Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

BMW i3, la voiture la plus écolo du monde ?

BMW i3BMW i3On attendait beaucoup de la BMW i3, et personne ne sera déçu. La première électrique de BMW est une compacte de moins de 4 m, tout juste, puisqu'elle mesure 3,999 m. Ses autres dimensions sont plus généreuses, avec une largeur de 1,77 m pour une hauteur de 1,58 m. L'i3 est donc une 4/5 places, mais sa longueur limite son coffre : seulement 260 dm3. 1100 dm3 avec les sièges arrières repliés. Mais l'i3 est originale, puisqu'au lieu d'en faire une bête et utilitaire 4 portes, ses concepteurs ont repris le système de la Mazda RX-8. A savoir des grandes portières avants, pour faciliter l'accès à bord, et des petites portes arrières qui s'ouvrent dans le sens opposé. Ces portes arrières ne peuvent s'ouvrir que si celles de l'avant sont ouvertes, et sans aucun pied milieu, on a alors un accès fantastique à tout l'habitacle.
BMW i3BMW i3Une surprise ensuite est que la BMW i3 est la seule voiture au monde (à notre connaissance) à recevoir une peinture 3 tons. Comme la cellule Tridion d'une Smart, toutes les i3 auront une ceinture noire, qui part du capot avant pour rejoindre le hayon arrière en englobant les surfaces vitrées. La troisième couleur est un contraste (bleu ciel sur la voiture argent). On le voit sur le bas des flancs, et autour des naseaux de la calandre. C'est très, très sophistiqué, et il suffit de regarder la découpe des vitres latérales pour se convaincre que les designers n'ont pas fait les choix les plus faciles. Mais personne ne pourra dire que la BMW i3 manque de personnalité.
BMW i3 A l'intérieur, nous n'avons pas encore tous les détails, mais à priori, en standard, ce serait comme toutes les BMW. C'est à dire noir avec une finition aluminium. Et c'est bien. La majorité appréciera. Beaucoup. Mais s'il y a un budget pour la personnalisation, le catalogue BMW a toujours été formidable sur ce plan. On admirera ainsi l'intérieur ci-dessous pour l'harmonie des couleurs et des matières. On constate ensuite l'absence de tableau de bord proprement dit. Il n'y a que 2 tablettes pour le remplacer, c'est un peu maigre, mais on appréciera que BMW n'a pas fait l'erreur de PSA ou GM de mettre les commandes de climatisation dans l'écran tactile. On a ici des réglages conventionnels.
BMW i3BMW i3 Un petit écran donne des infos sur la propulsion, et un plus grand sert au divertissement et à la navigation. Parlons-en, puisqu'il est doté d'une fonction de suivi. Si le conducteur veut se rendre dans une zone piétonne, l'i3 l'emmènera au parking le plus proche, puis transfèrera la suite du parcours sur son smartphone, pour le guider jusqu'à sa destination finale. Le GPS ensuite, est plus intelligent qu'un GPS normal, puisque par défaut, il se connecte toujours au serveur central BMW (toutes les autos sont livrées en série avec une carte SIM). Ce serveur, infiniment plus puissant qu'un système embarqué, peut calculer un itinéraire plus juste et plus précis, puisque mis-à-jour en continu avec bien plus de données (traffic, météo, travaux...).

BMW i3 Comme presque toutes les électriques, il n'y a qu'un seul rapport, et on comprend alors mal pourquoi les designers ont choisi une commande aussi énorme ? A droite du volant, au dessus du petit levier pour l'essuie-glace, on dirait une poignée de porte ! La commande de mode par contre, sur la console centrale, est normale, bien que très importante, puisqu'elle peut augmenter l'autonomie de 30 %. BMW annonce en effet de 130 à 160 km en usage normal, mais jusqu'à 200 km avec en ECO PRO ou ECO PRO+. Tout dépendra du conducteur, puisque la capacité de la batterie est très modeste à seulement 22 kWh.
BMW i3 Surtout qu'il ne s'agit pas de la capacité utile, mais de la capacité totale. On ne sait quelle est la capacité utile (?), mais le pack fait 230 kg, et il est garanti délivrer 70 % de cette capacité initiale qu'on ne connait pas pendant 8 ans ou 100 000 km. Il faudra voir à l'usage, mais à priori, les standards qualité de BMW sont élevés. Idem les performances, et avec 170 ch pour 1195 kg, la BMW i3 a un meilleur rapport poids-puissance qu'une BMW 118i. On rappelle aussi qu'une Nissan Leaf dispose de 109 ch pour 1474 kg. Avec le couple d'un moteur électrique, enfin une voiture électrique qui sera amusante à conduire. Surtout que l'auto est une propulsion.

BMW i3 La BMW i3 promet aussi un caractère joueur de par une regénération au lever de pied de l'accélérateur qui serait très agressive. On notera d'ailleurs la très grande puissance de regénération, jusqu'à 50 kW. Seule une Tesla Model S fait un peu mieux. Côté recharge, la BMW i3 possède un socle Combo, et elle accepte la charge avec une prise européenne Type 2 classique (AC), ou avec une prise Combo (DC, charge à 80 % en 30 minutes). BMW préconise évidemment l'acquisition d'un boitier mural BMW i pour charger en 16 ou 32 A, mais pour les clients qui ne sont pas pressés, il est aussi possible de se brancher sur une prise classique.

BMW i3 Avec une organisation à l'allemande, la BMW i3 a été dévoilée simultanément (à la seconde près) à Beijing (en fin de soirée), à Londres (en début d'après-midi), et New York (en début de matinée). Notre illustration montre New York, et pour convaincre le badaud de la dimension mondiale de ce nouveau modèle, on ne pouvait faire mieux. La BMW i3 sera vendue en France 34990 € (batterie incluse, évidemment), somme dont on défalquera les 7000 € du bonus de l'état, à condition de ne pas prendre l'option du prolongateur d'autonomie. Fausse bonne idée en effet que ce système qui s'il double l'autonomie, ajoute 120 kg, diminue le bonus, et ajoute des émissions à une auto qui normalement n'en émet aucune.
BMW i3 Mais là où la BMW i3 fait réellement sa différence, est à l'usine. On n'avait jamais vu une voiture aussi respectueuse de l'environnement. 100 % de l'électricité qui alimente la chaine de Leipzig où elle est fabriquée est d'origine éolienne. La fibre de carbone qui est utilisée pour la coque est 100 % produite avec de l'électricité d'origine hydraulique. Les cuirs de l'habitacle ont été tannés naturellement, et tous les matériaux employés, comme le bois et la laine, ont été choisis pour leur vertes vertus. Ainsi que leur faible masse. La structure porteuse du tableau est ainsi en magnésium. Sans oublier qu'en Allemagne, il sera possible de signer chez le concessionnaire un contrat pour de l'électricité renouvelable. Alors, écrivons-le franchement : cette BMW i3 promet beaucoup !







Dernières actualités de l'écologie automobile :


25-01-2021 — Hype déploiera 600 taxis à hydrogène de plus à Paris — La mobilité zéro émission avance.

25-01-2021 — Vinfast tente un nouveau départ avec 2 SUVs électriques — En Europe et aux Etats-Unis.

24-01-2021 — Porsche Taycan : une gamme complète à partir de 86 254 € — Moins chère qu'une 911.

23-01-2021 — La Volkswagen ID.3 au même prix que la Renault Zoé — Petit comparatif.

22-01-2021 — On ne peut plus louer la batterie de la Renault Zoé — Enfin, le bon sens.

22-01-2021 — CO2 : Volkswagen n'a pas assez progressé, il devra payer une amende — La loi est dure, mais c'est la loi.

21-01-2021 — Mercedes EQA, ou une GLA électrique mais moins chère — Toujours un Panzer.

20-01-2021 — Stellantis, l'organisation détaillée, la créativité ? — Tellement de possibles...

19-01-2021 — Renault : arrêt du diesel, et maintien d'un unique moteur essence — Rationalisation maximale.

18-01-2021 — Renault : un nouveau patron qui ne fait pas encore oublier l'ancien — La bourse pas convaincue.

18-01-2021 — La moitié de l'électricité est renouvelable : le triomphe de l'Allemagne — Un exemple pour l'Europe, et même le monde.

17-01-2021 — Renault va éxécuter la Twingo — Et le segment A.



Nos derniers essais :


Kia Ceed SW hybride rechargeable, prise en mains
Kia Ceed SW hybride rechargeable, prise en mains
— Tout simplement la meilleure Kia hybride rechargeable.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
Ford Explorer PHEV 457 ch - Essai détaillé
— Un bon géant, vert, mais un géant tout de même, et c'est pour cela qu'on l'aime.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
Suzuki Swift, BM5, CVT & AllGrip
— La sécurité des 4 roues motrices à bon prix.

Suzuki ; faible-consommation
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
Kia XCeed hybride rechargeable : prise en mains
— Design percutant et propulsion efficace pour ce crossover.

Kia ; voiture-hybride-rechargeable
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
DS3 E-TENSE - Essai détaillé
— Son objectif est de séduire.

DS ; voiture-electrique
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
Ford Kuga hybride rechargeable 225 ch - Essai détaillé
— 2 avancées majeures pour l'électro-mobilité.

Ford ; voiture-hybride-rechargeable
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
Toyota C-HR Hybride 184 ch - Essai détaillé
— L'écologie qui a le look et le rythme.

Toyota ; voiture-hybride
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voiture-hybride-rechargeable
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique