Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Diesel 1600 de 160 ch chez Renault

Sam 22/02/2014   —   Toujours en progrès, le diesel a encore de l'avenir.
Moteur Renault diesel Energy dCi 160 ch Twin TurboOn connaissait le diesel à plus de 100 ch/l chez BMW et Audi, le voici chez Renault.Un 1600 double turbo. Le 1.6 dCi est le plus récent des diesels Renault, on connait sa version simple turbo de 130 ch, en voici une version double turbo de 160 ch. Avec 380 Nm de couple ! Il y a toujours une foule de gens pour critiquer le diesel, mais il est impossible de ne pas être impressionné devant un 1,6 litres qui est capable de fournir un tel couple. C'est plus de couple que le 6 cylindres d'une Porsche Boxster !

Renault prévoit de mettre ce moteur downsizé à la place d'un 2 litres, et on le verra sous le capot du prochain Espace. Avec un petit turbo qui entre en action dès les plus bas régimes, et un plus gros pour les régimes élevés, ce moteur Energy dCi 160 Twin Turbo promet une plage de régimes utiles maximale, avec une courbe de couple particulièrement plate.

Les ingénieurs renault ont choisi une chaine, et non une courroie, pour la distribution, et ils n'ont pas pris de risques non plus pour l'alimentation, avec une pression maximale d'injection modérée à 1800 bars. Renault indique aussi qu'il a optimisé les frottements, et bien sûr, ce moteur est particulièrement sophistiqué dans sa dépollution, avec un NOx Trap, et un FAP regénératif. On le verra sur une Renault de série à la fin de l'année, mais tout de suite dans la vidéo ci-dessous.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault ; essence-diesel