Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube

Nouveau :

Telegram


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

20 années d'expériences pour vous informer.

Xpeng G9, les premières électriques qui rechargent à 480 kW roulent

Ven 28/10/2022   —   Bientôt en Europe ?
Xpeng G9Pour diminuer le temps de recharge d'une voiture électrique, il n'y a à peu près qu'un seul moyen : augmenter la puissance du courant de recharge. Le plus fort courant que peut accepter une Peugeot e-208 pour se recharger, a une puissance de 100 kW. 130 kW sur une Renault Megane E-Tech, 170 kW sur une Mercedes EQE, 350 kW sur la nouvelle Hyundai Ioniq 6, et 480 kW sur la Xpeng G9. Est-ce un prototype ? Non, c'est une voiture de série commercialisée chez 384 distributeurs en Chine, et les premières livraisons à des clients particuliers viennent de débuter.
Xpeng G9On voudrait dire que cela ne sert à rien, puisqu'il n'y a pas de borne de recharge capable de délivrer un courant aussi fort. Mais si c'est vrai qu'il n'y en a pas en France (les plus puissantes bornes sont de 350 kW), il y en a déjà 5 en Chine, et il est prévu qu'il y en ait 50 avant la fin de l'année, 500 en 2023 et 2000 en 2025. Les chinois avancent à un rythme délirant, et cette G9 vient de gagner le titre de la voiture électrique qui se recharge la plus vite. C'est la Lucky Luke de la recharge, son constructeur est le chinois Xpeng.
Xpeng G9L'Xpeng G9 est un SUV dont les dimensions sont 4,89x1,94x1,68 m. En version propulsion, il reçoit une machine électrique de 230 kW, avec un couple de 430 Nm. Une seconde version ajoute un moteur électrique de 175 kW, avec 287 Nm de couple, sur les roues avants, pour atteindre une puissance totale de 551 ch. La première version accélère de 0 à 100 km/h en 6,4 s, la seconde en 3,9 s. Quant à l'autonomie, avec les très optimistes tests de mesure chinois, elle varie de 570 à 702 km avec une batterie dont la capacité est de 78 ou 98 kWh. Et grâce à une architecture en 800 V, et une gestion de la batterie très fine, l'auto peut se recharger à un courant de 480 kW, pour permettre de récupérer quelques 200 km d'autonomie en 5 minutes. Ou passer de 10 à 80 % en 20 minutes.
Xpeng G9On avait l'habitude de dire que les voitures asiatiques étaient de pâles copies des productiones européennes, il va peut-être falloir s'habituer à voir des chinoises avec des caractéristiques supérieures à celles des meilleures européennes. Les prix en Chine vont de 309 900 à 469 900 yuans (~43 000 à 65 200 €). Cette Xpeng G9 serait disponible en Norvège dans le courant de 2023.



Rubrique(s) et mot(s)-clé : voitures-chinoises ; voiture-electrique