Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

25 millions de kilomètres en véhicules électriques

Dim 21/10/2012   —   La Chine montre l'exemple. Infos exclusives.
Système autonomue de direction d'urgence NissanLes dernières nouvelles concernant les voitures électriques BYD E6 étaient mauvaises. 3 personnes sont décédées dans un accident à bord d'un taxi BYD, et s'il y a eu une enquête officielle pour dédouaner le constructeur de toute responsabilité, cette enquête n'a pas été faite selon des standards occidentaux. Il est même consternant de lire dans le communiqué officiel de BYD sur cet accident, que les occupants de l'auto sont morts parce qu'ils « ont subi un accident qui dépasse les limites d'endurance du corps humain », et que ce type d'accident est très rare.

Derrière cela cependant, la flotte de taxis électriques de Shenzhen continue son service quotidien. Ils ont démarré 50, et cela a grandi à 200, puis 300 et 500, et au cumul, la flotte a aujourd'hui parcouru plus de 25 millions de kilomètres. On aimerait alors trouver un bilan global de l'opération, mais comme presque toujours en provenance des constructeurs chinois, les informations sont incomplètes. On sait que certains taxis ont dépassé les 150 000 km, mais il est impossible de savoir si les batteries ont été changées ou non.

La chose à noter cependant est que toute la technologie est BYD. Le moteur électrique, la batterie, la borne de recharge, tout est propre et exclusif à BYD. Des bornes de recharge ont été installées dans la ville, une Nissan Leaf de passage n'a pas le droit de s'y brancher. Dans tous les cas, elle ne le pourrait pas, puisque la connectique est propriétaire à BYD.

Une surprise enfin, au niveau coût, si on raisonne en TCO (Total Cost of Ownership, coût total de propriété), ces taxis électriques se révèlent plus chers que des taxis essence. L'autonomie réduite conduit en effet à refuser certains clients qui demandent un trajet lointain, et les temps de recharge sont autant de temps pendant lesquels les voitures sont à l'arrêt. Avec en plus un prix d'achat triple d'un taxi standard, et un entretien plus complexe avec des pièces très chères, le taxi électrique se révèle moins rentable qu'un taxi essence, même si l'électricité est beaucoup moins chère.

Reste que ces taxis ne polluent plus, sont silencieux, et qu'après 25 millions de kilomètres, cela roule ! La ville de Shenzhen, où BYD a son siège social, va encore accroître sa flotte de véhicules électriques, des taxis et des autobus, également des BYD. Le constructeur chinois poursuit par ailleurs son partenariat avec Daimler, avec la nouvelle Denza (vidéo ci-dessous) qui sera lancée l'année prochaine. (Attention, la vidéo est lente, elle est téléchargée de Chine).




Rubrique(s) et mot(s)-clé : BYD ; voiture-electrique