Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

19 années d'expériences pour vous informer.

Aston Martin Rapide à hydrogène, par Alset

Aston Martin Rapide hydrogène Alset
Aston Martin Rapide hydrogène AlsetSur le circuit mythique du Nurburgring, la course des 24 heures est une épreuve très populaire en Allemagne. Sa difficulté en fait son succès, et les conditions météo ont été particulièrement mauvaises cette année. La course (les 19 et 20 Mai) a ainsi dû être arrêtée tellement il y avait de brouillard ! La pluie a ensuite complètement détrempée la piste, et l'Aston Martin qui était en tête est allé voir les barrières de protection d'un peu trop près. Elle a tout de même fini 10 ème, et Aston Martin repart avec la fierté d'avoir mené la course plusieurs heures. Mais c'est la voiture n° 100 qui nous intéresse ici. Faite pour commémorer le centenaire de la prestigieuse marque britannique (en compagnie du superbe concept CC100), cette auto utilisait une technologie non conventionnelle : une alimentation à hydrogène.

Aston Martin Rapide hydrogène Alset
Aston Martin Rapide hydrogène AlsetCette voiture a terminé la course en 115° ème position (sur 175), mais c'était clair avant le départ qu'elle serait très loin des premiers. Avec un réservoir de 100 l d'essence et 4 bonbonnes stockant 3,2 kg d'hydrogène, cette Aston Martin Rapide fonctionne avec l'un ou l'autre carburant, et c'est ce qu'elle a fait en course. Au rythme de la compétition cependant, le V12 de 6 litres ne peut cacher sa gourmandise. Les 3,2 kg d'hydrogène sont avalés en 40 km ! Mais l'auto bascule alors automatiquement à l'essence, et reste en piste. C'est ce qu'elle a fait durant la course, faisant un tour à l'hydrogène, puis les suivants à l'essence. Son meilleur temps sur un tour fut de 10:02.574, quand celui de la Mercedes gagnante fut de 8:38.411.

Précisons que ces temps sont sur le circuit complet du Nurburgring (25 km), et pas seulement la boucle Nord (21 km), auquel on fait habituellement référence.

Aston Martin Rapide hydrogène Alset
Aston Martin Rapide hydrogène Alset Le shéma de sa double alimentation rappelle celle d'un kit GPL. Le V12 a une injection d'essence directe, et l'alimentation en hydrogène est indirecte, dans la pipe d'admission. La pièce maitresse du système est le boitier de gestion électronique, il est l'œuvre d'Alset. Cette petite entreprise autrichienne travaille depuis plusieurs années à développer des moteurs double alimentation essence et hydrogène, et cette auto est la preuve de la réussite de ses recherches. Le kit complet, avec 2 bonbonnes de 21 kg et 2 autres de 17 kg, n'ajoute en effet que 100 kg à l'auto, et il lui donne la faculté de rouler sans aucune émission de CO2, sur une distance de 150 à 400 km. Ce sont en effet les chiffres sur une voiture de cylindrée courante, dans des conditions normales de circulation. La consommation de cette Aston Martin V12 en course est extrêmement atypique.

Aston Martin Rapide hydrogène AlsetIl est peu probable qu'Aston Martin cherche à aller plus loin, mais c'est par contre l'objectif d'Alset, qui ambitionne de s'associer avec un constructeur, pour proposer des autos bivalentes essence et hydrogène. L'idée est que ce système permettrait de s'affranchir du problème lié au manque de stations d'hydrogène. Les autos pourraient continuer à rouler à l'essence quand il n'est pas possible de trouver de l'hydrogène. Il ne serait pas possible de commercialiser des kits de seconde monte (il y a besoin de soupapes et de pistons spécifiques), mais en partenariat avec un constructeur, l'arrivée prochaine sur le marché d'autos bivalentes essence et hydrogène n'a rien d'irréaliste. Cette Aston Martin Rapide a prouvé que la technologie est au point.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


22-05-2022 — La renaissance de Lancia commencerait aujourd’hui ? — Les fans attendront encore.

21-05-2022 — Avec 100 stations en France, Ionity va facturer au kWh — La vitesse supérieure.

21-05-2022 — Nissan Sakura : le retour d'une toute petite électrique nippone — Pour la ville.

20-05-2022 — Concept Scénic Vision : Renault valide l'hydrogène, mais... — Le style toujours au top.

20-05-2022 — Concept Mercedes Vision AMG, elle cracherait des flammes — Enfin, pas tout à fait.

19-05-2022 — Contrôle technique des motos : les motards bientôt dans les clous ? — Il serait temps.

19-05-2022 — Ineos Grenadier : en France, on n'a pas de pétrole, mais on a des 4x4 diesel — 100 % politiquement incorrect.

18-05-2022 — CaetanoBus, Toyota et l'Air Liquide réunis pour l'hydrogène — Association gagnant-gagnant.

17-05-2022 — L'ex-ministre Djebarri rejoindrait la start-up Hopium — Pas un travail à plein temps ?

17-05-2022 — General Motors repense à l'Europe avec des électriques — Il est bien temps.

15-05-2022 — Fastned : avec 200 stations, concurrent de Ionity — Qui veut les aider ?

14-05-2022 — Le parlement européen interdirait presque le moteur à combustion interne en 2035 — Enfin, pas complètement si jamais.



Nos derniers essais :


Prise en mains : Ford e-Transit
Prise en mains : Ford e-Transit
— La révolution du fourgon électrique est en marche.

Ford ; utilitaire-leger
Essai détaillé : Renault Captur E-Tech hybride
Essai détaillé : Renault Captur E-Tech hybride
— Au niveau de Toyota pour le rendement.

Renault ; voiture-hybride
Essai détaillé : Citroën ë-C4
Essai détaillé : Citroën ë-C4
— Originale et confortable, une vraie Citroën.

Citroen ; voiture-electrique
Essai détaillé : Suzuki Vitara hybride
Essai détaillé : Suzuki Vitara hybride
— Vrai hybride, vrai 4x4 mais toujours abordable.

Suzuki ; voiture-hybride
Essai détaillé : Peugeot e-2008
Essai détaillé : Peugeot e-2008
— Essai détaillé d'un crossover idéal pour le quotidien.

Peugeot ; voiture-electrique
Prise en mains : Ford Mustang Mach E GT
Prise en mains : Ford Mustang Mach E GT
— Appellation Mustang GT méritée.

Ford ; voiture-electrique
Essai détaillé : Volkswagen ID.3 batterie 45 kWh
Essai détaillé : Volkswagen ID.3 batterie 45 kWh
— Et si c'était elle la meilleure ?

Volkswagen ; voiture-electrique
Essai détaillé : Ford Mustang Mach E
Essai détaillé : Ford Mustang Mach E
— Vous reprendrez bien un peu de rock n' roll ?

Ford ; voiture-electrique
Essai détaillé : Toyota Camry hybride
Essai détaillé : Toyota Camry hybride
— Au bon goût américain.

Toyota ; voiture-hybride