Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Hybride : l'exploit de Connaught

Dim 16/11/2008   —   Ou quand une petite entreprise anglaise fait ce qu'un grand constructeur aurait du mal à faire.
Convertir une voiture ordinaire en hybride essence/électrique n'est pas chose aisée. Tous les grands constructeurs s'y sont déjà essayé, et la majorité ne sont pas encore parvenus à le faire de manière profitable. Alors qu'ils ont toute la liberté d'agir, puisqu'ils partent de voitures qu'ils ont eux-mêmes conçus. On imagine la difficulté encore bien plus grande pour un tiers qui voudrait transformer une voiture du marché, sans bien sûr disposer des ressources d'un grand constructeur. Le challenge semblerait même impossible s'il s'agissait de développer un kit qui serait proposé en seconde monte, mais Connaught l'a pourtant relevé, avec réussite. Connaught est une vieille marque, mais l'entreprise se divise aujourd'hui en 2. Il y a d'un côté le nouveau constructeur, celui qui va lancer la Type D hybride à moteur V10, et d'un autre un cabinet d'ingénieurerie, c'est lui qui a conçu un kit pour transformer en hybride un véhicule qui ne l'est pas.

Le système utilise un entrainement par courroie, à l'image des américaines Saturn Aura et Chevrolet Malibu, il fonctionne à la tension très raisonnable de 48 volts, et il stocke l'énergie électrique dans des supercondensateurs. Le kit se veut multi-plateformes, mais Connaught l'a testé avec succès dans un Ford Transit diesel, où il a permis une réduction de la consommation de 10 % dans le cycle européen officiel (moyenne urbain et routier). Mieux, lors d'un test en parcours urbain très dense, on a mesuré une réduction de la consommation de 24 % ! Le kit est disponible au Royaume-Uni au tarif de 2750 livres, hors taxes, mais posé et installé, soit environ 3375 €.

Connaught Engineering.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Connaught ; voitures-hybrides ; ecologie