Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Ferrari hybride HY-KERS, respect des normes plutôt que volontarisme écologique

Ferrari 599 GTB hybride HY-KERSFerrari 599 GTB hybride HY-KERSFaut-il ou ne faut-il pas faire une Ferrari hybride ? A Maranello même, la technologie hybride ne fait pas l'unanimité. Chez les clients encore moins. Si un client Ferrari a envie d'une voiture hybride, il s'achètera une Prius. Mais rendre la Ferrari hybride... Avec le moteur qui se coupe automatiquement, alors que c'est un plaisir fabuleux, rien que d'être assis au garage, à écouter le grondement du V12 au ralenti. OK, c'est pas écolo. Mais il serait peut-être plus habile d'obliger chaque client Ferrari à planter 200 arbres, plutôt que de chercher à rendre les Ferrari écologiques, au risque de les dénaturer. Ferrari a pourtant fait énormément d'efforts pour conserver à ce prototype l'essentiel de ce qui fait une Ferrari, mais nous ne sommes pas sûrs qu'il ait réussi, et le constructeur non plus d'ailleurs.

Ferrari 599 GTB hybride HY-KERSLa motivation est politique. Il s'agit de respecter les futures normes d'émission de CO2. L'objectif européen d'une moyenne de 130 g/km n'est théoriquement pas applicable à Ferrari, petit constructeur qui produit moins de 10 000 voitures par an, mais on sait que les futures normes seront de plus en plus contraignantes. Ferrari n'a pas d'autre choix que de s'y préparer. C'est ce qu'il fait en partant très en avance. La nouvelle F458 Italia ne devrait jamais exister en version hybride, et on n'attend pas de Ferrari hybride de série avant 2015 au plus tôt. Le cheval cabré a cependant déjà bien avancé, il a trouvé une architecture technique.

Ferrari 599 GTB hybride HY-KERSIl y a évidemment 2 moteurs, un essence (V12) et un électrique, mais ils ne sont pas l'un à côté de l'autre. La 599 GTB a une architecture transaxle, avec la boite de vitesses accolé au pont arrière, le moteur électrique est alors placé tout à l'arrière, derrière la boite, en porte-à-faux donc. Mais c'est bien, cela améliore la répartition des masses en donnant plus de poids sur les roues arrières. Les batteries ensuite, 2 packs de lithium-ion, sont au niveau des sièges, mais sous le chassis. Elles contribuent à donner à l'auto un fond plat, et abaissent le centre de gravité. L'ensemble ajoute moins de 100 kg, alors que le moteur électrique vient ajouter plus de 100 ch de puissance. Avec la courbe de couple avantageuse du moteur électrique, les performances en ligne droite progressent légèrement.

Ferrari 599 GTB hybride HY-KERSFerrari 599 GTB hybride HY-KERSAvec une capacité de 3 kWh, les batteries permettent de circuler à petite vitesse quelques 5 km avec le V12 coupé. Un petit générateur à l'avant entraine l'assistance de direction et la climatisation, et il est possible de rouler sans bruit ni émission. Mais le V12 est intact sous le grand capot, il suffit d'enfoncer l'accélérateur pour le réveiller. C'est le drame que si Ferrari s'essaie à l'écologie, et le montre fièrement en surélevant un côté de son prototype au salon de Genève, le client Ferrari voudra toujours (ou au moins encore longtemps), un moteur rageur à la commande de son pied droit. Et pas de boite pilotée pour monter les rapports au plus tôt, ou pire de boite à variation continue, pour priver le conducteur du contrôle du régime moteur. Comment faire une dérive à l'accélérateur avec une boite CVT ?

Ferrari 599 GTB hybride HY-KERSFerrari s'est livré à un très intéressant exercice avec ce prototype HY-KERS, mais plus nous le regardons, plus nous voyons la difficulté d'appliquer la technologie hybride à une voiture à très hautes performances, et particulièrement à une Ferrari. Les systèmes hybrides, ou les moteurs diesel, conviennent bien pour les voitures de tous les jours, mais on attend autre chose d'une Ferrari qu'une mécanique sobre. Nous pensons aussi à ces propriétaires de Ferrari qui font monter des lignes d'échappement... Comment dire, plus sonores, pour bien entendre respirer leur moteur. Ces gens seraient déconcertés s'il n'y avait plus qu'un minable petit témoin lumineux au tableau de bord pour indiquer que la voiture est prête à partir. C'est énorme de s'attaquer à un mythe ! Pour sûr, il faut réduire les émissions de CO2, mais le challenge est énorme pour Ferrari. Il serait beaucoup plus facile de faire une Fiat hybride.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


08-03-2021 — Volvo C40 Recharge, est-ce toujours une Volvo ? — De multiples révolutions.

08-03-2021 — Vaccins contre le Covid : les autobus sont en piste — En Allemagne et ailleurs.

07-03-2021 — Volkswagen évoque son projet Trinity, pour faire mieux que les autres — Horizon 2026.

06-03-2021 — Porsche Taycan Cross Turismo, encore plus désirable — La meilleure des Porsche.

05-03-2021 — Seul en piste, Toyota confirme une nouvelle Aygo — Une sous-Yaris.

05-03-2021 — Renault Arkana, le prix de l'hybride à la mode — Le premier SUV coupé d'une marque française.

04-03-2021 — Volkswagen ID.3 cabriolet, pourquoi il faut la faire — Créer de l'excitation.

04-03-2021 — La voiture électrique : et si les gens n'en voulaient pas ? — Question sérieuse.

03-03-2021 — Hyundai Bayon : classique pour être abordable — Sur le segment qui marche.

02-03-2021 — Voiture de l'année : la Toyota Yaris séduit tous les publics — Star européenne.

02-03-2021 — Honda, KTM, Piaggio et Yamaha pour des batteries amovibles standardisées — Une excellente idée !

28-02-2021 — Rendement thermique, le Nissan ePower atteint les 50 % — Un record pour un moteur essence.



Nos derniers essais :


Essai détaillé : BMW X1 xDrive 25e hybride rechargeable
Essai détaillé : BMW X1 xDrive 25e hybride rechargeable
— Un vrai SUV, une vraie BMW et c'est écolo.

BMW ; voiture-hybride-rechargeable
Essai détaillé : Toyota Yaris Hybride
Essai détaillé : Toyota Yaris Hybride
— Toujours la citadine idéale.

Toyota ; voiture-hybride
Kia Ceed SW hybride rechargeable, prise en mains
Kia Ceed SW hybride rechargeable, prise en mains
— Tout simplement la meilleure Kia hybride rechargeable.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
— Un bon géant, vert, mais un géant tout de même, et c'est pour cela qu'on l'aime.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
— La sécurité des 4 roues motrices à bon prix.

Suzuki ; faible-consommation
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
— Design percutant et propulsion efficace pour ce crossover.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
— Son objectif est de séduire.

DS ; voiture-electrique
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
— 2 avancées majeures pour l'électro-mobilité.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
— L'écologie qui a le look et le rythme.

Toyota ; voiture-hybride