Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

21 années d'expériences pour vous informer.

De Jeep à Maserati, l'architecture STLA Large

Sam 20/01/2024   —   Et Dodge, Alfa Romeo...
architecture STLA LargeLes constructeurs ont toujours apprécié de pouvoir partager des composants entre différents modèles. On se souviendra qu'il y a 40 ans, la Citroën CX, la Peugeot 505 et la Renault 20 avaient le même moteur, le 2 litres Douvrin. Les constructeurs partagent aussi de longue date des chassis, et plus récemment, Volkswagen avait développé son architecture MQB (Modularer Querbaukasten), où il est désormais question d'un ensemble modulaire de pièces, chassis et moteurs, avec lesquels le groupe VW a pu développer des voitures aussi différentes que l'Audi TT et la Volkswagen Golf, ou la Skoda Superb. Stellantis semble être allé encore plus loin avec sa nouvelle architecture STLA Large. Sur cette base, il sera possible de concevoir des voitures à traction avant, ou des propulsions, ou encore des tractions intégrales. Les motorisations pourront être conventionnelles, avec un moteur essence, ou électriques. Et là, le groupe propulseur pourra être en 400 volts, ou en 800 volts. A notre humble avis, en 2024, Stellantis aurait pu standardiser le 800 volts. Peut-être dans quelques années...
architecture STLA LargeCôté chiffres, Stellantis annonce un empattement de 2,87 m à 3,07 m (pour comparer, une BMW série 5 a un empattement de 3 m, une série 7 : 3,22 m) pour des autos d'une longueur de 4,76 m à 5,13 m. La garde au sol sera variable de 140 à 288 mm, car cette architecture modulaire STLA Large servira aussi bien à des voitures sportives, qu'à des véhicules tout-terrain. Les performances des versions électriques pourront être très élevées, avec une accélération de 0 à 100 km/h qui pourra ne demander que 2 secondes, et l'autonomie pourrait atteindre les 800 km selon le constructeur. Un chiffre dont on peut déjà douter, puisque les batteries sont annoncées avec des capacités comprises entre 85 et 118 kWh. Il est difficile d'imaginer une auto électrique dotée d'une batterie de 118 kWh pesant moins de 2 tonnes, elle en fera plutôt nettement plus, et il est tout aussi difficile d'imaginer une voiture de plus de 2 tonnes consommer moins de 15 kWh/100 km. Mais 700 km seront déjà bien, surtout qu'il sera possible de recharger à un courant jusqu'à 270 kW. Mais là, on peut déjà signaler qu'il y a des voitures commercialisées qui font mieux...
architecture STLA LargeLa première voiture de série à utiliser cette architecture STLA Large sera la Dodge Charger, elle sera suivie de la Jeep Wagoneer S. Aux Etats-Unis, où il y a urgence, puisque Stellantis n'y vend encore aucun modèle électrique. En Europe, STLA Large servira aussi chez Alfa Romeo et Maserati, et c'est au premier abord choquant, qu'une vulgaire Jeep ait les mêmes dessous qu'une prestigieuse Maserati, mais que les clients de la marque italienne soient rassurés, la Jeep ne sera pas moins chère que la Maserati. Ou très peu... Il reste qu'il n'est pas garanti qu'une telle versatilité permette de bien optimiser tel ou tel modèle. A priori, et même si cela coûte plus cher, les architectures fermées, conçues pour une application unique et précise, sont supérieures.


Laurent J. Masson

Etes-vous choqué(e) qu'une Jeep et une Maserati puissent reposer une même base technique ?



Rubrique(s) et mot(s)-clé : Stellantis ; voiture-electrique ; essence-diesel