Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

BYD, leader de l'électrique et de l'hybride

Dim 27/01/2008   —   Nouveau venu dans l'industrie automobile, l'entreprise chinoise BYD a en main des atouts qu'aucun autre constructeur n'a.
BYD signifie Build Your Dreams (construisez vos rêves), ils ont commencé à construire des voitures il y a moins de 5 ans. Encore qu'ils ne sont pas partis de zéro, puisqu'ils ont démarré par l'acquisition d'un constructeur qui avait déjà presque 3 ans d'existence derrière lui ! C'est dire que par rapport aux constructeurs européens plus que centenaires, BYD fait figure de jeunot. Mais sa différence est que la construction automobile est presque une activité secondaire pour lui. Parce qu'en premier lieu, BYD est le second fabricant mondial de batteries rechargeables. Ce qui lui donne un avantage substantiel en terme d'aptitude à produire des voitures hybrides et électriques, et qu'il cherche aujourd'hui à exploiter.

BYD avait déjà présenté un prototype de voiture électrique en 2006, mais il n'y avait pas eu de suite. Le constructeur commercialise aujourd'hui une gamme de 4 voitures, le plus souvent motorisés par d'anciens blocs Mitsubishi fabriqués sous licence. En haut de cette page, le petit modèle, le F1, le petit BYD, et ci-contre et en bas, le grand modèle, le F6, le gros BYD (excusez-moi, mais il faudrait qu'ils changent de nom pour vendre sur le marché français). La nouveauté du mois est la présentation d'une version hybride rechargeable du F6. Appelé F6 DM, pour double mode avec une architecture hybride série/parallèle, la voiture aurait une autonomie en mode électrique de 96 km, et elle pourrait encore parcourir 310 km après cela, grâce à son moteur à combustion interne.

Cette voiture BYD F6 DM serait commercialisée en Chine dés la fin de cette année, pour un prix juste inférieur à 20 000 euros, hors taxes mais batteries incluses. Ce qui constitue un tarif assez incroyable, pour une berline à la technologie aussi avancée, et qui est un peu plus grosse qu'une Volkswagen Passat. La voiture répondrait à la norme anti-pollution EURO 4, ce qui la rend conforme pour l'Europe, et sa batterie supporterait 2000 cycles de charge. Bref, cette voiture serait formidable, et enrhumerait toute la concurrence, puisque le premier hybride rechargeable d'un constructeur connu ne viendrait qu'en 2010. Nous attendons de voir.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : BYD ; voiture-hybride