Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Une version hybride de la Toyota Aygo serait trop chère, mais...

Dim 04/05/2014   —   Le futur n'est pas écrit.
Toyota AygoDidier Leroy, le français qui est à la tête de Toyota Europe, vient de lancer une petite bombe dans une interview à Auto, Motor und Sport. M. Leroy y dit simplement qu'une version hybride de l'Aygo, la plus petite des Toyota en Europe, serait trop chère. Mais il ajoute immédiatement que lorsque la Yaris en était à sa première génération, en faire une version hybride était impensable pour cette même raison de coût. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis lors, et la Yaris hybride est aujourd'hui une voiture qui remporte un joli succès commercial (40 % des ventes de Yaris), sans pour autant être vendue à perte. Une Aygo hybride n'est alors certes pas pour tout de suite, mais son éventualité n'est pas totalement écartée. Ce serait aussi une fantastique opportunité pour Toyota de se distinguer de PSA, avec qui il partage la fabrication de l'Aygo avec les Citroën C1 et Peugeot 108.

Le problème est uniquement une question de coût. Il faut encore réduire le coût du système hybride de Toyota, mais ce serait aussi un méchant coup pour PSA, qui a choisi de développer l'hybride-air, une technologie théoriquement moins coûteuse, mais au potentiel considérablement plus limité. Toyota peut-il le faire ? On ne pariera pas contre...

Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; voitures-hybrides