Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF

Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

xStorage & Vehicle2Grid : Nissan veut changer le monde

Nissan FuturesOn a tous des habitudes, et les automobilistes comme les autres. Nous avons l'habitude de nous rendre dans des stations service, d'y rester 3 minutes pour faire son plein et après, on est tranquille pour 600, 800 ou même plus de 1000 km sur quelques diesels. Les voitures électriques hélas, ne sont pas comme cela. Une autonomie de 150 ou 200 km. Un plein à 80 % en une demie-heure sur une rare borne rapide, mais qui dure toute la nuit quand l'auto est au garage. Il ne faut pas s'étonner si une majorité voit les électriques comme très inférieures à celles à essence. Et beaucoup attendent alors que la technologie progresse, car en théorie, il n'y a aucune limite. Les limites en effet sont plutôt pratiques. S'il est possible de faire une électrique qui aurait 1000 km d'autonomie, elle aurait besoin d'une batterie qui pèserait plus d'une tonne, et dont le coût serait de plus de 50 000 €. Soit des caractéristiques difficiles à adapter à celles d'une voiture moyenne.

Nissan FuturesQuant à une recharge en quelques minutes, elle non plus n'a rien d'impossible. Tesla a déjà en exploitation des bornes qui délivrent un courant de 135 kW, et Porsche travaille sur des bornes de 150 kW, avec un courant de 800 volts. On peut concevoir un courant encore plus fort, mais le coût des équipements augmente alors drastiquement, sans compter que si plusieurs voitures veulent pouvoir se brancher simultanément, il faut que le réseau derrière puisse suivre. Encore une fois, c'est possible. La station Tesla du val d'Aoste, entre Genève et Milan, possède 14 bornes de 120 kW. Mais il parait difficile d'imaginer que le nombre de ces stations soit le même que celui des stations d'essence. Surtout avec la croissance attendue du parc automobile. S'il y a aujourd'hui quelques 1,1 milliards de voitures sur les routes, il y en aurait 2,5 milliards en 2050. Il faut donc réfléchir à une nouvelle architecture pour les voitures et leurs points de ravitaillement en énergie, c'est ce qu'a fait Nissan à l'occasion de l'évènement Nissan Futures.

Nissan FuturesLes stations service ? Il n'y en a plus. Supprimées ! Il y a les lieux de domicile et de travail, et chacun a été équipé d'une place de parking avec une borne où recharger. La voiture fait partie de la cité, elle en est même un élément essentiel, puisqu'elle est devenue son back-up énergétique, voire même à certaines heures sa source d'alimentation. Car toutes les bornes sont bi-directionnelles, comme les autos. L'idée est qu'entre le moment où l'automobiliste se gare pour recharger, et celui où il reprend le volant, il y a un temps où l'électricité stockée dans l'auto est disponible à d'autres usages que la propulsion, pour la collectivité. C'est la technologie Vehicle-To-Grid (voiture vers réseau, ou V2G en abrégé), par laquelle le parc de voitures en stationnement peut répondre à un pic de demande d'électricité. Nissan s'est associé à Enel, le grand énergéticien italien, pour en faire une démonstration pilote au Royaume-Uni. 100 voitures seront connectées, dans les limites fixées individuellement par les automobilistes, qui pourront par exemple déterminer que leurs autos ne soient jamais déchargées à plus de 80 %. Et avec 100 voitures, on peut déjà tirer un courant de 500 kW.
Nissan FuturesNissan FuturesPour aller plus loin, Nissan propose aussi de donner des capacités de stockage aux maisons. C'était l'idée du Powerwall de Tesla, une batterie domestique, mais Nissan l'a affiné. Son invention s'appelle l'xStorage. C'est aussi un boitier mural, mais à la différence du Powerwall qui n'est qu'un accumulateur vendu brut de décoffrage, l'xStorage de Nissan, fabriqué par Eaton, ne sera vendu que prêt à l'emploi, soit avec un convertisseur intégré, et installation comprise. Le prix de l'appareil livré et installé ? 4000 € H.T. pour 4,2 kWh d'énergie. On notera que les cellules ne sont pas neuves, elle proviennent de batteries de Nissan Leaf dont c'est la seconde vie. Si ces cellules étaient neuves, la capacité de l'xStorage serait de 6 kWh. L'appareil sera livrable avec des cellules neuves dans un second temps, et il existe aussi déjà un modèle de plus grande capacité, mais pour le lancement en septembre, Nissan joue à fond la carte de l'écologie avec le recyclage. Et il est ambitieux, puisqu'il projette la vente de 100 000 solutions xStorage sous 5 ans en Europe. Mais il est vrai que le marché est énorme : toutes les personnes qui possèdent une maison individuelle, et qui paient leur électricité à des tarifs variables (jour/nuit) sont potentiellement intéressées.
Nissan FuturesIl reste que ce beau projet de voitures intelligentes, associées à des maisons intelligentes par un réseau intelligent, va demander des investissements colossaux, mais sa faisabilité tient à ce qu'il peut être construit petit morceau par petit morceau. Un automobiliste qui achète une Nissan Leaf, c'est une pierre de cette nouvelle organisation des transports, et elle ne coûte pas plus chère qu'une voiture essence moyenne. Un combiné xStorage ajouté à une maison, c'est une brique de 4000 € vers l'indépendance énergétique. Changer le monde n'a jamais été aussi accessible. Maintenant, il reste que ce nouveau système a le tort d'identifier (et d'enregistrer) toutes les sessions de recharge, donc indirectement les déplacements d'un point à un autre. Mais Tesla fait déjà plus ou moins cela, il avait l'année dernière écrit à certains de ses clients qui profitaient trop des superchargers gratuits. Alors, face aux entreprises de la silicon valley pour qui les données personnelles des clients sont une marchandise, les constructeurs automobile traditionnels ont une belle carte à jouer : celle du respect de la vie privée du client. Pour le succès des nouvelles mobilités ultra connectées, espérons qu'ils sauront l'utiliser, et qu'on n'aura pas à regretter cette époque de liberté où on peut acquérir l'énergie pour faire 1000 km dans le plus parfait anonymat. Le respect de la planète n'a pas à se faire au détriment de celui de la vie privée.








Dernières actualités de l'écologie automobile :


24-05-2019 — La Skoda Superb iV hybride rechargeable arrive enfin — Sans surprise.

24-05-2019 — Skoda Citigo iV électrique : 265 km d'autonomie à moins de 20 000 € — L'électrique pour tous.

23-05-2019 — Audi Q5 55 TFSI e quattro hybride rechargeable — Conventionnel.

22-05-2019 — La Honda e électrique accessible à la réservation — Seulement 800 €.

21-05-2019 — Ionity choisit Tritium : l'Europe finance des bornes de recharge achetées à l'Australie — Tant pis pour les européens.

20-05-2019 — Caen, aéroport leader du renouvelable — Que font les autres ?

20-05-2019 — Delphi fait un grand pas pour dépolluer le moteur essence — Toujours progresser.

19-05-2019 — Renault EZ-POD : à priori pas pour la route — Mais Roissy en a besoin.

18-05-2019 — Thierry Bolloré salue le test de l'EZ-Flex par La Poste — A Vivatech.

17-05-2019 — Un 20/20 pour le concept Citroën 19_19 — Une descendance à l'Activa.

16-05-2019 — Audi S4, la sportive désormais diesel — Un choix raisonnable ?

15-05-2019 — Volkswagen investit encore dans la production de batteries — Tant mieux !

15-05-2019 — Hyundai-Kia investit dans Rimac — Surtout une surprise.

14-05-2019 — Opel Grandland X Hybrid4, le quatrième n'a rien d'un dernier — L'allemande hybride rechargeable de PSA.