Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Le RAV4 établit un nouveau record pour Toyota

Jeu 04/06/2009   —   Le qualificatif de meilleur serait maladroit, mais le RAV4 est réellement le moins pire.
Les 4x4 n'ont pas bonne réputation auprès des écologistes. Gros, lourds, imposants, ils font payer leur embonpoint à la pompe, et rejettent plus de CO2 qu'une berline classique de même habitabilité. Voilà pour la théorie, mais il appartient ensuite aux constructeurs d'affiner leur offre, de l'améliorer pour la rendre la plus écologique possible. Toyota y est plutôt bien arrivé avec son RAV4. Le géant japonais est déjà le champion toute catégorie avec sa Prius 3, qui est la berline qui rejette le moins de CO2 de toute la production mondiale : seulement 89 g/km.

Toyota est aussi le constructeur du 4x4 le plus écologique du marché. Il s'agit de l'Urban Cruiser, un petit engin qui a du style, mais qui est un peu léger pour la clientèle familiale des 4x4, habituée à une certaine habitabilité. Le RAV4 par contre, a la bonne taille, et avec une nouvelle motorisation D4D 150 ch, il ne rejette plus que 159 g/km. Ce qui fait de lui le premier 4x4 familial sans malus. On peut féliciter Toyota pour cette prouesse, mais il faut retirer immédiatement ces félicitations, puisque le FAP n'est pas standard, il est une option à 500 euros. Sur une auto à 27 000 €, il devrait être en série, même s'il augmente les rejets de CO2 de 5 g/km (154 g/km sans le FAP).

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; essence-diesel