Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Citroën C-Metisse, un concept-car hybride HDI pour rêver, et pour rassurer

Deux fois métisse

Au salon de l'auto de Paris, on attend des constructeurs français qu'ils donnent le meilleur d'eux-mêmes, et nous croyons que Citroën ne va pas décevoir au salon 2006. Le constructeur français va à cette occasion présenter le concept-car C-Metisse, une auto qui porte bien son nom, puisque côté design elle est un peu le croisement d'une Citroën avec une Lamborghini, tandis que côté mécanique, et c'est ce qui nous intéresse plus particulièrement ici, elle associe traction thermique et propulsion électrique.

Exactement de la même longueur qu'une Citroën C5, mais 22 cm plus large, et 23 cm plus bas, ce concept a des proportions étonnantes. Pour les retrouver sur une autre voiture, il n'y a guère que la Lamborghini Marzal, le concept de 1967. Mais là où le concept français fait fort, c'est qu'il possède une cinématique d'ouverture de ses portières, encore plus complexe que le fameux concept de Bertone. Alors s'il faut une preuve que ce concept ne débouchera jamais sur une voiture de série, elle est là. On ne verra jamais une Citroën avec les portes qui s'ouvrent de pareille manière chez un concessionnaire.

Mais peut-on rêver d'une Citroën à l'apparence aussi spectaculaire, oui, nous le pensons. Après les C4 et C6, le design a repris toute son importance chez la marque aux chevrons, et on ne peut que soutenir ce revirement. Du moins à condition qu'il s'accompagne d'une bonne efficacité aérodynamique. Parce qu'il est moche de constater que ce concept C-Metisse est moins aérodynamique qu'une berline C4 de base (Cx de 0.30 contre 0.28). Mais il a pour lui l'atout de la légèreté, avec une caisse carbone, assortie d'un treillis carbone porteur pour tout le groupe motopropulseur et le train avant.

C'est ce qui permet à ce concept d'être plus léger qu'une C5, en dépit de ses dimensions bien supérieures, et de ces éléments mécaniques nettement plus ambitieux. Son moteur est en effet un V6. C'est le V6 HDI PSA, celui des C6, des Peugeot 607, mais aussi des Jaguar XJ. Avec le FAP, ce moteur a une bonne réputation, tant pour ses performances environnementales, que pour sa puissance ou sa douceur de fonctionnement. Mais il n'est ici pas seul, puisque la voiture est hybride. Et sans pour autant copier quoi que ce soit aux hybrides japonais du marché, elle a une autre architecture.

Il y a tellement de possibles ! La Toyota Prius a un moteur électrique et un moteur thermique qui envoient tous deux leurs puissances à une boite de vitesses unique, qui transmet à son tour cette puissance aux roues avants. Le Lexus RX400h a le même système, auquel il ajoute un second moteur électrique qui envoie sa puissance aux roues arrières. C'est de ce second véhicule que le C-Metisse est le plus proche. Mais avec 2 différences essentielles. La première est qu'il n'y a aucune hybridation pour les roues avants. Le concept reprend quasiment sans modification le groupe propulseur d'une C6 V6 HDI boite automatique. On a donc 208 ch disponibles (150 kW).

Et à l'arrière, Citroën aurait pu copier Lexus, mais ils ont choisi de faire mieux, en éliminant toute transmission, boite ou arbre. Les moteurs électriques sont dans les roues. Ils sont suffisament compacts pour permettre cela. Un petit moteur dans chaque roue arrière, d'une puissance unitaire de 15 kW (20 ch), avec 400 Nm de couple ! Le constructeur ne précise pas la capacité des batteries qui les alimentent (?), mais il indique une autonomie en mode électrique de 3 km, à la vitesse maxi de 30 km/h. C'est dire que même si le jeu de l'hybride, entre le thermique et l'électrique, ne se fait pas sur le même essieu, la voiture a toutes les fonctionnalités d'une hybride Toyota, avec notamment la récupération de l'énergie perdue au freinage.

Elle en a même plus, puisque non contente de pouvoir se déplacer en mode thermique seul, ou électrique seul, ou les 2 combinés, le C-Metisse est, dans ce même ordre au choix, une traction, ou une propulsion, ou une 4 roues motrices ! Et ceci peut-être un atout très substantiel en terme de sécurité. Supposons que le conducteur de la C-Metisse prenne une courbe rapide avec un peu trop de confiance : les capteurs de l'ESP peuvent détecter une perte d'adhérence, et la corriger avec un moteur électrique capable d'envoyer beaucoup de couple immédiatement.

Les performances sont d'ailleurs de haut niveau. Citroën annonce un 0 à 100 km/h en 6,2 s, et le kilomètre départ arrêté en 25,4 s. Pas mal pour une voiture qui ne demande que 6,5 l/100 km de gazole en cycle mixte ! Et c'est bien, même si l'auto n'est qu'un prototype, puisque nous savons qu'il n'est pas le premier, et qu'il est loin d'être le dernier. PSA avait déjà présenté 2 hybrides sur base 307 & C4 en début d'année, mais il y a 2 ans, Peugeot avait réalisé un quad, du nom de Quark. C'était lui qui avait la technologie la plus prometteuse, et nous osons écrire plus que celle des hybrides japonais actuellement commercialisés.

La superbe transmission Hybrid Synergy Drive de Toyota est en effet trop compliquée, trop lourde, trop volumineuse et trop chère. Et alors que les plus beaux concepts de voitures à PAC ont déjà adopté les moteurs-roues, même ceux de Toyota, c'est indiscutablement plus intelligent de passer outre le développement des technologies hybrides parallèles, pour adopter dés aujourd'hui les technologies de demain, à savoir le moteur-roue. Est-ce risqué ? Non, il y a de plus en plus d'éléments pour affirmer que l'avenir appartient au moteur-roue. Tous les équipementiers s'y mettent, et Peugeot avait déjà choisi cette architecture pour le Quark il y a 2 ans. La C-Metisse, vision de l'avenir ? Oh, que oui ! Et peu importe alors que les constructeurs européens aient raté le coche pour les hybrides première génération qui se vendent si mal sur notre continent, l'important est qu'ils ne soient pas en retard sur la génération suivante.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


28-10-2020 — Malus au poids, en 2022 et pour les occasions aussi — Avant les électriques ?

28-10-2020 — Les Nations Unies veulent-elles que les pauvres marchent à pied ? — Quand il n'y a pas d'autre choix.

27-10-2020 — Volkswagen Golf GTD : est-ce la meilleure Golf ? — Selon le public...

26-10-2020 — Les premiers clients du Mercedes eActros très satisfaits — La chocolaterie électrifiée.

26-10-2020 — Nouvelle Fiat 500 électrique : elle en a 3 — Et un choix de 2 batteries.

25-10-2020 — Le retour du rotatif se fera en silence — Mais pas sans panache.

24-10-2020 — Bornes de recharge : à Arles, l'entrepôt du bricolage fait fort — Une initiative privée.

23-10-2020 — Pneus hiver obligatoires, encore un faux-pas — Et pas écolo !

22-10-2020 — Renault investit plus dans le stockage d'énergie — A Douai.

22-10-2020 — Hummer EV, la réponse de GM au Cybertruck de Tesla — Quand l'expérience paie.

21-10-2020 — La Cupra de l'Extreme E, le premier pilote est trouvé — Et la femme ?

21-10-2020 — 700 ch pour la Porsche Panamera Turbo S E-Hybrid — Le toujours plus, forcément.



Nos derniers essais :


Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
— Un bon géant, vert, mais un géant tout de même, et c'est pour cela qu'on l'aime.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
— La sécurité des 4 roues motrices à bon prix.

Suzuki ; faible-consommation
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
— Design percutant et propulsion efficace pour ce crossover.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
— Son objectif est de séduire.

DS ; voiture-electrique
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
— 2 avancées majeures pour l'électro-mobilité.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
— L'écologie qui a le look et le rythme.

Toyota ; voiture-hybride
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voiture-hybride-rechargeable
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voiture-hybride