Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Marché auto français, plus c'est électrique, plus cela se vend

Ven 03/01/2020   —   Branchez, vendez !
Peugeot 2082 214 279 voitures particulières neuves ont été vendues en France en 2019, c'est 1,9 % de plus que l'année précedente, ce qui est très bien. Dans le détail par énergie, ce sont les voitures à essence qui sont très majoritaires, avec 1 281 802 immatriculations. Soit 7,9 % de plus qu'en 2018. C'est le diesel qui souffre, il n'a totalisé que 755 579 immatriculations en 2019, ce qui fait 11,8 % de moins qu'en 2018. Des résultats plus enthousiasmants sont à trouver du côté des automobiles électrifiées.

Les français ont acheté en 2019, 106 840 voitures hybrides (non rechargeables). Pour la première fois, le cap des 100 000 ventes est atteint. C'est une grande victoire pour l'écologie, et pour une technologie dont Toyota s'est fait le champion. La hausse est de 16,3 % par rapport à 2018. Les hybrides rechargeables progressent encore plus nettement, +28 %, mais le volume reste encore faible à 18 592 unités. Et ce sont les voitures électriques qui ont finalement la progression la plus élevée, à 37,7 %, pour atteindre 42 764 voitures zéro émission. Autrement dit, plus une voiture est électrifiée, plus ses ventes augmentent ! Dans la course à la réduction des émissions de CO2, il ne pourrait pas y avoir de meilleure nouvelle.

On signalera aussi les fortes hausses des immatriculations de voitures fonctionnant au superéthanol E85, et au GNV, mais dans les 2 cas, cela partait de très, très bas. Les volumes alors restent faibles.


Laurent J. Masson

Illustration, une Peugeot 208. Elle est disponible au choix avec des motorisations essence, diesel ou électrique.

Rubrique(s) et mot(s)-clé : toutes-les-marques ; commerce-distribution