Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Renault va payer DHL à ne rien faire ?

Ven 01/07/2011   —   Ou les batteries de ses futures modèles électriques sont-elles de mauvaise qualité ?
Renault avec DHLL'information est franchement surprenante. Renault choisit DHL pour assurer la gestion et l'acheminement des batteries de remplacement de l'ensemble de sa gamme électrique. C'est surprenant à double titre, et d'abord parce que Renault dispose déjà de sa propre logistique. Si un conducteur de Renault diesel casse son moteur, on lui remorquera son auto à la concession la plus proche, et la concession se fera livrer un nouveau moteur sans recourir à DHL. Renault dispose déjà de son propre service, de ses propres prestataires, pour livrer n'importe quelle pièce partout en Europe de l'Ouest.

On suppose que ce sera plus rapide avec DHL, et c'est alors peut-être une bonne nouvelle, puisqu'elle signifie que Renault souhaite prodiguer un excellent service client aux conducteurs de ses futurs modèles électriques. DHL va ainsi mettre en place un centre de stockage dédié aux batteries lithium Renault sur son site de Bonneuil (banlieue parisienne). Qu'un concessionnaire Renault allemand ou portugais commande une nouvelle batterie, elle viendra de là. Quant aux batteries usagées, DHL les enverra sur le site de Renault dédié à leur traitement, à Flins.

Mais ce qui est franchement choquant, est que Renault n'ait signé avec DHL que pour une durée de 3 ans. Les batteries des trottinettes électriques chinoises durent moins de 3 ans, on le sait, mais les batteries des futurs Kangoo et Fluence électriques, ne sont-elles pas censées durer plus longtemps ? Même sur les voitures électriques d'il y a 15 ans, avec les batteries au plomb qui nécessitaient une remise en eau tous les 5000 km, les batteries duraient plus de 3 ans !

Avec les systèmes de gestion ultra sophistiqués d'aujourd'hui, où la tension et la température de chaque cellule sont controlées individuellement en permanence, une batterie doit durer bien plus de 3 ans. Il n'y a guère que l'hypothèse d'un usage extrême, avec une voiture qui tournerait 7 jours sur 7, et rechargerait tous les jours, donc 1095 cycles de charge, pour laquelle on puisse tolérer un changement de batterie avant 3 ans. Mais il faut que ce soit l'exception.

Pour le succès de la voiture électrique, ce serait une catastrophe si un client allait écrire sur un forum qu'au bout de 2 ans, les batteries de sa Renault électrique étaient déjà hors d'usage.


Laurent J. Masson



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; batterie-propulsion-electrique ; voiture-electrique