-S présentée au salon de Detroit en 2003 , et la FINE-N qui fut l'une des stars du dernier salon de Tokyo, ce Motor Triathlon Race Car (MTRC) est le troisième concept-car de voiture fonctionnant à l'hydrogène réalisé par Toyota en... 14 mois. Il n'y a personne qui suit ! Mais donc, ce qui distingue ce nouveau modèle des 2 précedents, est qu'il a été développé au centre de design Toyota ED2, situé dans les Alpes Maritimes. Ce MTRC répond à 3 objectifs, 1/ mettre en valeur l'engagement de Toyota dans le sport automobile, 2/ montrer le capital technologique de Toyota dans le domaine de la traction intégrale, 3/ démontrer les compétences du constructeur nippon dans les nouvelles technologies de l'automobile.

Toyota Motor Triathlon Race CarQuan à son nom de Triathlon, il est dû en l'aptitude de cette auto à évoluer sur 3 types de terrain : le tout-terrain (il ne faut pas se fier à la faiblesse de la garde au sol de l'engin sur ces photos), le circuit, et les compétitions sur parcours urbains (Monaco !). Pour mettre en valeur, virtuellement, ces capacités, ce MTRC sera l'une des autos de la prochaine édition du jeu Gran Turismo bien connu. Pour les amateurs, il sera possible de tester ce nouveau jeu, le Gran Turismo 4, sur des consoles qui seront disposés sur le stand Toyota au salon de Genève. Pour en venir enfin à l'auto proprement dit, il s'agit d'une biplace en tandem, ainsi qu'on le voit ci-dessous (sans ses occupants / avec ses 2 passagers casqués).

Toyota Motor Triathlon Race CarAuto extrême, il n'y a ni toit, ni parebrise (juste un petit saute-vent, il est visible sur la photo du haut), mais ce n'est pas pour autant un buggy, puisqu'il y a 2 grandes portes, avec ouverture en elytre, comme sur une Lamborghini. Le conducteur aura donc l'impression d'être au volant d'une monoplace de compétition, mais il sera monté à bord sans avoir dû se contorsionner comme s'il était dans une vraie voiture de course ! Côté technique, cette auto est une évolution des FINE-S et FINE-N de l'année dernière. Elle n'a donc pas plus de boite de vitesses que d'arbre de transmission, car tout ce qu'il y a pour faire passer de l'énergie aux roues est un fil électrique. Une architecture technique que les stylistes ont largement exploité, pour donner à ce MTRC un look unique.

Toyota Motor Triathlon Race CarLe principe est que se trouve au centre de l'auto un ensemble pile à combustible + réservoir d'hydrogène + accumulateurs, qui transmet en fontion des besoins de l'énergie électrique aux 4 moteurs qui sont situés dans les roues. Cette architecture, qui fait actuellement beaucoup pour la renommée de Toyota n'est pourtant pas du tout une trouvaille japonaise. Il est souvent utile d'aller fouiller les livres d'histoire, et on y trouve que la première voiture électrique à traction intégrale grâce 4 moteurs dans ses 4 roues a été conçu par Ferdinand Porsche en... 1898. C'était il y a 106 ans, pour le compte de l'entreprise de M. Jakob Lohner, de Vienne. Cette voiture exista en 2 versions, l'une avec des batteries, l'autre avec un moteur thermique qui faisait générateur, on peut en admirer un exemplaire aujourd'hui au musée technologique de Vienne.

Ferdinand Porsche avait conçu cette voiture, seul, à 23 ans. Un tel génie n'allait pas rester longtemps chez cette petite entreprise autrichienne, et il alla vite travailler pour Daimler, où des locomotives, la Mercedes SSK (entre autres) furent les fruits de ses talents. Il acquis ensuite une célébrité mondiale en développant la Volkswagen pour le compte d'Hitler, ce qui lui valu d'être arrêté et emprisonné à la fin de la seconde guerre mondiale. Mais que faisait Ferdinand Porsche au moment de son arrestation par les alliés ? Il développait un char d'un nouveau type. Un tank hybride thermique/électrique. Alors à la question de savoir que ferait M. Porsche s'il vivait aujourd'hui, on peut parier qu'il développerait des voitures comme ce MTRC.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


31-03-2020 — Le salon de l'auto de Paris victime du virus chinois — Dommage collatéral.

31-03-2020 — BMW confirme qu'il croit toujours en l'hydrogène — Les batteries ne sont pas la seule solution.

29-03-2020 — Coronavirus : quand les toilettes payantes deviennent gratuites — Pour voir le positif.

28-03-2020 — Confinement : c'est interdit de rouler mais c'est tellement bon — Le bon côté de la situation présente.

27-03-2020 — Renault donne des Clio aux personnels soignants — Des essences plutôt que des électriques ?

27-03-2020 — 1723 km en 24 heures sur une Harley Davidson Livewire électrique — Michel Von Tell, un suisse très rapide.

26-03-2020 — 15 millions d'hybrides Toyota — Un succès mondial !

26-03-2020 — Ford a trouvé comment fabriquer des respirateurs en grande série — Les constructeurs contre le coronavirus.

25-03-2020 — Après 22 ans de télétravail... — Expériences vécues.

25-03-2020 — Coronavirus : faire son plein ou brancher, les précautions à prendre — Eviter la contamination.

24-03-2020 — Le poids lourd Toyota-Hino à hydrogène vise les 600 km d'autonomie — 25 tonnes.

24-03-2020 — Porsche se demande qui veut d'une sportive électrique ? — La réponse n'est pas évidente.



Nos derniers essais :


Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
— Des arguments renforcés pour cette électrique.

Hyundai ; voiture-electrique
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides