Profiter de tout MoteurNature

Twitter

Youtube


MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

22 années d'expériences pour vous informer.

Ford Escape hybride, enfin Toyota n'est plus seul !

Ford Escape hybrideUne voiture de série

De tous les salons autos, celui de New York, n'est ni le plus grand, ni le plus prestigieux, mais c'était pourtant important que Ford le choisisse pour présenter la version définitive de son nouveau modèle Escape hybride. En effet, c'était là qu'un an plus tôt, la Toyota Prius II avait été présentée (notre article), avant sa commercialisation en septembre 2003 (au Japon), tandis que la Ford hybride sera disponible à compter de septembre 2004 (aux USA). Voilà une grande nouvelle : Ford se met au rythme de Toyota ! Mais qu'il en a fallu du temps pour en arriver là ! Depuis la première présentation d'un Ford Escape hybride, voiture de production, au salon de Detroit 2003 (notre article), et l'exposition du concept-car qui l'annonçait, en janvier 2001 au salon de Los Angeles, il y en a eu du temps passé, non seulement à parfaire le développement de l'auto, mais aussi à débattre de l'opportunité de fabriquer des voitures hybrides...

Ford Escape hybrideHeureusement, toute ambiguïté sur ce sujet est aujourd'hui levée, et Ford se veut désormais un ardent défenseur de la technologie hybride. La preuve, alors que ce nouveau modèle est à peine présenté, Ford en annonce déjà 2 autres (pour le marché américain) d'ici 2006 (millésime 2007). Et peut-être plus important dans l'immédiat : pour contrer Toyota qui offre une garantie de 8 années sur les éléments hybrides de sa Prius (notamment le pack de batteries), Ford va faire... de même. 8 ans de garantie sur le pack de batteries, sur la transmission à variation continue, et sur le contrôleur DC/DC. Ce que cela signifie, c'est que pour le prochain constructeur à mettre sur le marché une voiture hybride, il faudra faire de même sous peine d'être immédiatement classé comme moins bien que Toyota et Ford...

Ford Escape hybrideFord copie Toyota, pour la garantie, mais pour tout le reste aussi. Car s'il est vrai qu'il y a multitude de manières de faire une auto hybride, ce sont les meilleures manières que Toyota a choisi pour sa Prius. Si Ford veut faire aussi bien, c'est difficile de faire sans reprendre une technologie déjà utilisée par Toyota. Le constructeur américain a certes déposé près d'une centaine de brevets pour le développement de cet Escape hybride, mais les ingénieurs de Toyota en avaient déposé 300 avant que ne sorte la Prius I... Et ils en ont redéposé 530 pour le Hybrid Synergy Drive de la Prius II... Cela deviendra de plus en plus difficile de développer une voiture hybride sans recourir à une solution technique appartenant aux japonais (Honda aussi a déposé des centaines de brevets)., et Ford n'a pas su y couper.

Ford Escape hybrideSimilaires dans ses principes à une Prius, le Ford Escape utilise comme elle un moteur thermique à 4 cylindres en ligne. C'est un 2.3 litres à 16 soupapes, il délivre 153 ch à 5800 tr/mn en usage classique, mais dans cette application hybride, sa puissance a été ramenée à 133 ch, au régime bizarrement plus élevé de 6000 tr/mn. La raison de cette baisse de puissance avec un rendement pourtant amélioré se situe dans l'adoption du cycle Atkinson (toujours comme la Prius), pour un fonctionnement plus doux, et une faculté de démarrage en seulement 0,4 secondes. Quant au moteur électrique (fabriqué par Toshiba) il délivre une puissance de 65 kW. Les 2 ensemble dependant, la puissance ne dépasserait jamais les 155 ch, du fait que la centrale de gestion électronique empêche les 2 moteurs de donner ensemble toute leur puissance (comme sur le Lexus RX400, parce que le rendement n'est alors pas bon).

Ford Escape hybridePlus gros moteurs et aussi plus gros pack de batteries, l'Escape hybride utilise un pack de NiMH d'où sort un courant de 330 V, mais la capacité de ce pack n'a bizarrement pas encore été révélée. Il semblerait d'ailleurs que la volonté de Ford ne soit pas pour le moment de noyer les clients potentiels sous une pluie d'informations techniques, mais plutôt de les convaincre par des images fortes. Au salon de New York, c'est ainsi Bill Ford himself (photo ci-dessus et ci-contre) qui a présenté ce Ford Escape hybride. Le CEO de Ford avait fait l'actualité quelques jours plus tôt, car on lui prête d'avoir accepté le principe d'une hausse des taxes sur le carburant de 50 cents/gallon. C'est interprêté comme un soutien indirect au candidat démocrate John Kerry (qu'on sait favorable à cette nouvelle taxe), alors que le projet d'une nouvelle déduction fiscale aux acheteurs de voitures hybrides a été enterré par l'administration Bush.

Ford Escape hybrideOn se souvient aussi qu'avant qu'il ait été appelé à diriger l'entreprise qui porte son nom, Bill Ford avait plusieurs fois exprimé sa sympathie pour des causes liées à l'environnement. Bill Ford fut donc convaincant lors de sa conférence de presse, mais cela n'a pas empêché qu'au même moment, dans la rue, des manifestants demandaient l'arrêt de la production des plus gros modèles tout-terrain de Ford, maintenant que le constructeur de Dearborn sait faire des autos écologiques... Et pour prouver les vertus écologiques de son nouveau modèle, Ford a eu l'idée d'organiser un test de consommation totale en zone urbaine. C'est cela l'image forte, et cela consiste en la chose suivante. On a lâché dans Manhattan un Escape hybride avec le plein d'essence, et le but était de le faire rouler jusqu'à vider le réservoir, sans sortir de Manhattan, pour profiter au maximum de l'hybridation, dont on sait que c'est dans le traffic que ses vertus sont les plus grandes.

Ford Escape hybridePour faire cela bien, et pour que les photographes aient de quoi s'exciter, l'opération avait été organisée avec des mannequins (de l'agence Ford of course, photo ci-dessus), et on était donc certain qu'il ne s'agissait pas de chauffeurs professionnels. L'expérience est donc renouvelable, et ses résultats furent que les jolies demoiselles ont roulé pendant 37 heures (elles se relayaient) avant de tomber en panne séche. Distance parcourue : 926 km, avec un réservoir d'une contenance de 56.7 litres. Soit une moyenne de 6.12 l/100 km. Pour un break tout-terrain de 4.38 m de longueur, 1.78 m de largueur, plus de 1500 kg à vide, et capable d'accueillir sans peine 5 personnes, c'est plus qu'excellent. On note que le test a dû se réaliser avec la voiture tout le temps en traction avant (la transmission intégrale ne s'enclenche automatiquement qu'en cas de besoin, par exemple une perte d'adhérence), mais cela n'enlève aucune valeur à l'exploit. Le marketing Ford peut donc se permettre de photographier l'auto au milieu d'un champ d'éoliennes, mais on aimerait aussi qu'ils viennent vendre ce modèle en Europe. Il n'y a hélas aucune confirmation sur ce sujet pour le moment.



Rechercher sur ce site :



Dernières actualités de l'écologie automobile :


17-06-2024 — Les anciennes de plus en plus populaires à Madine — Une des plus grosses rencontres de France.

17-06-2024 — La Jeep Renegade aurait des cousines chez Citroën et Fiat — Descente en gamme.

16-06-2024 — L'autorité de la concurrence ne veut pas faire de vagues — La question des bornes de recharge.

15-06-2024 — Fiat Grande Panda, changement de segment — Détestable rationalisation.

14-06-2024 — Alpine A290 : le plus grand pari de Renault — Beaucoup de promesses.

13-06-2024 — Electriques chinoises : l'Europe se montre technocratique et peureuse — Il faut changer d'Europe !

12-06-2024 — Toyota Hilux à hydrogène, c'est l'heure des tests — Un bon départ.

12-06-2024 — Hyundai Inster, la petite coréenne électrique aura de l'autonomie — Ce ne sera pas qu'une citadine.

11-06-2024 — La Turquie ajoute une taxe de 40 % aux voitures chinoises — Ne pas laisser faire.

10-06-2024 — Nouvelle Fiat 500 essence, le sauvetage interdit après l'erreur tactique — Exemple à ne pas suivre.



Nos derniers essais :


Essai détaillé Toyota bZ4X AWD
Essai détaillé Toyota bZ4X AWD
— Le futur de la Prius est prometteur !

Toyota ; voiture-electrique
Prise en mains Suzuki Swift
Prise en mains Suzuki Swift
— L'indispensable citadine essence abordable.

Suzuki ; faible-consommation
Essai détaillé MG4 XPower 435 ch
Essai détaillé MG4 XPower 435 ch
— La meilleure sportive du quotidien.

MG ; voiture-electrique
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
Essai détaillé Jeep Avenger électrique 156 ch
— Elle est trop belle, on la marie au premier regard.

Jeep ; voiture-electrique
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
Essai détaillé Citroen C5 Aircross hybride 136 ch
— Un mild hybride qui est presqu'un full.

Citroen ; voiture-hybride
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
Dacia Jogger Hybride 140 ch - Essai détaillé
— Elle demande peu, elle donne beaucoup.

Dacia ; voiture-hybride
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
BYD Seal électrique AWD 530 ch - Prise en mains
— La Tesla Model 3 battue, et pas qu'elle.

BYD ; voiture-electrique
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
Opel Corsa 156 ch - Prise en mains
— Petite voiture, mais gros arguments.

Opel ; voiture-electrique
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
Nissan Ariya 87 kWh - Essai détaillé
— Une vraie japonaise, avec une grande autonomie.

Nissan ; voiture-electrique