Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé - Le charme discret de l'écologie canaille

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeable
Ses points forts

Plusieurs personnalités
Puissance en hybride
Puissance en électrique
Douceur du système hybride
Présentation/design
Discrétion apparente
Ses points faibles

Petit réservoir d'essence
Finition/équipement de série trop riche
Loi de passage des rapports en mode Sport

Historique et présentation

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableLa 3008, ou un sacré numéro, puisqu'elle a été plusieurs fois la voiture la plus produite en France. Peugeot en a vendu 242 332 en 2019. C'est la voiture que le groupe PSA vend le plus derrière la 208. Et pour avoir essayé la Peugeot 3008 Puretech 130 ch, nous avions compris le succès de ce modèle. Design, comportement routier, habitabilité, la 3008 coche toutes les bonnes cases, il nous restait à voir si elle allait y ajouter avantageusement la carte de l'écologie, avec cette version hybride rechargeable. Mais déjà, nous soulignons 2 choses. Il s'agit de la première voiture française hybride rechargeable de série régulière (il y a eu un Kangoo Elect'Road, mais il n'était construit que sur commande spéciale), et autre première, cette 3008 Hybrid4 est la plus puissante voiture de série que Peugeot ait jamais construite. C'est dire l'intérêt que nous avions à en prendre le volant.

Technologie

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeablePeugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableCe 3008 Hybrid4 possède 3 moteurs. D'abord, un moteur 1600 turbo-essence de 200 ch, qui est associé à une machine électrique de 81 kW (110 ch), laquelle est intégrée à la boîte de vitesses, l'excellente EAT-8 à 8 rapports. Ce groupe propulseur transmet sa puissance aux roues avants, il est secondé par une autre machine électrique de 83 kW (113 ch), qui est elle accolée au pont arrière. Nous sommes donc en présence d'une automobile à 4 roues motrices, rechargeable grâce à une batterie d'une capacité totale de 13,2 kWh. Au cumul, le conducteur a 300 ch sous son pied droit, avec un couple de 520 Nm, et théoriquement, la batterie ne se décharge jamais complètement, pour que la puissance de 300 ch soit toujours disponible.

Intérieur et équipement

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableCe sera pour certains une qualité, mais pour d'autres un défaut, ce 3008 de 300 ch se démarque très peu du 3008 de base. Il y a des logos HYbrid4, mais cela n'évoque pas grand chose. Il est donc valorisant pour toute la gamme, et après réflexion, cette discrétion était le bon choix. Les clients du 3008 (comme de toutes les autos de ce segment) ne sont pas des gens qui cherchent à faire étalage de ce qu'ils ont sous le capot. S'il y a des différences visibles avec les autres 3008, il faut regarder à l'intérieur. On verra la plus désagréable dans le coffre, avec un volume réduit, de 520 à 395 litres. L'espace perdu cependant est sous le plancher mobile, la praticité est alors inchangée, et avec des formes bien carrées, ce volume se révèle satisfaisant. Les sièges reçoivent un garnissage mixte, avec le centre en alcantara, ce qui est une bonne idée, même si la qualité de cette matière n'est pas la plus belle qui soit.
Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeablePeugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableOn retrouve les touches piano et l'i-Cockpit comme sur toutes les Peugeot récentes, nous pensons que c'est sur le 3008 qu'il est le mieux intégré. C'est évidemment la forme de la carrosserie qui aide. Avec une position de conduite haute, c'est plus facile d'afficher le tableau de bord au dessus du volant. La motorisation Hybrid4 n'étant disponible qu'avec les plus belles finitions, l'équipement est très bon, nous avons notamment apprécié la prise de courant qui est en arrière de la console centrale. Quand toutes les voitures aujourd'hui, ont des circuits électriques puissants, toutes devraient en avoir une. On peut citer aussi le grand toit en verre, ou l'ouverture/fermeture électrique du coffre, mais il faut bien justifier le tarif de 51 950 €. A y réfléchir d'ailleurs, il serait sans doute opportun de proposer d'associer ce groupe propulseur Hybrid4 avec un équipement moins riche, pour que le modèle soit plus abordable.


Performances et tenue de route

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableWahou ! J'avais déjà conduit la 3008 dans la version essence 130 ch, je comprends vite que je peux oublier de me servir de cette motorisation comme d'une référence pour cet essai. 300 ch, cela change tout. Cela surprend même, je ne m'attendais pas à trouver un tel niveau de performances dans un 3008. Et chose rare, le mode électrique lui aussi est nerveux. Il nous est en effet déjà arrivé d'échouer (!) à un test d'autonomie d'une hybride rechargeable, parce qu'accélérant trop fort, nous avions sans le vouloir fait démarrer le moteur essence. Cela n'arrivera pas ici. Sauf à vraiment vouloir passer devant tous les autres, on restera en mode zéro émission. On peut accélérer normalement aux feux rouges, et on peut atteindre les 135 km/h sur la seule force de la batterie.
Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeablePeugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableOn sera cependant le plus souvent en mode hybride, et là aussi, il y a plusieurs modes. Et cette voiture est un régal pour les geeks, avec beaucoup de possibles. Le moteur essence fait avancer l'auto, ou recharge la batterie, ou est éteint. Le moteur électrique avant, de même, peut donner sa force aux roues motrices, ou devenir génératrice pour recharger la batterie, ou être à l'arrêt. Idem le moteur électrique arrière. Il y a un cerveau électronique qui dit à chaque instant qui fait quoi, en fonction des conditions de circulation, et des demandes du conducteur, et il fait un sacrément bon boulot, parce qu'il n'y a jamais le moindre heurt. C'est aussi passionnant de suivre tout cela sur le diagramme du tableau de bord. J'ai remarqué 2 choses. La première est que le moteur électrique arrière fonctionne bien plus souvent que celui de l'avant. C'est parce qu'il est en prise directe avec le train arrière, alors que celui de l'avant est en amont de la boite de vitesses.

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableSecond point, l'auto se met très souvent en roue libre, avec le moteur essence coupé. Je passe alors en mode SPORT. Le moteur essence s'arrête moins souvent, mais il s'arrête quand même, et il reste en prise. Plus de roue libre. Poussant la voiture dans ses derniers retranchements, je pense qu'il serait possible d'améliorer la loi de passage des rapports de la boite automatique, mais il faut vraiment rouler comme un bourrin (enfin, comme un journaliste auto, quoi...) pour penser cela. 99 % du temps, la boite de vitesses se fait oublier, et c'est la meilleure chose qu'une transmission puisse faire. On notera pourtant que cela tire très long. La boite à 8 vitesses, il faut dépasser les 100 km/h pour qu'elle passe en huitième. C'est une démultiplication digne d'un diesel !
Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeablePeugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableJ'essaie aussi le mode recharge, qui permet de recharger la batterie sur la route et, curieusement, je trouve peu de différence. Le moteur tourne peut-être un peu plus rapidement, mais sans compte-tours, je n'ai pas de moyen de l'affirmer. J'aurais rechargé la batterie de 0 à 40 % en quelques 15 minutes, je précise que j'étais en mode Sport, parce qu'on recharge plus vite ainsi qu'en mode normal. Un mot enfin du comportement routier qui m'a appris que la 3008 était un SUV. J'avais été épaté par la 3008 essence 130 ch (qui n'a qu'un petit 3 cylindres), parce que si assis à bord, j'avais le sentiment d'être dans un SUV, alors que tout dans la conduite me faisait penser que j'étais dans une berline compacte. Il n'y avait pas de différence. SUV ou berline, c'était pareil. Ce n'est plus tout à fait le cas ici. Dans les changements d'appui rapides, on se rend compte qu'il y a nettement plus de masse dans cet Hybrid4. Mais Peugeot a bien géré cela, et avec tellement plus de puissance, c'est sûr qu'on passe plus vite partout.


Consommation, efficacité énergétique

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableIl y a d'abord le test de l'autonomie en mode électrique. D'après la norme WLTP, elle est de 59 km. Je n'ai fait que 53 km, j'ai pourtant roulé doucement. On retiendra que c'est plus que suffisant pour le quotidien d'un automobiliste européen. Batterie déchargée, j'ai ensuite relevé une consommation de 7,6 l/100 km en ville. Cela semble très élevée par rapport à une Prius, mais on a 300 ch sous le pied, il ne faut pas l'oublier. Et sur l'autoroute : 8,4 l/100 km. La consommation grimpe encore bien plus que cela lorsqu'on demande la recharge en roulant, mais Peugeot en est bien conscient, puisqu'en plus du mode de recharge complète, il a prévu un réglage pour stopper automatiquement ce mode, après 10, ou 20 km d'autonomie électrique. Ce sera utile pour rentrer silencieusement en ville après un voyage. Reste que pour voyager, c'est d'ailleurs là le plus gros défaut de l'auto, pour accomoder la batterie, il a fallu réduire la taille du réservoir, qui ne contient plus que 43 litres, ce qui est fort peu. C'est le prix à payer pour faire 50 km quotidiens sans consommer une goutte d'essence (en branchant tous les soirs), il faudra ravitailler plus souvent lors des grandes vacances d'été. La recharge proprement dite demande 1h45 avec le chargeur 32A en option, ou près de 7 heures sur une prise de courant ordinaire.

Conclusion

Peugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeablePeugeot 3008 Hybrid4 hybride rechargeableLes hybrides rechargeables, je croyais connaître, mais cette Peugeot 3008 Hybrid4 fait évoluer l'espèce. Elle en a les atouts traditionnels, à savoir être capable d'éxécuter les trajets quotidiens sans consommer une goutte d'essence, tout en restant polyvalente pour les grands voyages. L'élément inattendu est qu'avec ses 300 ch, elle se révèle aussi amusante à mener. Elle est capable d'accélérer de 0 à 100 km/h en 5,9 secondes ! Ce sont des performances de sportive, et les trouver dans une voiture dont la première vocation est d'être écolo, est une bonne surprise. Cette 3008 est remarquablement performante, et avec ses 4 roues motrices, elle promet aussi une bonne adhérence en hiver. Peu d'autos ont autant d'atouts.


Laurent J. Masson







Dernières actualités de l'écologie automobile :


09-07-2020 — Cupra el-Born, mieux qu'une Seat ! — Mais aussi plus cher.

08-07-2020 — La petite Smart électrique remplacée par un gros 4x4 diesel ? — Ineos Grenadier, ce n'est pas un gag.

07-07-2020 — Après l'électro-mobilité, Aston Martin joue la carte de la nostalgie et de James Bond — Ce passé qui fait encore rêver.

07-07-2020 — Poids lourd à hydrogène, Hyundai tire le premier avec son XCIENT — D'abord pour les suisses.

06-07-2020 — Baisse planifiée des émissions de CO2 : ce sera tout juste — Equation difficile.

05-07-2020 — Maserati est écolo, il fera plus de puissance avec moins d'essence — La pré-chambre de combustion.

04-07-2020 — Le Covid-19 entrainerait la liquidation de l'usine Smart en Moselle — Et quid de la petite Mercedes ?

03-07-2020 — Suzuki Across, un RAV4 hybride rechargeable ultra sobre — Les nouveaux partenaires.

02-07-2020 — Le Volkswagen Tiguan GTE hybride rechargeable aura 245 ch — De plus en plus haut de gamme.

02-07-2020 — Le succès payé des électriques — Hélas, pas durable.

01-07-2020 — Un tout nouveau moteur pour la Skoda Octavia G-TEC au GNV — Pas branché, mais au top.

01-07-2020 — Citroën C4, une vraie Citroën comme on l'attendait — Pluri-énergie.



Nos derniers essais :


Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voitures-hybrides-rechargeables
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voitures-hybrides
Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation