Profiter de tout MoteurNature





MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

16 années d'expériences pour vous informer.

Recharge rapide : l'Europe du Sud s'engage avec le soutien de Renault et Nissan

Sam 10/02/2018   —   La vraie vie commence à 150 kW.
Renault ZoéPour que l'avenir appartienne à la voiture électrique, il faut qu'elle progresse, mais le drame est qu'en Europe, le progrès n'avance pas partout à la même vitesse. Le réseau Ionity, le réseau e-on, le réseau Allego, tous installent des bornes 150 et 350 kW, mais tous sont... Au Nord de la France. Principalement en Allemagne. C'est toujours la frontière. En Allemagne, la vitesse est libre sur plusieurs milliers de kilomètres d'autoroutes, alors qu'en France, elle est limitée à 130 km/h, et même seulement 110 km/h sur un nombre croissant de portions, voire des départements entiers, comme les Alpes Maritimes.

Et du côté des bornes de recharge, la France est la championne du monde des bornes AC 22 kW, un standard franco-français, lent et indigne, inventé par Renault, adopté par Smart puisque la Smart partage sa plateforme avec celle de la Renault Twingo, mais rejeté par tous les autres constructeurs... Qui voient plus loin, comme les électriciens. L'information était passée inaperçu (mea culpa !), puisque c'était entre les fêtes, le 28 décembre dernier, qu'Enel, l'électricien historique italien (comparable à EDF en France), annonçait qu'il était le coordinateur d'un nouveau réseau E-VIA FLEX-E de bornes 150/350 kW en Europe du Sud.

Il est prévu d'installer 14 bornes en Italie, 4 en Espagne, et 2, seulement deux, pas plus de deux, en France, ce qui est misérable. Mais c'est pour très bientôt, puisque tout doit être construit cette année ci. Ce projet E-VIA FLEX-E est pour moitié financé par des fonds européens, et pour le reste par Enel, EDF, Enedis, Verbund et IBIL, mais aussi des constructeurs : Renault et Nissan. Ce qui est une toute petite surprise pour le premier, puisqu'on sait que Renault est sur une voie de garage avec ses recharges AC lentes (43 kW maxi, encore qu'il serait possible de doubler pour aller à 86 kW AC), mais une énorme surprise pour le second, puisque Nissan était toujours resté fidèle jusqu'à ce jour au standard Chademo, dont il est même devenu le premier promoteur.

On notera donc que l'avenir appartient à la recharge rapide, ce qu'on savait déjà (la recharge à 22 kW est insupportable !), mais aussi au standard Combo, ce qui n'était pas encore tout à fait certain, mais il n'y a plus de doute aujourd'hui.


Laurent J. Masson


Rubrique(s) et mot(s)-clé : Renault-ZE ; borne-recharge-electrique



Dernières actualités de l'écologie automobile :


11-12-2018 — Duster & Kadjar : Renault poursuit le déploiement de son 1300 turbo-essence — SUVs raisonnables.

11-12-2018 — Carlos Ghosn innocent, Nissan seul coupable ? — Chose possible.

10-12-2018 — Skoda Scala : la conformiste — Une Golf avec du plus et du moins.

09-12-2018 — Les Gilets Jaunes proclament avant tout leur amour de l'automobile — Retrait de la loi mobilités !

08-12-2018 — Cousine du 2008, l'Opel Mokka aussi sera électrifiée — N°2, N°3 ou N°4 ?

07-12-2018 — L'héritage Marchionne : la Fiat Panda déclassée au plus bas niveau — Hélas sans surprise.

06-12-2018 — Hyundai Kona & Kia Niro électriques, correction après erreur — Pas si grave.

05-12-2018 — #GiletsJaunes : après s'être fait arnaqué 2 fois, la carte grise à prix unique — Et les imports plus faciles.

04-12-2018 — Skyactiv-X : quand Mazda double Mercedes — Nouvelle Mazda 3.

02-12-2018 — Volkswagen approuve un gazole coupé bio à 33 % — R33 BlueDiesel.

01-12-2018 — e-tron GT Concept : Audi s'abstient encore de concurrencer Tesla — Mais va concurrencer Porsche ?

30-11-2018 — Free2Move : PSA se lance dans l'autopartage à Paris — Avec d'emblée 550 voitures.

30-11-2018 — Kia Soul EV : avec batterie de 64 kWh — Toujours aussi typé.

29-11-2018 — La Nissan Leaf homologuée pour le V2G en Allemagne — Une première.

Rechercher sur ce site

Recherche personnalisée