Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

La géniale Connaught sera galloise

Ven 30/03/2007   —   Le fabricant de voitures de sport Connaught, dont la renaissance avait étonné il y a 2 ans, précise ses plans. Une usine de production au pays de Galles.
Nous l'écrivons sans ambiguïté, nous trouvons cette auto géniale, et incroyable. Parce qu'à l'heure où les plus grands constructeurs ne songent qu'à grossir encore pour faire des économies d'échelle toujours plus grandes, voilà une petite équipe qui parvient seule à concevoir une auto sophistiquée, innovante, hybride, et à un prix de vente qui serait étonnament bas pour l'exclusivité offerte (au niveau d'une Porsche). Il va y avoir 2 modèles. La Type D GT Syracuse (V10 à compresseur, 300 chevaux), et celle qui nous intéresse plus particulièrement ici, la Type D Hybrid (V10 atmosphérique, 162 ch). Toutes deux sont entièrement originales, moteur et chassis, et comme sur une Formule 1, ils sont liés. Le moteur est un élément structurel du chassis.

Plusieurs prototypes ont été vus dans des salons, ou sur des circuits, et Connaught aurait aujourd'hui une auto apte à être produite en série. Une usine toute neuve va être construite dans ce but à Llanelli Gate, mais la production va démarrer sans attendre dans des locaux provisoires, loués jusqu'à complétion des facilités définitives. La future usine devrait faire quelques 6000 m2, et on prévoit qu'elle soit terminée en 2009. Mais 100 voitures devraient déjà être produites en 2008, puis 250 l'année suivante, et sous 5 ans, on espère une production annuelle de 1000 autos. Ceci nécessitera l'embauche de quelques 200 personnes, dont 30 ingénieurs, ce qui a permis aux entrepreneurs de recevoir une aide publique du gouvernement d'assemblée gallois (Welsh Assembly Government).

Le projet est également soutenu par des fonds publics pour l'innovation, et il suffit de cliquer sur le croquis à gauche pour se rendre compte que cette auto innove réellement. Avec une carrosserie tout en aluminium, l'auto ne pèse que 950 kg en version à compresseur, tandis que le modèle hybride fait 20 kg de plus. Le V10 de 2 litres de cylindrée tient entre les jambes du conducteur et du passager grâce à son angle de V de seulement 20°, et la répartition des masses est parfaite. La Type D hybride sera conforme aux normes EURO-5, elle accélerera de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes, et atteindra les 225 km/h, tandis que sa consommation moyenne serait inférieure à 7 l/100 km.

http://www.connaughtmotorco.com/

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Connaught ; voiture-hybride