Bienvenue sur MoteurNature
Pour faire vivre notre rédaction, et vous offrir le meilleur contenu, nous avons besoin que vous acceptiez les cookies de nos régies publicitaires. Nous vous en remercions par avance.
Notre rédaction n'utilise aucun cookie (des petits fichiers texte). MoteurNature est l’un des très rares sites à pouvoir s'en passer totalement. Les seuls cookies liés à la visite de notre site sont les suivants.
Cookies des régies publicitaires
Ils permettent aux régies de vous proposer des contenus proches de vos centres d’intérêt. Ils assurent le financement du site.
ON OFF
Cookies des réseaux sociaux
Ils vous permettent de partager nos articles sur les réseaux sociaux dont vous êtes membre sans formalité.
ON OFF




Profiter de tout MoteurNature




MoteurNature
Toute l'actualité de la voiture verte depuis 2002.

17 années d'expériences pour vous informer.

Le challenge de design écologique et responsable du salon de Los Angeles

L'imagination au pouvoir

Le salon de l'auto de Los Angeles n'a pas une réputation à la hauteur de la ville qui l'héberge. C'était la faute à sa tenue simultanée avec le salon de Detroit, mais le calendrier a changé cette année. Il ouvrira ses portes le 1er décembre (alors que celui de Detroit est en janvier), on ne pourra donc plus publier de reportage unique sur les 2 salons américains, et on ne pourra plus ignorer le Los Angeles Design, une conférence de designers auto qui se tient conjointement, avec le challenge qui lui est associé, et dont c'est la troisième année.

On participe en venant avec un carton à dessins. Des 9 voitures présentées, affichées ici par ordre alphabétique, aucune n'existe. Ce sont des voitures virtuelles, pour exprimer le futur de l'automobile, tant en terme de style, que de technique, avec une forte valeur écologique ajoutée. Car faire quelques esquisses ne suffit pas, les participants doivent aussi expliquer, et pouvoir justifier des implications techniques de leurs choix stylistiques. Et vice-versa. Si un constructeur présente une esquisse de voiture électrique avec des moteurs-roues, le designer doit pouvoir dire où il a prévu de positionner les batteries, et on doit voir des jantes de grand diamètre, avec de larges passages de roues.

Les projets présentés ne sont pas fous, ils sont tous plausibles à 10/20 ans. Le premier dans l'ordre est l'Acura FCX 2020 Le Mans (Acura est la marque de luxe d'Honda pour le marché américain), c'est un projet de voiture de course à hydrogène. On l'appelle aussi NHR-1, pour Nano Hydrogen Racer. Par l'utilisation de nanotechnologies en effet, il parvient à combiner des ensembles de piles à combustible (PAC) de très petite taille avec une grande puissance. Si le règlement ne s'y oppose pas, une auto de ce type pourrait participer aux 24 Heures du Mans dans une quinzaine d'années.

Le concept d'Audi est celui d'une voiture de route, où tous les éléments moteurs sont groupés dans le chassis, et où n'importe quelle carrosserie peut ensuite être ajoutée. C'était l'idée du concept Autonomy que GM avait présenté en 2002, et... C'était comme cela qu'on faisait toutes les voitures avant que ne soient inventé les monocoques. Y reviendra t-on ? Il y a un nombre croissant de gens qui le pensent. Le Honda Extreme exploite aussi le même principe, mais dans une logique d'adaptation à la vie de son propriétaire. L'idée est celle du client célibataire, qui se marie, puis qui a des enfants (pas forcément dans cet ordre).

En accord avec ces changements, le client peut se rendre chez son concessionnaire et faire modifier son auto, pour passer d'une stricte 2 places à une berline compacte à hayon, avec une banquette arrière. Le concept n'est pas nouveau, Pininfarina l'avait déjà présenté dans les années 70, mais personne ne l'a encore mis en œuvre. C'est plus simple de changer de voiture. Plus original, le Hummer O2. La palme de l'originalité même, puisque cet Hummer possède une caractéristique écologique innovante, et inédite. A la base déjà, le O2 est un véhicule zéro pollution. Avec 4 PAC pour chacun de ses moteurs-roues, il consomme de l'hydrogène, et ne rejette que de l'eau. Mais plus fort, en sus de ne pas polluer, il dépollue.

Il parvient à ce miracle grâce à des panneaux de carrosserie creux, dans lesquels on a glissé des algues. Et ce ne sont pas des herbes séchées, elles sont vivantes, et respirent en même temps que vieillit le véhicule. Et en respirant, ces algues absorbent du dioxide de carbone (CO2), pour rejeter de l'oxygène pur. C'est contrôlé avec précision par un système propre à chaque panneau de carrosserie, pour aboutir à la première automobile capable de combattre le changement climatique. Il faut juste changer les algues tous les ans, et il est possible de les recycler pour fabriquer de l'hydrogène.

Mais précisons de suite que si l'idée est fabuleuse, et théoriquement faisable, sa viabilité est théorique. Nous ne prévoyons pas de pouvoir jamais acheter de voitures aux algues. Sauf à pouvoir établir que ces algues ont une fonction d'isolant thermique ou sonore, ou qu'elles contribuent à la rigidité du véhicule... Le Kia Sandstorm est plus réaliste, c'est un petit buggy hybride, plug-in (rechargeable sur secteur), avec un moteur thermique alimenté au biodiesel. Toute la carrosserie est en polyéthylène recyclable. Quant à celle du Mercedes Recy, quand on ne veut plus la voir, on la met dans la cheminée, et on se chauffe avec.

Du bois, des alliages légers, du caoutchouc et du verre. Rien d'autre, et tout est intégralement recyclable dans ce Mercedes Recy ! Avec un moteur 4 cylindres diesel Bluetec, ce concept semble très réaliste, avec le seul défaut qu'un panneau de bois est considérablement plus lourd qu'un panneau de tôle. Et on s'interroge sur la résistance aux chocs. La Mini Biomoke est elle aussi recyclable, c'est le projet d'une voiture qui serait vendue en kit, et dont tous les éléments porteurs, d'apparence et de confort, sont en matières biodégradables, avec une durée de vie programmée de 5 ans.

On achète la voiture, on la construit, et 5 ans après, on la détruit, en recyclant tous ses éléments biodégradables en compost, tandis que les pièces mécaniques servent à reconstruire une auto neuve. Le Toyota RLV enfin, est hybride, mais pas essence/électricité comme sur une Prius, non, homme/électricité. Il y a 2 pédales, ce sont des pédales de vélo ! Pour rouler à 5 km/h dans le traffic, on pédale, et pour aller plus vite, il y a le moteur électrique. Cela marche bien sur les vélos à assistance électrique, mais ils ne pèsent que 20/25 kg... Quand au Volkswagen Nanospyder, il mérite son nom parce qu'il est l'assemblage de milliards de minuscules nano-machines, qui se tiennent les unes aux autres, et qui peuvent se resserrer face à un accident. A une échelle microscopique, on peut les démonter et les remonter différemment à l'infini.

Conclusion devant tous ces concepts : il y a de l'imagination chez les constructeurs. Tant mieux.







Dernières actualités de l'écologie automobile :


13-12-2019 — GM et LG Chem veulent faire bien mieux que Tesla et sa gigafactory — Avantage industriel.

12-12-2019 — 300 000 km en Renault Zoé — Une interview était nécessaire.

11-12-2019 — Toutes les Jaguar I-Pace gagnent 19 km d'autonomie — Même celles déjà en circulation.

11-12-2019 — Marché des électriques : l'Allemagne détrône la Norvège — Enfin, de la logique.

10-12-2019 — Une Nissan Leaf, le plus beau des sapins de Noël — 100 % regénératif.

08-12-2019 — Hyundai i10, une substantielle montée en gamme — La petite qui se rapproche des grandes.

07-12-2019 — Des watts croates pour la future Hyundai N électrique — Pour le meilleur.

07-12-2019 — 259 autobus électriques chinois pour les hollandais — Une commande record.

06-12-2019 — Avec Iveco, le poids lourd Nikola Tre sur batterie avant l'hydrogène — Petite ou grande autonomie.

05-12-2019 — 4546 km en 27 h 25 minutes, un record fou parce que la vitesse fera toujours rêver — Attention, pas écolo !

04-12-2019 — Super malus à 20 000 €, le gouvernement plus écolo que financier — Qui le paiera ?

04-12-2019 — Electriques à Berlin : Renault y était avant Volkswagen — La Zoé starlette dans la capitale allemande.

03-12-2019 — F-Type : Jaguar abandonne le 6 cylindres — Tout ou rien.

03-12-2019 — Berlin : Volkswagen joue à fond la carte de l'électro-mobilité — Une ville branchée.



Nos derniers essais :


Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
Renault Clio Blue dCi 85 - Essai détaillé
— Machine à rouler à la sobriété record.

Renault ; faible-consommation
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
Renault Clio TCe 100, essai détaillé
— Une essence qui a les qualités pour rester leader.

Renault ; faible-consommation
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
Hyundai Kona hybride, essai détaillé
— Le style et la vertu à bon prix.

Hyundai ; voitures-hybrides
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
Toyota Corolla Hybride 180 ch, essai détaillé
— La première compacte hybride sportive.

Toyota ; voitures-hybrides
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
Ford Fiesta ST 200 ch, essai détaillé
— Espèce sportive toute mécanique à protéger.

Ford ; essence-diesel
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
Essai détaillé, BMW i3 batterie 42 kWh
— Toujours un bijou de technologie.

BMWi ; voiture-electrique
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
Essai détaillé, Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT8
— Elle consomme moins qu'une hybride !

Peugeot ; faible-consommation
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
Lexus UX250h - Essai détaillé d'un crossover des villes
— La petite Lexus qu'on attendait.

Lexus ; voitures-hybrides
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
Suzuki Swift 1.2 Dualjet SHVS Hybrid
— Essai détaillé d'une petite qui joue de sa légèreté.

Suzuki ; voitures-hybrides