Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Le KERS selon Volvo, prometteur pour la série

Ven 26/04/2013   —   La technologie hybride non électrique.
Volvo KERSC'est une technologie qui a déjà convaincu de nombreux ingénieurs de par le monde, mais dont on attend toujours la première application sur une voiture de série. Volvo pourrait-il être le premier à la lancer ? Il s'agit de récupérer l'énergie cinétique d'un véhicule, une énergie qui est perdue lors d'un freinage, dans un disque qui tourne très, très vite sur son axe : un volant d'inertie.
Volvo KERSCe disque peut atteindre un régime de rotation de 60 000 tr/mn, et quand la voiture repart, ce disque entraine les roues motrices auquel il est accolé. Cela par l'intermédiaire d'une petite transmission à variation continue pour garantir un fonctionnement fluide.
Volvo KERSLe disque a un diamètre de 20 cm, et il tourne dans un boitier sous vide pour minimiser les pertes par friction. Cette technologie a déjà démontrée sa redoutable efficacité en compétition (avec Porsche), et la version développée par Volvo ajoute 80 ch. Dans un prototype sur la base d'une S60, Volvo explique qu'une version 4 cylindres dotée de ce système hybride par volant d'inertie est aussi performant qu'une version V6, mais en consommant 25 % de moins. C'est valable ! Mais Volvo doit maintenant évaluer comment le système pourrait être intégré à ses différentes autos.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Volvo ; voitures-hybrides ; technologie