Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

18 années d'expériences pour vous informer.

Detroit 2004 : les années 60 au XXI° siècle

Ford BroncoToujours rock'n roll

L'économie américaine va bien. La production industrielle est en hausse, le vilain Saddam Hussein est en prison, Britney Spears s'est mariée, les américains sont contents. Les immatriculations de voitures neuves sont donc en hausse, et cela devrait se poursuivre tout au long de l'année 2004. Bref, tout va bien, et les constructeurs américains se recroient dans les années 60, que font-ils alors sinon ce qu'ils faisaient à pareille époque, soit ressortir de nouveaux modèles, toujours plus gros et toujours plus puissants. C'est ainsi que le dernier pick-up de Ford est plus gros qu'il n'a jamais été, que ce même constructeur sort une nouvelle édition avec moteur 300 ch de sa Mustang, que Chevrolet présente une nouvelle Corvette qui fait pas moins de 400 ch, et la palme revenant à Chrysler, qui après la Viper de 500 ch de l'année dernière, présente un concept-car ME Four Twelve de 850 ch (!), avec une vitesse de pointe de 400 km/h (oups !).

Jeep TreoPar contre question technologie, la Mustang modèle 2005 est toujours avec un essieu rigide, il n'y a que 2 voitures à piles à combustible d'exposées, l'une étant la Toyota Fine-N (notre article), l'autre la Jeep Treo (photo ci-contre, mais on voit que c'est plus une voiture de golf qu'une véritable automobile, surtout aux yeux des américains), ces 2 modèles étaient au salon de Tokyo il y a 3 mois, et... les amateurs d'hybride n'ont pas grand chose non plus à se mettre sous la dent sur les stands des constructeurs américains. Le futur Ford Escape hybride sera certes mis en production avant la fin de l'année, mais le constructeur disait déjà cela l'année dernière... Ford ajoutant cependant que cette année, sa plus grande maitrise des technologies hybrides lui permettra bien vite de revenir sur ses investissements, pour faire de cette auto un modèle profitable.

Mercedes Classe S hybrideCe n'est pas vraiment mieux à la Genaral Motors, puisque si GM indique qu'il commercialisera des pick-ups hybrides en 2004, ces véhicules ne seront pas disponibles pour le grand public. Pour un temps encore indéterminé, ils seront réservés aux acheteurs de flotte... Il ne s'agit pourtant que d'un hybride léger, puisqu'il consiste en un système d'alterno-démarreur avec un moteur électrique de 14 kW, on prévoit d'accoupler aux gros pick-ups Silverado du groupe, en accord avec un gros moteur V8 de 270 ch. Officieusement, ce serait pour donner à GM le temps de peaufiner sa technologie avant de la mettre à la disposition de tous. Il en va de même pour les systèmes électroniques de déactivation des cylindres. GM prévoit d'en doter 2 millions de véhicules à l'horizon 2008, mais ils ne seront disponibles que sur les modèles 2005. Un système avec le même objectif équipait déjà cetaines Cadillac en 1980, ce n'était pas fiable, mais avec l'électronique d'aujourd'hui, ce doit l'être, et l'économie escomptée (par la déactivation d'un cylindre sur 2 dans un V8 tournant à charge partielle) serait de 6 à 8 %. Chrysler équipera aussi bientôt ses moteurs V8 d'un système analogue.

Mercedes Vision GTSLa seule originalité écologique venant d'un constructeur américain était donc à trouver du côté du Bronco (photo du haut). Il s'agit d'un concept-car reprenant le look d'un ancien tout-terrain de Ford (fabriqué sous sa forme originale de 1965 à 1977), il est motorisé par un petit (pour les USA) 4 cylindres turbo-diesel de 2 litres (celui des Ford Mondeo), équipé d'un système d'injection d'oxyde nitrique (N2O). L'idée est qu'en temps normal, ce véhicule jouit de l'économie d'utilisation d'un bon turbo-diesel, mais que lorsqu'on a besoin de puissance, le kit N2O vient rajouter 50 ch. Intéressant, mais la technique n'a rien de nouveau, et elle suppose la mise en place d'un réseau de distribution de bouteilles de N2O... On notait aussi une boite de vitesses à variation continue (meilleure exploitation de la puissance du moteur) en option sur la nouvelle Ford Five Hundred, et c'en était tout pour trouver un quelconque rapport avec l'écologie sur tout ce que les stands des constructeurs US avaient à offrir. Côté européen, DaimlerChrysler sauvait l'honneur avec pas un, mais 2 hybrides Mercedes (2 photos ci-dessus). Le premier est une berline classe S, que peu de gens remarquent, car elle est visuellement identique au modèle de série, et le second est un prototype extrapolé d'une future voiture de série (attendue pour 2005, version hybride peut-être pour 2008), la Vision GST.

Lexus RX400hLa plus originale est pourtant la classe S, car cette auto est équipée de 2 moteurs électriques, montés sur le même axe que la boite de vitesses et le moteur thermique. On trouve donc dans l'ordre : un moteur V6 à essence, suivi d'un premier moteur électrique, qui est accouplé à un embrayage, qui embraye un second moteur électrique, qui est lui est relié à la boie automatique qui transmet la puissance de l'ensemble aux roues arrières. Ouf ! Le système hybride du Vision GST apparait alors presque classique, avec un V8 diesel travaillant en parallèle avec un moteur électrique unique pour donner une puissance totale de 314 ch, alors que les 3 moteurs de la classe S hybride donnent 309 ch. Mais c'est avec de tels exemples qu'on mesure combien la mise au point d'une voiture hybride est longue et complexe. Et le champion de l'hybride, Toyota, ne dira pas le contraire.

Toyota HighlanderLe géant nippon était à Detroit sous tous les feux du fait de l'élection de sa Prius au titre convoité de voiture de l'année (notre article), et il présentait rien de moins que 3 autres hybrides ! Deux étant des voitures de série, il s'agit du Lexus RX400h, qui est un S.U.V. hybride de luxe (ci-dessus), et du Highlander hybride (que l'on reconnait car il sert assi de base au FCHV), un S.U.V. hybride pour les familles, puisqu'il est disponible en éxécution 7 places. Dans les 2 cas, ces voitures existent déjà en motorisation conventionnelle, et les versions hybrides viendront s'ajouter au catalogue à compter de novembre. Ces nouvelles motorisations comptent 3 moteurs, on trouve d'abord à l'avant le moteur thermique, avec un moteur électrique et une transmission à variation continue, c'est donc très proche du shéma de fonctionnement d'une Prius, et l'auto est une traction avant. Mais en plus, il y a un second moteur électrique à l'arrière, qui vient donner sa puissance aux roues arrières quand on le lui demande, pour faire de l'auto une traction intégrale. Sans oublier un troisième moteur électrique, montée à l'avant, qui sert de générateur...

Toyota FTXCourse à la complexité ? C'est en fait une course à la puissance, car le moteur électrique principal du Lexus RX400h tourne à 12000 tr/mn en 650 V ! Il va probablement falloir s'habituer à ces hauts voltages, car partant du principe que plus un véhicule est lourd, plus le gain de l'hybridation sera grand, Toyota présentait une version de la prochaine génération de son gros pick-up. Ce véhicule, le concept FTX (ci-contre), large de 2,10 m (il ne sera pas importé en Europe, et encore moins au Japon), chaussé de roues de 22 pouces, et que l'on imagine assez mal dans les mains d'un militant écologiste, se veut pourtant vert puisqu'il annonce une future motorisation hybride (de caractéristiques encore inconnues, mais forcément impressionnantes au vu de la masse de l'engin) sur le segment. La production du modèle de base est prévue pour fin 2005 dans la nouvelle usine de San Antonio (au Texas), avec une motorisation hybride qui devrait suivre sous 18 mois.

Honda AccordC'était à la mi 2002 que Toyota a dit qu'il allait doter tous les modèles de sa gamme d'une variante hybride à l'horizon 2008/2010, on ne peut que conseiller à ceux qui en doutaient de ne plus en douter. Mais le seul à suivre à faible distance est pour l'instant Honda. La nouvelle voiture n'était pas exposée, mais le constructeur a annoncé officiellement par son président qu'une Accord hybride serait commercialisée avant la fin de l'anne. Il ne s'agit pas de l'Accord européenne, mais de la version américaine (ci-contre), elle existe en 4 et 6 cylindres, et curieusement, c'est la version 6 cylindres qui a été choisie pour être équipée d'un ensemble hybride. Cela parce qu'Honda fait le choix de la performance, et ce futur modèle aurait l'économie d'utilisation d'une Civic, d'autant plus qu'il sera aussi équipé d'un système de déactivation des cylindres, mais donc avec des performances supérieures à toutes les autres Accord... On en a déjà l'eau à la bouche.

Mitsubishi Concept- EMais l'auto la plus excitante du salon est incontestablement une Mitsubishi, la Concept E. Il s'agit d'un concept-car préfigurant la prochaine génération de l'Eclipse. Cette voiture est à la base une traction avant, équipée d'un moteur V6 de 3.8 litres, qui délivre une puissance de 270 ch. C'est déjà bien. Mais pour le grand-prix des feux rouges, les ingénieurs Mitsubishi ont ajouté un moteur électrique de 150 kW (!), qui transmet sa puissance aux roues arrières. L'auto serait déjà bien au point, et plusieurs tests ont été réalisés avec des temps d'accélération étonnants (mais non encore divulgués). Si cette voiture est produite, et elle peut l'être, il s'agirait du premier hybride axé sur la performance et non l'économie. On s'interroge bien sûr sur les batteries (comment stocker l'électricité nécessaire à faire tourner un moteur de 150 kW ?), ce sont des Li-ion, mais quel est leut coût ?

Avec ensuite même Nissan qui se met enfin aussi à l'hybride, et qui annonce une Altima (modèle non vendu en Europe) ainsi équipé pour 2005, la Ford Mustang, avec son V8 essence à 3 soupapes par cylindre et 300 ch transmis aux roues arrières par un pont rigide, fait vraiment figure de dinosaure. C'est une relique des sixties, tout le monde en est convaincu, et cela ne l'empêchera pas de bien se vendre, car pour beaucoup de gens, c'est un atout, mais pour combien de temps ?

En 2003, pendant un mois, le groupe Toyota a vendu plus de véhicules que le groupe Ford, et lors d'une conférence presse, Takeo Fukui, le président de Honda a précisé que la recette du succès de son entreprise était « de ne pas imiter les autres ». En créant une pile à combustible capable de fonctionner par moins 20° C, Honda assurément n'a copié personne : Honda a innové. Comme Toyota, Mercedes ou Mitsubishi. Mais si les constructeurs américains ne savent que répéter ce qu'ils faisaient il y a 40 ans (on voit Ford ressortir la GT40, Lincoln, un cabriolet avec un look identique à son modèle fétiche de 1961, Chrysler son V8 Hemi, GM, la Pontiac GTO...), il n'y a rien de plus logique à ce qu'il se fassent doubler par ceux qui innovent.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


02-07-2020 — Le Volkswagen Tiguan GTE hybride rechargeable aura 245 ch — De plus en plus haut de gamme.

02-07-2020 — Le succès payé des électriques — Hélas, pas durable.

01-07-2020 — Un tout nouveau moteur pour la Skoda Octavia G-TEC au GNV — Pas branché, mais au top.

01-07-2020 — Citroën C4, une vraie Citroën comme on l'attendait — Pluri-énergie.

30-06-2020 — Le pick-up électrique Nikola Badger ouvert à la réservation — Surtout pour les américains.

28-06-2020 — Ford F-150 : le symbole de l'Amérique passe à l'hybride — Un pas en avant.

27-06-2020 — Fiat 500 : une série spéciale pour être compétitive — France Edition.

26-06-2020 — Quand une laverie ridiculise le réseau Ionity — La modernité pas là où on l'attend.

25-06-2020 — Mokka : Opel change tout et attaque — Arme de conquête.

24-06-2020 — BMW va presque généraliser le smartphone comme clé — Le premier, mais pas le dernier.

24-06-2020 — La Jaguar I-Pace rechargera et divertira plus vite — Evolution de l'espèce.

23-06-2020 — Mercedes serait le premier avec une batterie solide ? — Mais pas sur une voiture.



Nos derniers essais :


Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
Peugeot 3008 Hybrid4 300 ch - Essai détaillé
— Le charme discret de l'écologie canaille.

Peugeot ; voitures-hybrides-rechargeables
Peugeot e-208 - Essai détaillé
Peugeot e-208 - Essai détaillé
— La plus fun des petites électriques.

Peugeot ; voiture-electrique
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
Ford Puma EcoBoost 155 ch Hybrid 48V
— Un SUV sportif hybride ? Une auto couteau suisse.

Ford ; voitures-hybrides
Seat Arona TGI au GNV
Seat Arona TGI au GNV
— La voiture au gaz de monsieur tout le monde.

Seat ; biogaz-biomethane-GNV-renouvelable
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
Suzuki Vitara & S-Cross Hybrid 48V
— Prises en mains, un système léger mais efficace.

Suzuki ; voitures-hybrides
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
Lexus ES300h hybride, essai détaillé
— A la fois une citadine et une routière.

Lexus ; voitures-hybrides
Audi e-tron - Essai détaillé
Audi e-tron - Essai détaillé
— Impressionnante à plus d'un titre.

Audi ; voiture-electrique
Seat Mii Electric, prise en mains
Seat Mii Electric, prise en mains
— La première électrique vraiment abordable.

Seat ; voiture-electrique
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation