Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Tests réels pour les semi-conducteurs au carbure de silicium

Dim 01/02/2015   —   Une innovation Toyota.
semi-conducteurs en carbure de siliciumToyota Camry hybride avec semi-conducteurs en carbure de siliciumAméliorer le remplissage, augmenter la pression de suralimentation, les recettes pour obtenir plus de puissance d'un moteur thermique sont bien connues. Avec une propulsion électrique par contre, il y a encore de nouveaux champs à explorer. Toyota en avait découvert un en inventant un nouveau type de semi-conducteurs, en carbure de silicium. Ce n'est pas très excitant un semi-conducteur. Un tout petit truc de rien, on peut en jeter un sur le trottoir, personne ne se baissera pour le ramasser. Mais Toyota promet pourtant que ce seul changement permettrait une réduction sensible de la consommation, puisque 20 % des pertes d'énergie électrique dans une auto (à propulsion électrique) proviennent des semi-conducteurs. Après la théorie, c'est le moment de l'expérimentation réelle. Ce sera dans une Toyota Camry hybride (un modèle non commercialisé en Europe), ainsi que dans un autobus à hydrogène (avec une pile à combustible). Ces nouveaux semi-conducteurs étant les seuls changements apportés aux véhicules, on pourra mesurer précisément le gain offert par cette technologie. Les tests doivent durer un an.


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Toyota ; technologie ; batterie-propulsion-electrique