Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Hybrides : les coréens sont timides

Sam 17/09/2011   —   Ce qui ne leur ressemble pas.
Hyundai Sonata hybrideLes constructeurs coréens sont réputés de longue date pour leur aggressivité commerciale, et il suffit de voir les nouvelles petites Kia Picanto et Rio pour s'en convaincre. Mais tout à l'opposé, nous les avons découvert timides dans leurs projets de vendre des voitures hybrides en Europe.

Au salon de Francfort, Hyundai expose sa Sonata hybride (ci-dessus), et Kia son Optima hybride (ci-dessous). Ces 2 autos n'auraient rigoureusement aucune concurrente en Europe. Bien plus spacieuses qu'une Prius, et avec une carrosserie plus imposante, plus statutaire, mais avec un prix pas beaucoup plus élevé, elles pourraient créer un nouveau segment sur le marché... Si leurs constructeurs prenaient la décision de les proposer à la clientèle européenne.

Hyundai n'expose sa Sonata que pour montrer qu'il maitrise la technologie hybride, mais il n'y a aucun projet d'ajouter la Sonata hybride à la gamme européenne. Et si le projet existe chez Kia, on sait qu'il ne sera pas concrétisé l'année prochaine, mais au plus tôt en 2013, et encore cela n'a rien de certain.

Les automobilistes européens devront donc se satisfaires des hybrides japonais, allemands... Ou français, merci Peugeot.
Kia Optima hybride

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Hyundai ; voiture-hybride