Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Lexus RX450h, l'hybride de tous les paradoxes, une réussite étonnante

Lexus RX450h hybridePresque par principe, les écologistes n'aiment pas les 4x4. Pourtant, ils permettent de découvrir la nature, de sortir des sentiers battus, de s'aventurer hors de la civilisation dépravée, mais dans le monde, leur passage dans des endroits naturels n'est pas toujours apprécié. Plus grave, par leurs capacités à l'évasion, de nombreux 4x4 ont été adoptés par des gens des villes, qui n'en ont aucun besoin, puisqu'ils ne quittent jamais le goudron, mais qui ont malgré tout choisi un 4x4 pour leurs petits déplacements quotidiens. Ces personnes ne suscitent pas l'amitié (à quand l'interdiction de vente des 4x4 à Paris et Monaco ?), et c'est une maigre consolation qu'ils doivent payer plus pour leur choix irrationnel. Car les 4x4 sont plus chers à l'achat qu'une voiture standard.

Lexus RX450h hybrideIls se révèlent aussi plus coûteux à l'usage, avec des primes d'assurance plus chères, et une consommation plus forte, de par une masse plus élevée, et un moins bon aérodynamisme causé par une surface frontale plus importante. Du moins cela, jusqu'à l'apparition du RX450h. Ce gros engin n'affiche en effet qu'une consommation normalisée de 6,3 l/100 km. 148 g/km de CO2. C'est moins qu'une Peugeot 308 essence. Pour un gros véhicule de 2110 kg, personne n'aurait imaginé de telles valeurs ! Toute la concurrence est très loin derrière, même en diesel. Mais attention, uniquement en terme de rejet de CO2.

Lexus RX450h hybrideLexus RX450h hybridePour ce qui est des performances, un BMW X5 35d de 286 ch va 35 km/h plus vite, et accélère de 0 à 100 km/h en 0,7 s de moins, que ce Lexus de 299 ch (puissance cumulée disponible des moteurs essence et électriques). Sans oublier que côté émissions, un Audi Q7 3.0 TDI Clean Diesel est homologué à la norme antipollution Euro 6, quand ce RX450h n'est encore qu'Euro 4... Mais tout le monde doit savoir aujourd'hui que ce sont les émissions de CO2 qui sont le problème le plus important ! Lexus a fait le bon choix, et quand l'Audi et la BMW citées plus haut rejettent, respectivement, 234 et 216 g/km de CO2, elles ont l'air de dinosaures (elles sont d'ailleurs un peu plus volumineuses) face aux 148 g/km de la japonaise.

Lexus RX450h hybrideLe défaut pour l'esthète est que l'auto devant soi, on peine à trouver un signe, un élément visible de sa technologie exceptionnelle. Le RX450h est trop passe-partout. Même sous son capot, où on ne voit que des gros caches en plastique. On remarque des gaines de câbles orange, mais cela ne suffit pas à impressionner. Une commande au tableau de bord permet de se mettre en mode économie, ou électrique pour 2/3 km, cela n'impressionnera que les enfants. Il faudrait que les ingénieurs travaillent plus avec les designers pour permettre de montrer le moteur électrique à côté du bloc essence. En attendant cela, le lever de capot d'une vieille voiture américaine à moteur V8 est beaucoup plus impressionnant que celui de cette Lexus, dont on remarque pourtant la qualité de réalisation.

Lexus RX450h hybrideLes ajustages sont impeccables, idem la qualité de la peinture. Le seul reproche que nous puissions faire concerne le plastique argenté au centre de la planche de bord. Le garnissage de part et d'autre a plus bel aspect. Côté technique, il n'y a rien de nouveau pour ce qui est de l'architecture, mais tous les éléments sont nouveaux, optimisés par rapport au RX400h. Comme ce dernier, le RX450h est une traction intégrale non permanente, sans aucune liaison mécanique entre les 2 trains. Le train arrière est uniquement électrique, avec un moteur électrique de 50 kW qui lui est dédié.

Lexus RX450h hybrideLe groupe propulseur avant associe le V6 3,5 litres déjà connu sur d'autres Lexus, mais il est ici profondément modifié. On remarque notamment un taux de compression très élevé de 12,5. Il faut sans doute cela pour compenser les pertes engendrés par le principe Atkinson. Cette mécanique délivre la puissance de 249 ch à 6000 tr/mn, ce qui est peu, si on considère que ce même moteur, sous le capot de l'IS350, sort 315 ch. Mais cela, et cela précisément, c'est la preuve de l'optimisation formidable que donne le groupe Toyota à ses modèles hybrides. Quand certains pensent qu'une voiture n'est que la simple association d'un moteur essence avec un électrique, si le RX450h obtient une sobriété exceptionnelle, c'est parce que son constructeur a consacré un temps inouï à optimiser l'intégration des composants.

Lexus RX450h hybrideC'est ainsi que le moteur essence fonctionne avec un fort taux d'EGR, comme un diesel, mais que le refroidissement permis par l'EGR a été calibré pour être en harmonie avec le cycle Atkinson. Ce Lexus possède aussi un système de récupération de la chaleur des gaz d'échappement, pour chauffer plus rapidement le bloc moteur, et permettre de le couper plus tôt, si les premiers kilomètres sont à petite vitesse. Avec un boitier d'électronique de puissance (PCU) 8 kg plus léger que celui du RX400h, c'est une myriade de petites améliorations, d'optimisations, qui ont fait de ce RX450h un champion de sobriété, et il n'a plus qu'un défaut : sa carrosserie un peu haute de 4x4. Avec la surface frontale et l'aérodynamisme d'une berline, il serait encore plus efficient...







Dernières actualités de l'écologie automobile :


31-03-2020 — Le salon de l'auto de Paris victime du virus chinois — Dommage collatéral.

31-03-2020 — BMW confirme qu'il croit toujours en l'hydrogène — Les batteries ne sont pas la seule solution.

29-03-2020 — Coronavirus : quand les toilettes payantes deviennent gratuites — Pour voir le positif.

28-03-2020 — Confinement : c'est interdit de rouler mais c'est tellement bon — Le bon côté de la situation présente.

27-03-2020 — Renault donne des Clio aux personnels soignants — Des essences plutôt que des électriques ?

27-03-2020 — 1723 km en 24 heures sur une Harley Davidson Livewire électrique — Michel Von Tell, un suisse très rapide.

26-03-2020 — 15 millions d'hybrides Toyota — Un succès mondial !

26-03-2020 — Ford a trouvé comment fabriquer des respirateurs en grande série — Les constructeurs contre le coronavirus.

25-03-2020 — Après 22 ans de télétravail... — Expériences vécues.

25-03-2020 — Coronavirus : faire son plein ou brancher, les précautions à prendre — Eviter la contamination.

24-03-2020 — Le poids lourd Toyota-Hino à hydrogène vise les 600 km d'autonomie — 25 tonnes.

24-03-2020 — Porsche se demande qui veut d'une sportive électrique ? — La réponse n'est pas évidente.



Nos derniers essais :


Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
— Des arguments renforcés pour cette électrique.

Hyundai ; voiture-electrique
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides