Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

L'impossible Renault à 2500 euros

Jeu 24/11/2011   —   Du moins pour le marché européen.
Renault PulseRenault a récemment présenté une version rebadgée de la Nissan Micra sous le nom de Pulse (notre illustration). Nous apprenons maintenant que selon le quotidien La Tribune, la marque au losange réfléchirait à un modèle au prix bien inférieur, puisqu'il ne serait que de 2500 €. Il s'agirait bien sûr d'une voiture destinée en premier lieu aux marchés émergents comme l'Inde, même si elle pourrait à terme atteindre nos pays riches. Ce que le quotidien écnomique oublie de préciser, est qu'il serait absolument impossible de vendre une voiture à ce prix en Europe. Nos règlementations sont beaucoup plus strictes qu'en Inde. Une Tata Nano de base vaut moins de 2000 €, mais sa liste d'quipements ne comprend pas plus d'airbags, que de freinage ABS, ni de système ESP de contrôle de la trajectoire. Ces équipements sont désormais obligatoires pour homologuer un nouveau modèle en Europe. Ils ont un coût !

Les standards en matière d'équipements de confort ne sont pas non plus les mêmes en Inde. Pas d'air conditionné sur une Tata Nano de base, mais il n'y a pas de chauffage non plus. Pas de verrouillage centralisé, mais non plus de serrure sur la porte passager. Quant on voit que la Tata Nano se vend très en dessous de ses objectifs de départ, parce que beaucoup la considèrent comme une voiture de pauvre (!), en Inde, on s'interroge sur le projet de Renault dans ce pays. Et plus encore quant à son éventuel devenir en Europe.

Pour mémoire, on rappellera que Tata avait envisagé une version européenne de sa Nano, et avait chiffré grossièrement qu'elle coûterait 4500/5000 €.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; faible-consommation