Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

L'édition 2003 du Challenge Bibendum

Au départLa course à l'écologie

C'est une fois par an, mais la pollution automobile étant un problème global, ce n'est jamais au même endroit. Alors si c'était en Europe l'année dernière (de Hockenheim à Paris), et que ce sera en Asie l'année prochaine, c'était cette année aux Etats-Unis, en Californie. Le Challenge Bibendum, pour ceux qui ne connaissent pas, est une compétition de voitures écologiques. Peuvent participer aussi bien les prototypes des voitures du futur que des voitures de série d'aujourd'hui, à la condition toutefois que ces automobiles soient significativement moins polluantes que la moyenne. Les règles sont en effet suffisament souples pour montrer que les constructeurs font des efforts concrets pour lutter contre la pollution, et c'est ce qui a permis à Peugeot de participer avec une 607 HDI à FAP, mais les vedettes sont bien évidemment les voitures à pile à combustible (PAC).

Le départ7 énergies étaient représentées lors de cette édition 2003. Le carburant sans plomb du commerce pour commencer, puis le gazole, ensuite les bio-carburants, les carburants gazeux, gaz de pétrole liquéfié (GPL) et gaz naturel (GNV), et bien sur l'hydrogène (sous forme gazeuse, mais également liquide), et enfin l'électricité. Et des autos qui utilisaient l'énergie électrique, on pouvait opérer une distinction entre les différentes manières de la stocker : batteries au plomb, Nickel-Cadmium, Nickel-Metal hydrure, Llithium-Ion, toutes les technologies (et donc aussi tous les prix) étaient en action. On voit ainsi au départ (photo ci-contre) d'abord une voiture électrique, une Nissan Hypermini (alimentée par des batteries Lithium-Ion, c'est probablement la voiture électrique la plus sophistiquée au monde, mais tant sa production que son développement ont été gelés), suivie d'une Toyota Camry PZEV (soit une Camry avec un échappement, une injection et une électronique moteur améliorés pour polluer moins) et derrière, l'une des stars : une Toyota FCHV.

Mercedes F-CellAvec un plateau de 16 voitures fonctionnant à l'hydrogène (14 autos à PAC et 2 voitures à moteur thermique), le Challenge Bibendum peut désormais s'enorgueillir d'être un champion de la promotion de l'hydrogène, mais quel dommage que les médias audiovisuels n'aient pas couvert cet évenement comme ils auraient dû... Au sujet des PAC, un progrès notable était que toutes les voitures fonctionnaient à l'hydrogène pur. Lourds, complexes, et lents à mettre en route, les réformeurs sont oubliés. Mais une petite surprise était qu'il n'y avait qu'une seule voiture dont le réservoir contenait de l'hydrogène liquide, une GM Hydrogen 3 (notre article), mais c'est essentiellement dû à l'absence des BMW à hydrogène (le constructeur de Munich participait néanmoins avec des modèles diesel en partenariat avec Bosch).

Toyota FCHVDaimlerChrysler avait mis les petits plats dans les grands et participait avec pas moins de 12 voitures, de la F-Cell à PAC à des voitures de série comme une Mercedes E320 CDI ou une smart turbo-diesel. On remarquait aussi la présence d'un autobus Citaro, à PAC, identique à ceux du programme CUTE initié à Madrid (notre article), c'était la première fois que des véhicules utilitaires participaient au challenge Bibendum, ce sera désormais habituel. Toyota était lui aussi venu en force, et pour tous les badauds, ce devait faire une forte impression que de voir 4 FCHV (notre article) réunis. L'époque de la production en masse serait-elle déjà venue ? Seules 2 de ces autos participaient effectivement à la course (les modèles avec des autocollants sur les portières), mais venant avec 4, Toyota était sûr de faire une grosse impression, d'autant qu'une nouvelle Prius était aussi de la fête, et qu'il s'agit là d'une auto de série.

Hyundai Santa Fe à PAC et Chrysler Voyager turbo-dieselPotentiellement une voiture de série, la Ford Focus à hydrogène attirait aussi bien des regards, même s'il ne s'agissait pas d'une voiture à PAC. Ford participait en effet avec 4 Focus à hydrogène, 2 avec une pile à combustible, des versions améliorés des autos qui participaient l'année dernière et, nouveauté, 2 Focus à moteur thermique alimenté à l'hydrogène. Assez proche des Focus de production, ce modèle devrait être produit en quelques exemplaires pour faire un test réel d'usage de l'hydrogène, à beaucoup moins de frais que s'il s'agissait de voitures à PAC. Auquel on revient avec Hyundai. Le Santa Fe, ci-contre, est très au point, et quelques exemplaires entreront en service en Corée du Sud l'année prochaine.

AC Propulsion TzeroA côté des grands constructeurs, le Challenge Bibendum est aussi l'opportunité pour des petites structures de faire valoir leurs compétences. Ainsi AC Propulsion, une entreprise dédié au développement du véhicule électrique, qui a eu l'honneur de voir sa voiture être la plus performante de tout le plateau. Cette voiture, ni hybride et sans PAC, un prototype électrique pur (le Tzero, photo ci-contre), alimenté par un pack de 6800 batteries Lithium-Ion de 43 g chacune (c'est de la folie, mais c'est moins couteux qu'une batterie unique de même capacité), était plus nerveuse, plus rapide et freinait mieux que toutes les autos à PAC. Son constructeur était très fier d'annoncer pareil résultat, mais il faut préciser immédiatement que ce roadster, carrosserie en résine, vitres en lexan, baquets compétition ultra-légers, et dénué de tout accessoire de confort, ne répond pas du tout aux exigences de sécurité auxquelles s'astreignent Toyota ou DaimlerChrysler, et dont les autos à PAC répondent à toutes les normes internationales. Ce qui avec l'équipement (vitres électriques, air conditionné, moquettes, matériaux insonorisants, etc...), les fait quasiment 2 fois plus lourdes.

Mercury Sable DavisAutre projet retenant l'attention, la Mercury Sable (photo ci-contre) préparée par les étudiants de l'université de Davis. Cette voiture était à l'origine dotée d'un 6 cylindres de 3 litres, les étudiants ont remplacé cette mécanique par un tout petit moteur de 500 cm3, accouplé à un puissant moteur électrique. Ainsi modifiée, et grâce à une électronique de gestion ultra-sophistiquée, cette grande berline 5 places consommerait désormais moins de 2 litres aux 100 km. Des contacts sont d'ores et déjà établis entre les étudiants (et leurs professeurs) et plusieurs constructeurs. On remarquait aussi un camion diesel bicarburation, puisqu'il acceptait également le gaz naturel (pas courant pour un diesel...), ainsi qu'un véhicule pouvant fonctionner aussi bien au méthane, qu'à l'hythane (merveille de l'électronique commandant une injection directe).

On voyait donc que les choix techniques pour aller à la voiture propre sont multiples, et tous les participants sont repartis avec plein de nouvelles idées, c'était là le but. Tandis que la principale chose à retenir de cette édition 2003 était que pour la première fois, l'hydrogène prédominait, ce ne sera pas la dernière.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


29-03-2020 — Coronavirus : quand les toilettes payantes deviennent gratuites — Pour voir le positif.

28-03-2020 — Confinement : c'est interdit de rouler mais c'est tellement bon — Le bon côté de la situation présente.

27-03-2020 — Renault donne des Clio aux personnels soignants — Des essences plutôt que des électriques ?

27-03-2020 — 1723 km en 24 heures sur une Harley Davidson Livewire électrique — Michel Von Tell, un suisse très rapide.

26-03-2020 — 15 millions d'hybrides Toyota — Un succès mondial !

26-03-2020 — Ford a trouvé comment fabriquer des respirateurs en grande série — Les constructeurs contre le coronavirus.

25-03-2020 — Après 22 ans de télétravail... — Expériences vécues.

25-03-2020 — Coronavirus : faire son plein ou brancher, les précautions à prendre — Eviter la contamination.

24-03-2020 — Le poids lourd Toyota-Hino à hydrogène vise les 600 km d'autonomie — 25 tonnes.

24-03-2020 — Porsche se demande qui veut d'une sportive électrique ? — La réponse n'est pas évidente.

23-03-2020 — La Hyundai Elantra hybride annonce l'i30 hybride — Pour 2022 ?

22-03-2020 — Rétrofit : Volkswagen s'y essaie avec un minibus T1 — Minibus rétro zéro émission.



Nos derniers essais :


Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
Hyundai Ioniq EV, prise en mains
— Des arguments renforcés pour cette électrique.

Hyundai ; voiture-electrique
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides