Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch, on la marie au premier regard

Jeep Avenger électrique 156 ch
Ses points forts

Design extérieur
Abordable en leasing
Témoins sonores ludiques
Ses points faibles

Pleine puissance seulement en mode Sport
Autonomie moyenne
Pas de levier de vitesses

Historique et présentation

Jeep Avenger électrique 156 chNous savons tous que la beauté de l'âme l'emporte sur la beauté physique, mais devant cette Jeep Avenger, on ne peut rester indifférent. Les designers ont vraiment fait un super boulot. On dit de certaines Ferrari qu'elles se vendent rien que sur leur look, c'est assurément la même chose pour cette Jeep. Et c'est unique sur le segment. Pour ceux en effet qui n'auraient encore jamais croisé cette Jeep Avenger, c'est une urbaine, elle est de la taille d'une Renault Clio, c'est une auto pour le quotidien. Mais électrique zéro émission, elle est évidemment plus chère, encore que ses tarifs aient récemment baissé. La Jeep Avenger électrique est désormais accessible à partir de 38 000 €. Le modèle est aussi compatible avec la formule française du leasing social, mais même pour ceux qui n'y ont pas droit, il y a des offres de location-vente avec un loyer très raisonnable.

Technologie

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chCela ne se voit pas, et cela ne se devine pas non plus, mais cette Jeep n'a rien d'original dans sa technique. Reposant sur la petite plateforme de Stellantis, c'est une cousine technique des Fiat 600e, Opel Corsa-e, et autres Peugeot e-208. On est donc devant une machine électrique de 115 kW (156 ch) avec 260 Nm de couple, qui est alimenté par une batterie d'une capacité de 54 kWh, dont 51 kWh sont utiles. Un accumulateur qui acceptera au mieux un courant de 100 kW pour se recharger (on vérifiera plus avant...), et jusqu'à 11 kW pour la recharge domestique. L'autonomie WLTP est annoncée à 400 km pour la version de base, et à 395 km pour notre voiture d'essai chaussée en 18 pouces.

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chLe point marquant est évidemment au niveau de la transmission, puisqu'elle n'est qu'aux seules roues avants. Certains diront alors que cette Avenger n'est pas une vraie Jeep, on leur rétorquera que c'est une Jeep pour les urbains européens, qui n'ont aucun besoin d'une traction aux 4 roues, ce qui est vrai. Mais on ajoutera sans attendre qu'avec une garde au sol de 20 cm, des porte-à-faux courts, et un contrôle sophistiqué de la motricité (systèmes Selec-Terrain® et Hill Descent Control), l'Avenger est bien plus versatile qu'une Peugeot 208. Ses clients n'en demanderont pas plus. Ils préfèreront apprécier les dimensions raisonnables (4,08x1,78x1,53 m) qui leur épargnera toute dfficulté à se garer en ville.

Intérieur et équipement

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chNotre voiture d'essai est noire, toute noire, avec une calandre à 7 barres, c'est bien une Jeep. Faire le tour du propriétaire est enthousiasmant. On aimerait rencontrer le designer pour lui serrer la main. A l'intérieur, c'est l'avant qui est le plus réjouissant, avec une superbe planche de bord jaune bouton d'or. Quand tellement d'autos ont un intérieur tout noir, ce jaune vif est une immense bouffée d'air frais. Qui a aussi l'atout de focaliser l'attention, parce que plus bas, certains détails laissent à désirer. Le couvercle repliant du vide-poches de la console centrale fait particulièrement cheap. Comme presque toutes les voitures de ce segment, il n'y a pas beaucoup de place pour les jambes à l'arrière, mais le coffre est d'un volume satisfaisant, à 355 litres.

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chDans le détail maintenant, le conducteur regrettera une commande traditionnelle de vitesses. Ou plutôt de marche avant/arrière, puisqu'il n'y a qu'un seul rapport. A la place d'un levier, on trouve 4 boutons. PRND. Plusieurs américaines de la fin des années 1950 avaient aussi cela (avec une boite automatique). Les boutons étaient à gauche du tableau de bord sur les Ford, et au centre du volant sur les Edsel. Sur la Jeep Avenger, ils sont en bas de la console centrale. Pour des manoeuvres où il faut changer plusieurs fois marche avant/marche arrière, c'est peu pratique.

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chBon point néanmoins pour un habitacle où l'on trouve de nombreux espaces de rangement, et dont l'inclinaison des dossiers des sièges se règle avec de grosses molettes. Pour le chauffage, une pompe à chaleur est de série, c'est la technologie la plus efficiente, et on arrive au plus fun, qui sont les clignotants. Le cliquetis d'un clignotant en action n'était jamais rigolo, il l'est devenu ici. Il fait tchic-boum, tchic-boum, tchic-boum. C'est génial. Il y a aussi le rappel de non-bouclage de ceintures, qui fait tut-tut-bong, tut-tut-bong, et si vous ne mettez pas votre ceinture immédiatement, il fait tut-tut-tut-bong, tut-tut-tut-bong. C'est dément. Sûr qu'il y aura des gens qui feront exprès de ne pas mettre leur ceinture, et de mettre le clignotant rien que pour rire. C'est le défaut d'un bruitage trop ludique. On peut néanmoins supposer que cela ne fait plus rire après un certain temps.

Performances et tenue de route

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chAu volant, la première chose que je remarque est que le rétroviseur central descend particulièrement bas. Si je mets mon petit doigt sur le haut de l'écran central de navigation, je peux toucher le rétroviseur avec mon pouce! Ma voiture d'essai est chaussée de 215/55R18. C'est la monte la plus aggressive, il y a aussi des 16 et des 17 sur les versions moins bien équipées, et je craignais de trouver une certaine raideur, mais il n'en fut rien, sinon à très basse vitesse. Dès qu'on roule à allure normale, cette Avenger est confortable, elle est surtout mieux suspendue que l'Opel Corsa-e que j'avais essayé un peu plus tôt, et qui repose pourtant sur la même base technique.


Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chComme quoi, ce n'est pas parce que 2 voitures reposent sur la même plateforme qu'elles sont pareilles à conduire. Stellantis sait différencier visuellement les autos de ses différentes marques, il sait aussi différencier leur feeling... J'aurais probablement aimé un peu plus de pep's. Cette voiture avait été élue voiture européenne de l'année en 2023, elle a un super look, et peut-être alors je m'attendais à des accélérations plus virulentes. Le point critiquable en fait, est que la pleine puissance du moteur ne soit accessible qu'en mode Sport. On a 25 % de puissance en moins en mode Normal, auquel on revient à chaque redémarrage... Comme une autre voiture de segment B, c'est en ville que cette Jeep est la plus agréable, avec une direction très assistée, et la réponse immédiate de sa propulsion électrique. L'Avenger est aussi très maniable, avec un diamètre de braquage de seulement 10,5 mètres.

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chComme toujours, on trouve 3modes de fonctionnement, Normal, Eco et Sport, mais parce que c'est une Jeep, il y a aussi des modes Neige, Sable et Boue. J'aurais brièvement essayé ce dernier mode (c'est une Jeep, je ne pouvais pas l'essayer sans la salir), et je n'ai pas pu le mettre en défaut, mais il n'y avait pas de neige lors de mon essai, et je n'ai pas trouvé de plage où il fut permis d'aller en voiture sur mon parcours. J'aurais tout de même apprécié le passage automatique feux de route/feux de croisement, ce qui est encore rare sur une auto de cette taille, mais il manque une commande facile du réglage de la regénération d'énergie au freinage, quelque chose d'autre que la position B de la commande de marche.

Consommation, efficacité énergétique

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 ch278 km. C'est à ce kilométrage que j'ai dû recharger, ma batterie qui était à 100 % lors de mon départ, n'était plus qu'à 12 %. Je n'avais pourtant pas dépassé les 95 km/h. Mon parcours était sur des routes de Normandie, presque toutes à 80 km/h, avec 25 % de ville. Et en regardant fréquemment l'ordinateur de bord, à moins de faire attention, il est difficile de consommer moins de 15 kWh/100 km avec cette auto. C'est cependant possible, j'ai effectué 39 km avec une consommation de 13,3 kWh/100 km, mais en usage normal, il ne faut guère compter pouvoir faire plus de 300 km entre 2 recharges. Ma moyenne de 15,3 kWh/100 km fut... Moyenne.

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chSur autoroute, l'Avenger est évidemment encore plus gourmande, même un peu trop, puisque j'aurais relevé une consommation de 26,1 kWh/100 km. C'est beaucoup pour une petite voiture... C'est aussi plus que je n'avais consommé avec l'Opel Corsa-e pourtant dotée du même groupe propulseur. Monte pneumatique différente, meilleure finesse aérodynamique, de petites différences peuvent avoir des effets importants... Pour ce qui est de la recharge, je me suis branché à une borne ABB 120 kW (le courant maximal autorisé par l'auto est de 100 kW), et je suis resté branché exactement une heure. La batterie est passée de 12 à 92 %, en consommant exactement 42 kWh.

Conclusion

Jeep Avenger électrique 156 chJeep Avenger électrique 156 chSi toutes les autos ont des qualités et des défauts, le premier atout de la Jeep Avenger est incontestablement d'être une Jeep. Dans le XVI° arrondissement de Paris ou d'autres quartiers chics, il y avait des gens qui rêvaient de rouler en Jeep, parce qu'ils aimaient l'image, l'aura de la marque, mais qui s'abstenaient, parce qu'ils habitaient en pleine ville, que cela aurait été déplacé vis-à-vis des voisins... L'Avenger est arrivé à point nommé pour leur permettre de concrétiser leur rêve. Comme en plus, elle est super sympa à regarder, on ne peut que craquer.


Laurent J. Masson







Dernières actualités de l'écologie automobile :


25-02-2024 — Les IM seront badgées MG, qui va devenir très important — Nos lecteurs l'avaient souhaité !

24-02-2024 — Ineos Fusilier, bientôt un 4x4 électrique européen — Prolongateur d'autonomie en option.

23-02-2024 — Stellantis : les petites voitures se vendent mieux que les grosses — Quelle surprise !

22-02-2024 — IM L6, une nouvelle super chinoise sera à Genève — Une cousine des MG.

22-02-2024 — Dacia Spring : opération séduction — Prête pour les beaux quartiers ?

21-02-2024 — Porsche Panamera E-Hybrid : plus loin, plus vite — C'est toujours pareil chez Porsche...

21-02-2024 — Cupra Born VZ : 325 ch pour l'espagnole électrique — Enfin, de la performance.

20-02-2024 — Volkswagen ID.7 Tourer, le grand break zéro émission — Le choix que l'essence n'offre plus.

20-02-2024 — L'Alpine A290 n'aura pas peur du froid — Derniers tests en Suède.

19-02-2024 — La voiture à hydrogène patine toujours — Autant pour Toyota que Hyundai.

18-02-2024 — Chrysler Halcyon, beau concept, mais on attend autre chose — Il faudra attendre 2025.

17-02-2024 — Skoda Octavia, celle pour les traditionnalistes — Parce qu'ils existent encore !



Nos derniers essais :


Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
— Elle est trop belle, on la marie au premier regard.

Jeep ; voiture-electrique
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
— Un mild hybride qui est presqu'un full.

Citroen ; voiture-hybride
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
— Elle demande peu, elle donne beaucoup.

Dacia ; voiture-hybride
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
— La Tesla Model 3 battue, et pas qu'elle.

BYD ; voiture-electrique
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
— Petite voiture, mais gros arguments.

Opel ; voiture-electrique
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
— Une vraie japonaise, avec une grande autonomie.

Nissan ; voiture-electrique
Volkswagen ID. Buzz - Essai détaillé
Volkswagen ID. Buzz - Essai détaillé
— Unique : un minivan charismatique.

Volkswagen ; voiture-electrique
BMW iX1 xDrive 30 - Essai détaillé
BMW iX1 xDrive 30 - Essai détaillé
— Pour un quotidien chic.

BMW ; voiture-electrique
Opel Mokka-e - Essai détaillé
Opel Mokka-e - Essai détaillé
— De la douceur sous un style ravageur

Opel ; voiture-electrique