Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Un véhicule hybride diesel/électrique : l'Iveco Daily de Micro-Vett.

Essai d'un hybride italien

J'ai conduit un hybride italien ! Est-ce une Fiat ? Une Alfa ? Est-ce une Ferrari ? Rien de tout cela. Le véhicule de notre essai compte neuf places assises, et le coffre est plus grand que dans n'importe quelle limousine. Ce n'est pas une voiture particulière, mais une fourgonnette, qui se conduit cependant avec un classique permis B. Et en dépit de son utilitarisme, c'est un vrai hybride. Sa base est connue, c'est le Daily d'Iveco. Un fourgon qu'on rencontre partout en Europe, et dont la réputation est solide.

Ce n'est pas Iveco qui fabrique cette version hybride, mais l'entreprise spécialisée Micro-Vett (italienne comme Iveco), et en France, sa distribution est assurée par la société Newteon, basée à Monaco. C'est là que nous avons essayé ce Daily. Un utilitaire ! Les photos ne laissent pas beaucoup de doute sur le sujet, mais pour nous qui n'avions pas conduit de fourgon depuis notre dernier déménagement, soit il y a 2 ans, c'est l'occasion de constater les progrès formidables des voitures diesel. Vous croyez que ces voitures sont bruyantes ? Faites un tour en Daily, vous allez vite changer d'avis.

Le Daily est beaucoup plus bruyant, et sa position de conduite, droite et haute, le classe définitivement parmi les utilitaires. Il n'a rien d'un monospace. C'est un vrai camion fabriqué par un constructeur de camions. Voilà ce que nous pensions lors de la première partie de notre essai. En mode thermique. Parce que le système hybride conçu par Micro-Vett n'est pas comme celui des Toyota, où les puissances des moteurs thermique et électrique sont mélangées. Ici, il y a le plan A et le plan B. Le plan A, c'est le diesel, le plan B, c'est l'électrique. C'est l'un ou l'autre.

La motorisation diesel n'est pas modifiée (sinon par la faculté de recharger les batteries dans les freinages), on a donc le Daily normal, qui est plutôt nerveux parce qu'il a des rapports courts. On appuie sur l'accélérateur, et il se passe quelque chose tout de suite. Il aurait fallu essayer avec 1500 kg de sacs de ciment à l'arrière. Nous n'en avons pas eu l'occasion, mais nous sommes confiants sur les capacités du Daily à bien se sortir de cet exercice. Mais nous voulons passer à la vitesse supérieure, au plan B. Alors nous mettons au point mort, nous appuyons sur un gros bouton au tableau de bord, et nous y sommes.

Le jour et la nuit ! D'abord il n'y a plus un bruit. Ce n'est pas une nouveauté en soi, une vieille Peugeot 106 électrique fait pareil, mais nous ne sommes pas encore habitués au silence, dans un gros véhicule comme cela. Surtout quand son moteur normal nous envahissait les oreilles quelques secondes plus tôt. Mais comble de l'horreur pour un écologiste, ce diesel, à peine quelques secondes après l'avoir coupé, nous l'avons regretté. Nous devons donner des chiffres pour expliquer ceci. L'Iveco Daily atteint les 160 km/h grâce à son puissant moteur diesel. En mode électrique par contre...

Il est limité à 50 km/h. Et le moteur diesel a une puissance de 100 kW (136 ch), quand le moteur électrique donne au maxi 20 kW. Il est pourtant adapté à la masse, aux capacités de charge du Daily, aucun souci à se faire de ce côté, mais pour le conducteur, la puissance est d'un coup divisée par 5 ! Il faut bien comprendre ce qu'est ce Daily hybride. Absolument pas un véhicule d'agrément, mais un outil professionnel versatile, puisqu'il conjugue la puissance, l'autonomie et le dynamisme du Daily diesel sur la route, avec la faculté de parcourir 100 km en silence, et à pollution zéro dans les centres urbains.

Pour ces villes de l'avenir, ou ces villes aux centres historiques où la pollution est strictement règlementée, ce fourgon hybride apporte une réponse immédiate. On change tout à fait de rythme, mais la première émotion passée, cela avance quand même. Il y a de belles montées à Monaco, nous en avons gravies plusieurs. A petite vitesse, c'est un fait, mais si une puissance limitée handicappe les performances, elle dope l'autonomie qui est toujours le talon d'Achille des véhicules électriques. Sur le Daily essayé, avec les batteries sous un coffre noir derrière la troisième rangée de sièges, on peut faire 100 km.

Ce sont des batteries au plomb. Du Lithium-Ion est aussi disponible, de même qu'il est possible d'installer les batteries sous le plancher. Mais ceci requiert des suppléments qui ne sont pas négligeables. On est dans la logique de l'utilitaire, qui s'achète sur mesure. Il y a une infinité de Daily disponibles. Empattement court, long, extra-long, plusieurs choix de hauteurs, de configuration de portes et de sièges. Cette version hybride vient ajouter un choix de batteries et de leur emplacement, pour l'avantage massue de pouvoir rouler en mode zéro pollution, tant mieux.







Dernières actualités de l'écologie automobile :